Le site qui scanne l'opinion de la Majorité Silencieuse...
Blog de démocratie participative
Dites-le sur notre blog, vous serez peut-être entendu...
Agenda

SOCIETE : REACTIONS et AVIS
Vos réactions
Thème : Société


27/11/16
Toutes les semaines des gens me demandent de leur ouvrir mon "amitié virtuelle" pour finalement me demander de "liker" leur page, leur petite ou grande entreprise, etc.
Pas les moindres préliminaires amicaux, pas la moindre délicatesse.
Ils (elles) ne sont préoccupés que d'une chose : ce qu'ils font et qui semble d'une importance extrême... persuadé(e)s que leur épanouissement passe par des soutiens FB au besoin racolés... Il y a certainement des personnes qui manquent d'estime en elles-mêmes et que cela pénalise dans leurs relations sociales, mais pour les autres, "enfants-rois" devenus adultes, il n'y a plus de limites dans le fait d'utiliser l'autre pour assouvir leurs envies, leur réussite, leur besoin d'exister socialement.

P.H

15/06/16
Ca y est les choses sont plus claires, la police a pu récupérer des séquences de vidéo-surveillance établissant incontestablement que des casseurs remontaient ensuite dans les cars de la CGT.
Pour ceux qui avaient encore des doutes sur ce qu'est vraiment ce soi-disant syndicat, et ses méthodes...

Henri

05/06/16
La CGT ne défend qu'elle-même. Et sous prétexte de progrès social ou de maintien des acquis, ses actions jusqu'auboutistes purement idéologiques ont abouti ces dernières années à la fin de nombreuses entreprises. En laissant sur le carreau des légions de travailleurs.
G.G

13/04/16
Les médias sont devenus complices de l'oligarchie…politicienne. c'est en tout cas ce qui ressort d'une enquête du Baromètre TNS-La Croix, ou un quart à un tiers des Français, seulement, juge que les journalistes sont indépendants de l’argent et du pouvoir. Pas étonnant alors les chute de vente ou d'audience de ces médias.
G.A

23/02/16
Madame la Maire de Lille (Martine Aubry) accorde une bienveillante attention aux "gens du voyage", pour parler le politiquement correct...
- En effet, ces "braves gens", qui n'en veulent à rien d'autre qu'à nos biens, ont le droit de squatter les abords de la Cité hospitalière de Lille et des facs...
- Ils arrivent par hordes d'une cinquantaine de caravanes dernier cri, tractées par des bagnoles neuves à 100 000 € : des coupés Mercedes, BMW série 7, ou Audi 6 pour les plus "pauvres"... - Ils se garent pendant 2 ou 3 semaines, sur les trottoirs, là où, si tu t'y mets, tu as une prune dans le quart d'heure qui suit, et la fourrière dans l'heure !
- Les gosses jouent dans la rue où ils insultent, agressent, crachent sur les passants, saccagent le mobilier urbain, et pillent les voitures...
- Pour les besoins naturels de tout ce joli monde, rien de mieux que les toilettes des facs à proximité, qu'ils laissent dans un état inimaginable.
- Quand ils n'en profitent pas pour ramasser les ordinateurs (ou tout matériel informatique) qui "traînent" dans les bureaux des facs...
- Et le plus beau : Les Doyens des facs préviennent la police lilloise qui recommande de s'adresser à la mairie, qui répond que c'est du ressort de la Préfecture, qui déclare que c'est l' affaire de la gendarmerie... et ainsi de suite...
- Bref, personne n'ose se mouiller, sachant que la presse locale gauchisante à souhait, n'attend que ça pour dénoncer "l'expulsion brutale et inhumaine de toutes ces femmes et enfants en bas-âge qui ne demandaient qu'un peu de place dans notre société bourgeoise si égoïste !"
- Et que dire de leurs bébés qu'ils font hospitaliser l'hiver, en pédiatrie pour la moindre fièvre... en "oubliant" de venir les rechercher le lendemain, sous prétexte qu'ils ont dû quitter l' endroit en urgence... et sans laisser d' adresse bien sûr !
- Ils reviennent 4 ou 5 mois après, reprendre leurs gosses qui ont été logés, nourris, soignés et habillés par notre bonne vieille sécu.
Et voilà, le tour est joué ! Mais ça, c'est silence radio absolu dans la France entière...
Je n'invente rien, je suis médecin à la maternité Jeanne de Flandre, et je m'occupe de ces gamins...
- Aucun média n'en parle...
- C'est le socialisme "Aubriesque"... J'en tremble !
Honnêtement, pensez-vous que les Français vont être assez cons pour se laisser berner encore longtemps par cette bande d'incapables ?
Docteur J-L E.


20/02/16
Depuis plusieurs jours, des dizaines de caravanes ont envahi le parking privé du personnel de l’Hôpital SALENGRO de LILLE. Les employés n’ont plus de places pour se garer et doivent se débrouiller pour trouver une place sur d’autres parking déjà bondés !
Ces gitans ont saccagé les grillages pour pouvoir rentrer leurs caravanes (Qui va payer ?) Le personnel est scandalisé mais la direction du CHR ne bouge pas (Président du Conseil d’Administration : Mme Martine AUBRY). Le personnel n’en peut plus, impossible de se garer, et aujourd’hui plein de sacs d’ordures qui commencent à envahir notre parking. Mais il ne faut surtout pas toucher à ces braves gitans qui ont tous les droits dont celui de gêner les gens qui ont le courage d’aller travailler tous les jours !

P.J

11/01/16
Voici un écrit de Montesquieu qui mérite réflexion : "Le Droit du Sol est l'absurdité qui consiste à dire qu'un cheval est une vache parce qu'il est né dans une étable."
S.P

15/12/15
Lettre aux Allahouakbars et à nos médias

Je ne vous comprends pas. Il m'est arrivé à moi aussi de découvrir le monde spirituel, alors que je ne m'y étais pas préparé du tout ; la barbe que je porte encore aujourd'hui est de cette époque. Je me suis octroyé de longs temps de prières, de lectures de l'Ecriture. Et je suis devenu meilleur, plus ouvert à l'autre, compréhensif, je le pense, et tout cas pas plus mauvais. Et pour le dire laïquement, je me sentais concerné par les propos du philosophe Blaise Pascal : c'est la gloire de l'être humain de faire ses choix, et de se respecter dans ses différences les uns et les autres. Ma foi nouvelle m'a rapproché des autres.
La laïcité, il me semble que vous n'aimez pas cela ! Notre société laïque, avec sa tradition de liberté, de séparation de la religion, d'égalité de la femme, avec notre droit de rire, d'écrire, de dessiner, de dire tout ce que l'on pense et tout ce que l'on veut. Vous voyez l'abomination et la perversion dans cette vie faite de plaisirs et de joie, et non pas dans le massacre d'innocents ! Vous vous privez du grand plaisir de vivre votre foi dans un monde critique, mais ouvert. Il est bon, finalement, de se livrer aux regards des autres, même moqueurs, et de se débarrasser de ses errements.
Pour ma part, je suis convaincu que la perversion c'est d'abord de lier la religion à l'Etat. C'est une chimie à faire des boules puantes. C'est pour cela que nous sommes attachés à la démocratie ; nous pouvons nous détacher et choisir un nouveau gouvernement tous les quatre ans.
Et la femme ; ah la femme ! Vous savez que c'est lorsque Adam a vu Eve qu'il y a eu le premier poème, probablement un chant de louange au Créateur. Il y a de quoi ! Quelle merveille ; l'univers tout entier a été créé à son image ! Même sous leurs voiles les vôtres sont magnifiques.
Choisissez-en une, pas nécessairement la plus belle, vous aurez trop difficile : elles sont toutes sensationnelles et prenez-en soin, avec respect, sans brutalité ni autoritarisme envers elle. C'est le bonheur. Quelqu'un a dit : Oh Dieu, Tu as mis ton visage auprès de moi ; c'est le visage de ma femme !
Dans la Genèse Dieu a placé la femme « en face » de l'homme, certainement pour lui tenir tête lorsqu'il a projet de faire des bêtises. Dieu est sage et écarter la femme est une bêtise.
Je vis avec ma femme depuis 43 ans ! C'est le bonheur de ma vie. Qu'est ce que c'est chouette de se voir vieillir et vivre notre histoire côte à côte.
Puis, il y a le rire, le plaisir, l'amitié, le pain, le fromage, le vin dont il est dit dans l'Ecriture que cela réjouït le coeur de l'homme (et de la femme). C'est Dieu qui a donné aux hommes le savoir pour réussir tout cela.
Oh, et puis, il y a la musique que vous réprimez, malheureux. Faites attention, après vos attaques, si votre état le demande vous serez soignés gratuitement dans nos hôpitaux et la musique fera probablement partie de votre revalidation ! Tout cela est tellement bon pour notre nature, voulue par Dieu, que la guérison en est plus rapide !
Vous voyez, il me semble qu'il y a matière àméditation, et àchangement, dans la rencontre avec les autres.
Bien sûr, pour nombre d'entre-vous, il n'y a pas d'erreur dans vos rangs, c'est pour cette raison que vous assassinez autour de vous, femmes, enfants et nombres de personnes innocentes ; qui n'ont d'autre tort que de ne pas être des vôtres : Â « Ceux qui ne croient pas, ni leurs biens ni leurs enfants ne les mettront aucunement à l'abri de la punition d'Allah. Ils seront du combustible pour le Feu. (Sourate 3/10) » !
Vous vous dites rejetés, incompris ? A mon avis, vous ne cherchez pas la solution.
En réalité, c'est notre culture qui cherche par ce biais à expliquer l'incompréhensible, à vous disculper. Nous aimons, vite fait bien fait, expliquer et classifier pour nous rassurer ; ouf, le monde est explicable !
Et là, nous y perdons notre latin face à vos communiqués de presse victorieux !
Bon, vous êtes des fanatiques surarmés, fiers de travestir le Coran en un manuel du parfait petit terroriste, et vous clamez bien fort vos forfaits. Pourquoi ? Vous manifestez seulement votre incapacité à bien vivre le quotidien ; toutes ces personnes que vous avez agressées pour lutter et détruire une société de "mécréants", étaient infiniment plus dignes que vous.
Les nombreuses et diverses persécutions, actes de terreur et exécutions de masse quotidiennes commises froidement par vous, àtravers le monde, nous donnent la nausée.
Après des milliers d'exactions commises quotidiennement, depuis des années, à chaque attentat, à chaque massacre, à chaque décapitation, des islamologues, des spécialistes, des orientalistes, des experts désormais en Daesh, courent les plateaux de télévision pour nous expliquer que ce qui se passe, l'horreur devant nos yeux, depuis le déroutage d'avions, leur percussion sur des tours, le « tir au pigeon » sur des gens innocents et non armés jusqu'aux enfants-suicide, voitures bélier, cocktails molotov lancés, en passant par les diverses formes de pendaisons, décapitations, basculements dans le vide, viols devant la famille et les enfants, suivis d'égorgements ou de coups de feu à bout portant, les femmes vendues à la criée, ces femmes, ou ces toutes jeunes filles dont l'une de 12 ans, esclaves sexuelles, abusées après une prière pour terminer avec une autre dévotion religieuseâ ; comme l'a révélé cette journaliste américaine Rukmini Callimachi le 13 août 2015 dans le New York Times... Abjecte ! Les chrétiens, même enfants, crucifiés ! Ces agressions sur des passants au cri de Allahou akbar sidèrent l'opinion occidentale et sont un vrai casse-tête pour les experts, car ils doivent, dans leurs analyses, respecter le principe devenu fameux : ça n'a rien à voir avec l'islam.
Donc, vous avez tué. Par goût du sang et de la violence ? Cela peut arriver, mais surtout au nom « d'Allah le Très Miséricordieux ». Heureusement pour le monde que chacun ne part, à votre image, distribuer à son tour un tel amour et une telle compassion partout autour de soi ! Pour ma part, je préfère ne pas entendre vos bonnes paroles !
Votre foi est forte ? Je ne vois pas alors pourquoi vouloir supprimer tout ceux qui s'en distinguent ? Quoiqu'il en soit, imaginez le bien que vous pourriez faire en mettant cette foi en oeuvre pour aider, soulager, construire dans les sociétés où vous vous trouvez. Choisissez un islam glorifié plutôt qu'en faire vous-même un islam humilié. Bien sûr, vous serez beaucoup moins nombreux ; vous ne vous autoriseriez plus le droit d'enrôler de force. Il faudra convaincre en agissant pour le bien, mais vous vous construirez, et vous serez enrichis, humainement, au contact des autres, et de leur culture. Vous surmonterez la haine que vous avez pour « les autres » en sortant du mépris et du rejet.
Visiter les musées pour confronter vos idées à la réalité historique, même pré-islamique. Il vous faudra ouvrir votre esprit surtout, et votre coeur. Vous devrez transformer votre matériel de guerre en outils agricoles ! Est-ce vraiment hors de votre portée ?
Quels sont ceux qui, dans le monde entier, se sont fait terroristes contre leur société d'accueil ? Même pas ceux qui sont sortis des camps nazis. Personne n'a été plus rejeté qu'eux, et ces gens sont restés sans reproche, ni colère, ni revendications, mais se sont remis fidèlement au service de leur société d'accueil. Ils se sont parfaitement ré-intégrés. Personne, parmi eux, ayant tout perdu et autant désoeuvré, n'a tué en criant : « Yahveh est le plus grand ! ». Et je dis cela sans avoir de sang juif !
Il y a plus de trois mille ans, le peuple des Hébreux a vécu en Egypte, exilé. De retour chez lui, il avait traduit son texte sacré en grec. Et par exemple, des passages durs et sombres étaient tout transformés ; le sceptre de fer du roi vengeur s'est transformé en bâton d'un berger qui conduit son troupeau avec amour. Dans leur lieu d'accueil, les Hébreux ont choisi parmi les possibilités offertes dans la langue grecque, des mots, pour réinterpréter et pacifier un passage menaçant.
Quelle merveille pour le devenir de leur foi ! Ils ont vécu au sein d'une autre culture que la leur et ils ont eu l'intelligence, et l'humilité de revisiter leur texte !
Bon, là, à mon avis, vous avez du retard !
Dans nos Médias, je vois déjà les parapluies s'ouvrir mais allons-nous sortir de la situation en nous accrochant à des contre-vérités ? L'effet lancinant et néfaste du fanatisme religieux est nié. Chez-nous aussi, il est temps de dire ce qui est juste et vrai. Le fameux « pas d'amalgame », imposé par le « politiquement correct » dans un souci légitime de préserver les chances de la société multiculturelle, nous a en partie égarés. De dire que le « pas d'amalgame », ou le renvoi permanent àl'« islamophobie », devenant parfois un alibi, ne nous a pas rendu service.
Il faut rompre avec les confusions comme avec les dénis. A mettre en avant des anciennes causes sociales, bien de chez nous (chômage, banlieues, rejet...) sans parler de la religion, n'aide pas à se poser les bonnes questions, ni à y répondre. Bien sûr, pas d'amalgame, mais pas de négation de la réalité non plus ! Le vivre ensemble c'est aussi pouvoir dire nos différences, sans vouloir annuler l'une au profit de l'autre. La langue de bois est bien perçue mais fait monter le ton.
Les derniers attentats à Paris ont bien montré un milieu éduqué et plutôt aisé des terroristes et leurs actions dirigées contre « quiconque n'est pas des nôtres ».
Il y a des religieux, de par le monde, qui apprennent aux enfants que tous ceux qui n'adorent pas le même dieu qu'eux sont des « criminels ». Il ne faut donc pas s'étonner que ces enfants prennent les armes pour liquider, sourire aux lèvres, cet « autre » criminel, car coupable de ne pas aimer leur Allah et son Prophète !
L'islam est né bien après l'apparition des deux autres branches du monothéisme, le judaïsme et le christianisme. La nouvelle religion à ses débuts, est une civilisation conquérante, imposant ses croyances, assujettissant les populations au tribut et faisant régner un ordre islamique partout où elle prenait pied.
On peut dire qu'alors que « les païens » ont le choix entre la conversion ou la mort, les Chrétiens et les Juifs sont astreints au tribut qui les dispense de changer de religion !
La violence islamiste d'aujourd'hui ne tombe pas du ciel. On la retrouve dans la généalogie historique, politique et culturelle de cette religion, elle fait partie de sa jurisprudence et de ses textes sacrés, de sa vision du monde (la charia par exemple).
L'intégrisme islamique, le terrorisme est l'expression d'une pensée et d'une vision qui est là depuis l'aube des temps islamiques contre quiconque ne croit pas au « prophète » tel qu'il était interprété.
Pendant 13 siècles ces violences ont eu lieu à peu près impunément. Elles expriment une vindicte inscrite dans les Textes, une vindicte légitime puisque orientée contre les ennemis d'Allah ! Le verset du Coran 9:29: «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah, ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humiliés. ». Pris isolément, ce genre de texte est porté par les prédicateurs extrémistes.
Avec le mouvement des populations partout dans le monde, la mondialisation amène aussi devant un public médusé des coutumes ancestrales, millénaires, que seules ont connues, pour les avoir endurées, les minorités juives ou chrétiennes dans les pays où ils vivaient. Si des souverains, obéissants à des prescriptions Islamiques particulières, imposaient un lourd tribut sur ces minorités et s'il les protégeaient des agressions aléatoires venant de la foule musulmane, c'était pour pouvoir les rançonner efficacement.
Dans leurs nouvelles sociétés, et au moyen des nouveaux médias, il y a des meneurs spirituels qui expliquent que le djihad est important pour « l'islam ». Que ce mouvement a bâti son vaste empire par des djihads successifs en exprimant la vindicte envers tous ces « autres », qui ne font aucun effort pour se rapprocher de « la vérité ».
Cela nous est hors de notre entendement, nos médias parlent d'agresseurs fous, aux propos hors de sens !
Notre pensée européenne « des lumières » peut-elle comprendre et affronter ces phénomènes ?
Le chômage, ou le rejet, dites-vous ?
Ces « prédicateurs » extrémistes, d'un autre âge, sont écoutés par des jeunes en recherche d'identité qui se détournent de leur société d'accueil.
Tout cela n'a rien à voir avec l'Islam affirme-t-on. Le terrorisme serait un corps étranger à cette religion. Mais le Wahabisme est-il distinct de l'Islam ? Comment ces prédicateurs venus d'Arabie Saoudite se sont-ils imposés en Belgique ? Pour enseigner quel Islam ?
L'Islam moderne, affirme-t-on, est innocent de ces horreurs générées chaque jour car il est « amour, tendresse et beauté ». D'ailleurs, les musulmans que nous côtoyons sont sympathiques et doux. Mais pourquoi donc, n'est-ce pas cette vision qui l'emporte partout aujourd'hui ? Et pourquoi donc, après ces crimes, de par le monde, ici et là, des foules s'émerveillent, se félicitent et applaudissent ? Il y a un Islam à la vue tronquée qui se reconnaît dans de telles actions !
Le judaïsme est scrupuleusement laïc : comme religion il accepte, partout, les règles du pouvoir. « Les Juifs dès l'an 800 av. J.-C. sous le règne de Josaphat en Judée, renouvelé depuis sans interruption la formule talmudique : La loi du pays est la loi. Ce prescrit renvoie bien le religieux dans la sphère privée et à la synagogue.
Pourquoi donc est-ce que l'Islam contemporain, à l'instar des chrétiens, qui ont dû accepter la laïcité en 1776. L'Islam, non seulement, n'a jamais fait son aggiornamento (c'est-à-dire, mise à jour, adaptation à l'évolution du monde, à la réalité contemporaine) mais de plus ses autorités, qu'elles soient chiites ou sunnites, prônent sans interruption le dogme de la charia et la lutte pour un état théocratique. » (Denis Rousseau. Journaliste d'enquêtes, Levif.be du 23/09/15).
Les islamistes ont pour ambition et pour prétention de convertir l'humanité entière. Ce qu'ils veulent est par essence planétaire, universel, à l'instar du christianisme. C'est la prétention de ces deux religions à l'universalité qui explique leur incompatibilité et leur rejets réciproques. Pour le musulman, il n'y a qu'une seule vraie religion, l'Islam : « La religion d'Allah c'est l'Islam ». Une différence cependant ; lorsque le chrétien fait des exactions, il peut commettre des crimes, cela est courant, mais il est interpellé et condamné, par son texte sacré, par sa culture, et sa société. Il ne peut justifier ses actes par une coutume qui s'imposerait à lui. Aura-t-il une foule pour se féliciter de son geste et faire la fête ?
J'ai cherché, jusqu'à chez Ibn Rushd, l'Averroès des Latins, ou appelé encore Ibn Rochd de Cordoue, en Andalousie, musulman courageux et ouvert à la culture hellénique de son temps qui, au Moyen Age, a élaboré une théorie des relations entre la philosophie et la religion, la révélation et la spéculation. C'est un Islam spirituel et rationnel, en quête de vérité et de justification philosophique qui s'adresse alors à nous. Modéré et raffiné, que les Musulmans, ainsi que les chrétiens, donnent volontiers en exemple. Averroès, magistrat influent sépare radicalement raison et foi, Il enseigne que les lumières de la Révélation ne sont accessibles qu'à l'intellect actif, donc à la raison. Certains (Wikipedia Majid Fakhry) vont jusqu'à le décrire comme l'un des pères fondateurs de la pensée laïque en Europe de l'Ouest. Condamné en son temps par la religion musulmane qui lui reproche de déformer les préceptes de la foi, Averroès doit fuir, se cacher, vivre dans la clandestinité et la pauvreté.
J'ai cherché, en vain, à proposer un chemin, un exemple musulman, qui rejette et condamne le djihad ! Mais l'Averroès, ne s'en distingue pas. J'ai sûrement été inattentif, pouvez-vous m'aider ?
L'Islam, aujourd'hui, en Occident, peut-il se distancier d'un enseignement, d'une autre époque, pré-moderne, et faire sien les règles et valeurs du pays d'accueil, pour construire un vivre ensemble compréhensible, un monde convivial ?

Jonas

20/11/15
En France, on n’arrête pas de nous seriner à quel point l’immigration est positive et source de richesses… mais en Belgique, une étude très documentée et chiffrée récente prouve exactement l’inverse…
G.H

24/10/15
Faudrait qu'on m'explique : si on a de quoi prendre en charge les migrants, pourquoi ne peut-on pas prendre en charge, nos handicapés, nos chômeurs, nos sdf, nos retraités et trop de français qui sont en dessous du seuil de la pauvreté.
G.D

04/10/15
Pour faire suite à la question : faut-il accueillir les migrants qui se présentent à notre hospitalité pathologique ?
En utilisant toutes sortes de documents, tirés du budget de l'Etat et celui de la Sécurité sociale, mais émanant aussi des directions ministérielles de l’Education nationale, de I’Intérieur, on peut tenter d’approcher les coûts réels (dissimulés avec soin par nos politiques) liés à I'immigration. Il s’agit au bas mot de 35 milliards d 'euros, avec une augmentation d'environ 10 % chaque année ; mais en réalité, les experts en économie qui ont travaillé à cette étude pensent qu'il faut le doubler et que le véritable coût de I'immigration – entre l 'école, les transports, le logement, la sécurité sociale et les diverses aides distribuées – atteint 70 à 80 milliards d 'euros soit I'équivalent annuel du déficit budgétaire de la France. Autrement dit, la France s'endette pour assimiler des jeunes gens dont l’intégration est un échec, et qui ne tarderont pas à faire venir leur famille et tous ceux qui dans le monde qui pensent que la misère est plus supportable chez nous que chez eux...
Bien évidemment, dès qu’ils seront en situation de force suffisante, c’est leur mode de vie, leur religion et leur vision des droits de l’homme et de la femme qui s’imposeront à nous. Mais il sera trop tard pour reconnaître notre erreur ou plutôt notre lâcheté vis-à-vis des générations à venir, de notre patrimoine culturel et historique.

Y-M L

19/09/15
Hallucinant !
Les socialistes sont clairement pro-islamistes !
La mairie socialiste du XIIIéme arrondissement de Paris a autorisé la distribution gratuite du Coran aux passants.
Un geste pour la laïcité ou pour l'islamisation ?

X.C

02/09/15
Cherchez l'erreur !
Michel Combes, le patron d'Alcatel-Lucent n'envisage pas de renoncer à son bonus de 13,7 millions d'euros ! Il laisse pourtant un bilan social conséquent : 15.000 postes supprimés.

M.O

23/02/15
Un peu d'humour

Selon certaines rumeurs, le Jihad pourrait perdre ses adeptes sous peu...
En effet, une erreur de traduction a été découverte dans le Coran : un musulman mort au combat ne serait pas accueilli au paradis par 72 vierges, mais par une vierge de 72 ans.
Cette regrettable erreur proviendrait du fait qu'ils effectuent la lecture de droite à gauche...

U.I

16/02/15
L'islamisation commence lorsque, dans un pays, les musulmans sont assez nombreux pour revendiquer des privilèges religieux. Quand des sociétés "politiquement correctes", tolérantes et multiculturelles plient devant les exigences des musulmans en leur accordant des privilèges religieux, certains autres "phénomènes" tendent à s'introduire dans la brèche.
D.P

11/02/15
L'école devenue le creuset de l'islamisme radical...

En plus de vingt ans de carrière, je n’ai jamais entendu autant de propos antisémites dans la bouche d’élèves ! Ils encensent ouvertement Dieudonné et nient Darwin. Le mot « sexe », qu’un élève refuse de prononcer lors d’un cours de philosophie consacré à Freud… Gênant. Il refusera ensuite de s’asseoir à côté d’une fille.
Quand on consacre des horaires de piscine aux femmes sur demande des musulmans dans le reste du pays, comment s’en étonner ?

S.Z

30/01/15
Mohamed el-Ayouni a été blessé à Falloujah. Amputé d'un tiers du bras gauche et devenu aveugle de l'oeil gauche, il rentre alors en France et demande une allocation adulte handicapé, et l'obtient des services sociaux.
Petite précision : Mohamed el-Ayouni était parti en Syrie pour combattre aux côtés des jihadistes.
Lorsqu'on traite de la même façon les anciens combattants et les terroristes, il ne faut pas s'étonner de la progression de Marine le Pen dans les intentions de vote.

L.M

23/01/15
C’est la vieille ficelle des Régimes en faillite d’avoir besoin d’une « bonne guerre » pour en appeler à « l’Union sacrée » ! Submerger l’Opinion par l’émotion pour faire taire toute raison, toute intelligence, toute liberté d’expression publique, est la base de la manipulation psychologique. Dès l’annonce du massacre de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015, c’est bien à un tel lavage de cerveau médiatique en règle que les Français ont été soumis pour leur imposer la mystification d’un prétendu « 11 septembre français 2» et leur cacher la véritable grille de lecture stratégique globale qui leur permettrait de comprendre l’incroyable mise en scène planétaire accordé à deux criminels démesurément glorifiés par F. Hollande.
Q.P

22/01/15
Il aura fallu 17 morts et tant de monde dans la rue pour qu'ELLE se pose enfin la question de savoir s'il fallait rendre un peu d'autorité aux professeurs dans les écoles et qu'on décide de "noter" tous les écarts violents d'élèves qui ne respectent pas l'autorité. Najat Valaud Belkacem avait mieux à faire à tenter d'y introduire la "théorie des genres"... Non ce n'est pas en disant à nos bambins qu'un garçon c'est pareil qu'une fille, qu'il ou elle sera plus performant et épanoui(e) ! Non ce n'est pas en augmentant le nombre de profs et le budget de l'Education Nationale qu'on réglera les piètres résultats de notre système scolaire ! Il aurait juste fallu un peu de courage, de fermeté et de cohérence entre ce qui était dit et ce qui se passait dans les établissements. Les valeurs fondatrices de la République et "du vivre ensemble" sont bafouées depuis tellement longtemps maintenant, qu'il sera très difficile de rétablir les choses. Mais il en est de la survie de notre société.
R.F

18/01/15
Censure, encore...

La pression ambiante a fait céder Haribo. Le fabricant de bonbons a annoncé, hier, qu’il arrêtait la vente en Suède et au Danemark de bonbons à la réglisse que certains clients de la marque trouvaient racistes. Ces bonbons faisaient partie de l’assortiment Skipper Mix, lancé par le confiseur allemand il y a de nombreuses années mais avaient la forme de masques ou de représentations du visage rappelant l’art primitif africain, asiatique et amérindien. Ils montraient ce que pouvait rapporter chez lui « un marin qui aurait fait le tour du monde » autrefois...
L.M

09/01/15
Jamel comme on l'aime...

Au sujet de la marche républicaine, J. Debbouze a déclaré dans le magazine "Sept à Huit" : "On peut descendre dans la rue pour défendre les valeurs de la République même si on n'est pas d'accord avec les caricatures. Ça n'a strictement rien à voir", tout en regrettant ne pas y avoir vu plus de jeunes des banlieues...
Il poursuit : "En marchant, j'ai eu des manifestations d'amour, des gens sont venus m'embrasser, me dire qu'ils étaient pleinement avec nous, comme si j'étais représentatif de quoi que ce soit. Je me suis rendu compte qu'on n'était pas assez nombreux."
Il a conclu en affirmant : "La France, c'est ma mère. On touche pas à ma mère !"
Magnifique Jamel !
Mais pour un Jamel, combien de jeunes de banlieue uniquement français par opportunisme ?

P.H

09/01/15
L'unité nationale suite au massacre islamo-intégriste au siège de Charlie-Hebdo

Y'en a marre d'entendre parler d’amalgame ! Bordel c'est quand même pas en criant Vive Jésus, vive Yahvé ou vive Bouddha que ces cinglés ont justifié leur carnage... Si les musulmans sont vraiment français avant tout qu'ils le disent haut et fort ! Sinon faudra pas s’étonner qu'on les rejette.
C.S

09/01/15
Jeannette Bougrab la compagne de Charb a dénoncé sur BFM TV l'hypocrisie de ceux qui disent être des "Charlie" aujourd'hui après avoir accusé Charlie d'être raciste et islamophobe... Toujours la même sarabande me rappelant les résistants de dernière minute à une autre époque.
Nanard

08/01/15
J'ai reçu l'appel pour participer à un rassemblement initié par la FSU, CGT, AMNESTY, FOL, Mouvement de la Paix, Pastorale des migrants, PCF, CFDT, EELV, PG, PS, UNSA, AOC, SPP, LDH (C-HN), MRAP, Solidaire... Je n'ai vraiment pas envie de défiler avec ce fatras de bien-pensants qui nous demandaient d'amener des tirages des couvertures de Charlie-Hebdo se foutant du FN pour en faire des pancartes. Ils ne sont pas encore enterrés que déjà récupérés... Je deviens donc Charlie anti-Charlie, c'est à dire que je conspue les profiteurs de Charlie !
V.V

26/12/14
Bien vu Gérard. Ca me rappelle tous les bons socialos de base qui souhaitaient qu'on augmente les impôts "des riches", pensant bien sûr qu'on s'en prendrait aux autres mais pas à eux. Et pour quoi ? Pour plus de services publics et une meilleure prise en charge des roms et des sans-papiers. Grâce à Hollande, ils viennent de comprendre que c'est à leur tour de passer à la caisse et sont près à voter Le Pen. Je me régale !
H.B

25/12/14
Sur l'histoire de l'engrillage des bancs publics dans le centre ville d'Angoulème, la levée d'indignation générale me fait bien marrer. Tous les bons samaritains et taines ont qu'à prendre chez eux ces formidables SDF. Allez on en reparle après une petite semaine de cohabitation !
Gérard.

14/11/14
C'est la crise

Les problèmes des boulangers vont croissants...
Alors que les bouchers veulent défendre leur beefsteak, les éleveurs de volailles se font plumer, les éleveurs de chiens sont aux abois, les pêcheurs haussent le ton !
Les éleveurs de porcs sont dans la merde, tandis que les céréaliers sont sur la paille.
Par ailleurs, alors que les brasseurs sont sous pression, les viticulteurs trinquent.
Heureusement, les électriciens résistent.
Mais pour les couvreurs, c'est la tuile et certains plombiers prennent carrément la fuite.
Dans l'industrie automobile, les salariés débrayent, dans l'espoir que la direction fasse marche arrière
Chez EDF, les syndicats sont sous tension, mais la direction ne semble pas au courant.
Les cheminots voudraient garder leur train de vie, mais la crise est arrivée sans crier gare, alors... les veilleurs de nuit, eux, vivent au jour le jour.
Pendant que les pédicures travaillent d'arrache-pied, les croupiers jouent le tout pour le tout, les dessinateurs font grise mine, les militaires partent en retraite, les imprimeurs dépriment et les météorologistes sont en dépression.
Les prostituées traversent une mauvaise passe et se retrouvent à la rue.
Mais les banquiers ne perdent pas au change.

C.J

27/07/14
CHARS DU 14 juilllet tagués dans le 93

Le 93 n'est plus un territoire français, la preuve : l'armée française n'avait rien à y faire sans l'autorisation des petits caïds locaux...
Des VAB du défilé du 14 juillet à Paris, repeints à neuf y ont été tagués ; mais CHUT ! Nos chers médias ne parlent pas de ce genre d'évènement !
SILENCE des RADIOS aux ordres et des T.V COMPLICES... Informer serait pour nos gouvernants stigmatiser les auteurs de cette atteinte à un bien public et à l’honneur de notre armée. Certains diront laconiquement qu'il y a eu "confusion entre défilé de carnaval" et défilé de fête nationale... Un mélange des genres de plus dans la pétaudière hollandaise.

G.H

22/07/14
Il y a des jours où je regrette d’être née Arabe.

Les jours où je me réveille devant le spectacle de gueules hirsutes prêtes à massacrer au nom d’Allah et où je m’endors avec le bruit des explosions diffusées sur fond de versets coraniques.
Les jours où je regarde les cadavres joncher les rues de Bagdad ou de Beyrouth par la faute des kamikazes ; où des cheikhs manchots et aveugles s’arrogent le droit d’ émettre des fatwas parce-qu’ ils sont pleins comme des outres de haine et de sang ; où je vois des petites filles, les unes courir protéger de leur corps leur mère qu’on lapide, et les autres revêtir la robe de mariée à l’âge de 9 ans. Et puis ces jours où j’ entends des mamans chrétiennes confier en sanglotant que leur progéniture convertie à l’ islam refuse de les toucher sous prétexte qu’elles sont impures. Quand j’entends pleurer ce père musulman parce qu’il ne sait pas pourquoi son garçon est allé se faire tuer en Syrie.
À l’heure où celui-ci parade dans les faubourgs d’Alep, kalachnikov en bandoulière, en attendant de se repaître d’une gamine venue de la banlieue de Tunis ou de Londres, à qui l’on a fait croire que le viol est un laissez-passer pour le paradis.
Ces jours où je vois les Bill Gates dépenser leur argent pour les petits Africains et les François Pinault pour les artistes de leur continent, tandis que les cheikhs du Golfe dilapident leur fortune dans les casinos et les maisons de charme et qu’il ne vient pas à l’idée des nababs du Maghreb de penser au chômeur qui crève la faim, au poète qui vit en clandestin, à l’artiste qui n’a pas de quoi s’acheter un pinceau.
Et tous ces croyants qui se prennent pour les inventeurs de la poudre alors qu’ ils ne savent pas nouer une cravate, et je ne parle pas de leur incapacité à fabriquer une tablette ou une voiture. Les mêmes qui dénombrent les miracles de la science dans le Coran et sont dénués du plus petit savoir capable de faire reculer les maladies. Non !
L’Occident, ces prêcheurs pleins d’ arrogance le vomissent, bien qu’ils ne puissent se passer de ses portables, de ses médicaments, de ses progrès en tous genres.
Et la cacophonie de ces « révolutions » qui tombent entre des mains obscurantistes comme le fruit de l’arbre.
Ces islamistes qui parlent de démocratie et n’en croient pas un mot, qui clament le respect des femmes et les traitent en esclaves. Et ces gourdes qui se voilent et se courbent au lieu de flairer le piège, qui revendiquent le statut de co-épouse, de complémentaire, de moins que rien !
Et ces « niqabées » qui, en Europe, prennent un malin plaisir à choquer le bon Gaulois ou le bon Belge comme si c’était une prouesse de sortir en scaphandrier ! Comme si c’était une manière de grandir l’islam que de le présenter dans ses atours les plus rétrogrades.
Ces jours, enfin, où je cherche le salut et ne le trouve nulle part, même pas auprès d’ une élite intellectuelle arabe qui sévit sur les antennes et ignore le terrain, qui vitupère le jour et finit dans les bars la nuit, qui parle principes et se vend pour une poignée de dollars, qui fait du bruit et qui ne sert à rien !
Voilà, c’était mon quart d’heure de colère contre les miens. Ouf !

Fawzia Zouari

21/06/14
Je m'appelle Charlotte, j'ai dix sept ans et demi, et un couple d'homos m'a adoptée. J'ai maintenant un père adoptif "Jean" et une mère adoptive "Pierre", car c'est lui la femme du couple.
Ils viennent de se marier.
J'ai assez tôt ressenti une certaine attirance physique aussi bien pour Jean que pour Pierre. Ce qui devait arriver est arrivé : j'ai eu un enfant avec mon père adoptif Jean, sans qu'il y ait inceste, puis un enfant avec ma mère adoptive Pierre. Ce qui n'est pas encore clair, c'est la position de ma mère vis à vis de l'enfant que j'ai eu avec mon père, son mari.... et vice-versa. Par contre ce qui est bien clair, c'est que la loi permettra à mes enfants, filles ou garçons, de se marier ensemble !
C'est là tout l'avantage d'avoir changé de Président. L'ancien n'avait pas la "boite à outils" et ne pouvait pas imaginer une pareille avancée sociale.

B.H

21/01/14
La garde des enfants est toujours accordée à 72 % à la mère, à 8 % au père et 20 % de gardes alternées... À quand la parité, Madame Najat Vallaud-Belkacem ?
F.M

05/12/13
L'expatriation est devenue un phénomène de masse. Riches comme pauvres, étudiants ou actifs, retraités, traders, créateurs d'entreprises... Ils sont 285 000 à partir chaque année, en quête de perspectives de carrière, d'une augmentation de leur pouvoir d'achat ou de cieux fiscaux plus cléments.
Ce sont «des gens comme vous et moi» qui quittent la France. Ils fuient la politique économique et fiscale suicidaire à l'oeuvre depuis plusieurs décennies en France.
Et souvent, ils ne reviennent pas. Car si l'herbe n'est pas toujours plus verte ailleurs, au moins elle y pousse...

J.B L

20/10/13
La réalité du journalisme politique...

Le journalisme politique français a hérité d'une tradition de séduction, initiée à la fin des années 1960 par Jean-Jacques Servan-Schreiber et Françoise Giroud à L'Express. Le tandem à la tête de l'hebdomadaire avait recruté à dessein de jeunes et jolies femmes pour couvrir la politique. Quoi de plus banal que certains hommes succombent ainsi à leurs charmes ? D'après Catherine Nay, qui faisait partie de l'équipe de L'Express avec Michèle Cotta.
« Françoise Giroud pensait que des hommes se dévoileraient plus facilement devant des femmes. » Suivant l'exemple de L'Express, les rédactions politiques se sont mises à embaucher des femmes à partir des années 1970. La même Catherine Nay entretiendra d'ailleurs une liaison avec Albin Chalandon. Quant à Michèle Cotta, le journaliste Renaud Revel qui vient de publier Les Amazones de la République (éd. First), estime qu’« un livre ne suffirait pas » à évoquer sa carrière politico-amoureuse ! Et de rappeler la gêne des observateurs avertis quand elle anima le débat télévisé du 24 avril 1988 entre François Mitterrand et Jacques Chirac, deux hommes qu’elle avait « très bien connus » par le passé...

O.J

22/10/13
Retraite et CMU...

Je viens d'apprendre tout à fait par hasard que nos retraités "pauvres" ne pouvaient pas bénéficier de la CMU...
Moi je dis : avant de faire bénéficier les Roms et autres étrangers (ainsi que leurs nombreuses familles) en situation irrégulière de l'hébergement gratuit à l'hôtel et de toutes les prestations sociales, aides diverses et variées... on ferait largement mieux de protéger de la misère nos retraités.
Cette fois-ci la coupe est vraiment trop pleine.
Même si c'était la fille du diable, je vais voter et faire voter pour Marine Le Pen.

A.S

16/10/13
Les Musulmans intégristes sont-ils heureux ?

Examinons ensemble les évidences :
Pas de Noël,
Pas de télévision,
Pas de femmes nues,
Pas de football,
Pas de côtelettes de porc,
Pas de hot-dogs,
Pas de hamburgers,
Pas de bière,
Pas de bacon...
C'est déjà dur !
Mais comme si cela ne suffisait pas :
Ils ne sont pas heureux à Gaza,
Ils ne sont pas heureux en Égypte,
Ils ne sont pas heureux en Libye,
Ils ne sont pas heureux au Maroc,
Ils ne sont pas heureux en Iran,
Ils ne sont pas heureux en Irak,
Ils ne sont pas heureux au Yemen,
Ils ne sont pas heureux en Afghanistan,
Ils ne sont pas heureux au Pakistan,
Ils ne sont pas heureux en Syrie,
Ils ne sont pas heureux au Lyban...

ALORS, Où SONT-ILS DONC HEUREUX ?
Ils sont heureux en Australie,
Ils sont heureux au Canada,
Ils sont heureux en Angleterre,
Ils sont heureux en France, ô combien !
Ils sont heureux en Italie,
Ils sont heureux en Allemagne,
Ils sont heureux aux États-Unis,
Ils sont heureux en Suède,
Ils sont heureux en Norvège,
Ils sont heureux en Hollande,
Ils sont heureux au Danemark...

EN FAIT, ILS SONT HEUREUX DANS TOUS LES PAYS QUI NE SONT PAS MUSULMANS ET MALHEUREUX DANS TOUS LES PAYS QUI LE SONT !
ET QUI BLÂMENT-ILS POUR LEURS MALHEURS ?
Pas l’Islam,
Pas leurs chefs spirituels,
Pas eux-mêmes !

ILS BLÂMENT TOUJOURS LES PAYS OÙ ILS SONT HEUREUX !
ET ENSUITE, ILS VEULENT CHANGER CES PAYS POUR QU’ILS DEVIENNENT COMME LES PAYS D’OÙ ILS VIENNENT ET OÙ ILS ÉTAIENT MALHEUREUX !

N.G

10/10/13
Un peu de tolérance !

Je suis perplexe voire choqué quand je vois tant de mes amis s'exprimer contre le projet de construction de mosquées dans nos bonnes vieilles villes Françaises.
Je crois que chacun devrait s'efforcer de rester tolérant, et c'est dans un esprit de tolérance que ces mosquées devraient être autorisées.
C'est pourquoi je proposerais qu'une boîte gay ouvre ses portes tout près de ces édifices, afin d'aider à la diffusion du concept de tolérance à l'intérieur de la mosquée. Ce club pourrait adopter comme enseigne "La Mecque des mecs".
Juste en face de la mosquée, aurait parfaitement le droit et la liberté de s'installer un charcutier-traiteur qui en terrasse, l'été, tiendrait barbecue permanent avec deux fois par semaine comme plat du jour de délicieuses côtes de porc (halal bien sûr !), en alternance avec des ribs, lentilles à la saucisse de Morteau, andouillette à la moutarde, tripes à la provençale, cassoulet de Castelnaudary le tout accompagné d'une bière d'Alsace ou d'un verre de pinot gris... d'Alsace bien sûr !
A quelques mètres de la mosquée, sur la gauche, je verrais assez bien "Aubade" ouvrir une boutique de prestige "Les dessous de Cécilia", avec des mannequins en vitrine présentant en situation (et en 3D) les affriolants sous-vêtements de la marque.
Pour faire le pendant - si j'ose dire - au magasin de lingerie, sur la droite de la mosquée on verrait jour et nuit scintiller l'enseigne au néon géante d'un sex-shop "chez Déesse K", ouvert jusqu'à deux heures du matin.

C.X

18/09/13
Il serait grand temps que nous nous apercevions - enfin - qu'une nouvelle guerre de religion a éclaté et, cette fois, à l'échelle planétaire.
Les Islamistes massacrent les chrétiens en Égypte, en Irak, aux Philippines, en Indonésie, au Pakistan, au Nigeria, un peu partout.

T.D

01/04/13
Le 19 août 2012, le Président de la République adressait un message à la communauté musulmane à l’occasion de la fête de l’Aïd-el-Fitr, la plus grande fête de l'islam.
Aujourd'hui, jour de Pâques, fête de la Résurrection de Notre-Seigneur, plus importante fête chrétienne, l'Elysée est muet. Comme à Noël.
En France, nous vivons sous le régime de l'allahicité.

H.G

11/03/13
Retour au pays

A tous nos amis Tunisiens, Algériens, Marocains, Egyptiens, Libyens et tous les autres : Bravo, mille fois bravo.
Ce que vous avez fait est vraiment fantastique...
Oui, vous avez su enfin exiler les tyrans qui oppressaient vos pays.
Oui, vous avez su conquérir votre liberté.
Oui, nous Français et Belges, dont les ancêtres avaient déjà fait cela il y a quelques années, sommes admiratifs pour votre courage et votre ténacité.
Admiratifs et un peu tristes, car évidemment vous allez nous quitter !
Mais c'est pour retourner chez vous bien sûr, pour profiter pleinement de cette reconquête politique et économique, pour rebâtir votre pays, grand et digne, juste et travailleur, social et intègre, qui ne sera donc pas calqué sur le modèle occidental décadent dont vous avez tant souffert chez nous.
N'ayez pas le cœur serré, nous comprenons vos priorités : les maigres allocations et autres avantages sociaux que nous vous octroyons sont si dérisoires par rapport à la manne céleste que vous allez récolter en vos contrées enfin libérées.
Nous comprenons qu'ayant tellement souffert de notre envahissante chrétienté, vous préfériez revenir à une république laïque et libre, et que vous aspirez à occuper dorénavant des postes à hautes responsabilités, rémunérés en conséquence, et que vous aurez plaisir à retrouver la douceur de votre climat sud-méditerranéen.
Bien sûr, soyez convaincus que nous serons très tristes, car vous allez beaucoup nous manquer. Nous ne verrons plus de prénoms à consonance maghrébine dans les faits divers des journaux, beaucoup de coutelleries devront fermer leurs portes, les producteurs de moutons vont se reconvertir, SOS racisme et le MRAP vont mettre la clef sous la porte, les démineurs vont connaître le chômage, les réduction d'effectifs vont frapper en masse nos forces de l'ordre, les banlieues ne seront plus illuminées la nuit par les voitures incendiées, le prix du café dans les bistrots va augmenter. Mais nous sommes résignés, et nous surmonterons tout cela.
Mieux, nous voulons même faire un geste pour vous remercier : aussi nous allons affréter tous les moyens de transport disponibles pour que votre retour au pays se fasse dans les meilleures conditions.
Allez sans vous retourner, sans peur ni honte de nous abandonner dans une situation financière critique, rappelez-vous que nous aurons encore à gérer tous les Roumains et les gens du voyage (oui, ceux qui circulent avec leurs luxueuses berlines d'importation et leurs belles maisons roulantes).
Par contre, pour les prochaines fêtes de Pâques, de l'Ascension et de Noël (eh oui, nous y croyons encore), envoyez-nous des dattes, du thé à la menthe, du coucous et du jasmin, car ici après votre départ nous n'en trouverons plus !
Et si jamais nous n'arrivons pas à nous passer de vous, vous nous accueillerez.
Vous allez certainement penser à mettre en place, pour nous accueillir dignement, des allocations spécifiques pour émigrés, des mutuelles gratuites, la C.M.U, l'A.M.E, une priorité aux logements, etc.
Vous serez ouverts à cette société multiculturelle que vous revendiquiez à corps et à cris chez nous, vous nous permettrez d'élever des cochons, et vos forces de l'ordre supporteront d'être insultées sans broncher.
Nous revendiquerons nos droits, pas nos devoirs, et si ça ne marche pas, alors on caillassera vos administrations et on mettra le feu à quelques bagnoles.
Et si vous ne nous construisez pas rapidement des églises, nous brûlerons vos mosquées.
Merci de nous avoir appris comment faire.
Après tout... l'histoire est un éternel recommencement.

P.S

11/01/13
Taxe halal et laïcité

Si la « taxation » halal est bien réelle, ses revenus sont difficiles à évaluer dans le maquis des organisations islamiques détentrices du pouvoir de « label ».
Le moins que l’on puisse dire est qu’il y a une grande opacité, sans doute héritée de ce qu’on appelle « l’Orient compliqué »…
Kamel Kabtane, recteur de la grande mosquée de Lyon déclarait le 12.08.2010 dans les colonnes du Parisien « Par kilo de viande, la certification halal coûte entre 10 à 15 centimes d’euros ». Il sait de quoi il parle, car il y a 3 mosquées habilitées en France, Lyon, Paris et Evry.
Et ce n’est sans doute que la partie émergée de ce commerce juteux qui donne à l’islam des moyens d’existence énormes, en contradiction avec les principes de laïcité et des règles commerciales.
Il est totalement anormal de payer une taxe indue et à notre insu !
Laisser ignorer à l’acheteur qu’il paye en plus du prix du produit une prestation qu’il n’a pas sollicité est constitutif :
- de vente liée : « Il est interdit de subordonner la vente d’un produit à l’achat d’un autre service » Code de la consommation article L 122-1
- d’escroquerie : « L’escroquerie est le fait (…) de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi à son préjudice ou au préjudice d’un tiers à remettre des fonds » Code pénal article 313-1
- de pratique commerciale trompeuse : « Une pratique commerciale est trompeuse (…) lorsqu’elle repose sur des présentations fausses (…) portant sur les caractéristiques essentielles du bien » telles que « son mode de fabrication ».
« Une pratique commerciale est également trompeuse si (…) elle omet ou dissimule (…) une information substantielle » telle que « les caractéristiques du bien » Code de la consommation article L 121-1, modifié par la loi n° 20008-776 du 4 août 2008 - article 83.

A.W

17/12/12
Depardieu, peut-être minable... mais les autres ?

Ils sont tous exilés fiscaux depuis un certain temps et personne ne leur dit rien (liste non exhaustive) :
- Jacques Badin (Carrefour) réside Bruxelles en Belgique
- Thomas Bata (marque de chaussures Bata) réside en Suisse
- Famille Baud (dont Jean Baud), (marques Franprix et Leader Price, 2 3 milliards de CHF), résident en Suisse
- Lotfi Belhassine, président d’Air Liberté, réside en Belgique. Il a fui la France car l’ISF représentait 93 % de ses revenus,
- Claude Berda, AB Groupe, réside Cologny en Suisse
- Des membres de la famille Bich (Groupe Bic) résident en Suisse
- Michêle Bleustein Blanchet, une des héritiêres de Publicis, réside Cologny en Suisse
- Corinne Bouygues, réside Genêve en Suisse
- Pierre Castel, PDG du groupe Castel Frêres propriétaire des eaux Cristalline, Vichy Célestins et Saint-Yorre, réside prês du Lac Léman en Suisse
- Des membres de la famille Mulliez (propriétaire de Auchan, Décathlon, Mondial Moquette, Norauto et Kiabi), résident en Belgique
- Georges Cohen, informatique et armement, réside en Suisse
- Bernard Darty, fondateur de Darty, réside en Belgique
- Jean-Louis David, fondateur des salons de coiffure éponyme, réside en Suisse
- Des membres de la famille Defforey, l’origine de la société Carrefour, résident en Belgique
- Des membres de la famille Despature (dont Paul-Georges Despature), propriétaire des marques Damart et Somfy, résident en Suisse et en Belgique.
- Paul Dubrulle, co-créateur du Groupe Accor et ancien sénateur-maire de Fontainebleau, réside Cologny en Suisse
- Des membres de la famille Ducros résident Cologny en Suisse
- Pierre-François Grimaldi (iBazar), réside en Belgique
- Eric Guerlain réside en Grande-Bretagne
- Daniel Hechter, créateur réside en Suisse
- Philippe Hersant, groupe Hersant réside en Belgique
- Philippe Jaffré, ancien président d’Elf
- Robert Louis-Dreyfus réside Zurich en Suisse
- Des membres de la famille Mimram (dontJean-Claude Mimram), résident Gstaad en Suisse
- Des membres de la famille Nonancourt, propriétaire des champagnes Laurent-Perrier, résident en Suisse.
- Denis Payre, fondateur de Business Objects, réside en Belgique où il a démarré une nouvelle société, Kiala, qui a embauché 100 personnes
- Des membres de la famille Peugeot (entre 5 et 6 milliards de CHF), résident en Suisse
- Jean Pigozzi, héritier des voitures Simca, réside en Suisse
- Michel Reybier, ancien PDG de Justin Bridou, réside en Suisse
- Jacques Tajan, ancien premier commissaire-priseur de France, réside en Belgique
- Des membres de la famille Wertheimer, héritiers de Chanel, résident Cologny en Suisse
- Antoine Zacharias, ancien PDG de Vinci, réside Genêve en Suisse
Roger Zannier, la tête de Kookaï ou Absorba, réside Cologny en Suisse
- Alain Ducasse, cuisinier, a troqué sa nationalité française pour rejoindre Monaco.

Les Sportifs
- Jean Alesi, réside en Suisse
- Marion Bartoli, réside en Suisse
- Julien Benneteau, réside en Suisse
- Arnaud Boetsch, réside en Suisse
- Arnaud Clément, réside en Suisse
- Nicolas Escudé, réside en Suisse
- Guy Forget, réside en Suisse
- Richard Gasquet, réside en Suisse
- Jean-Claude Killy, réside en Suisse
- Henri Leconte, réside en Suisse
- Sébastien Loeb, réside en Suisse
- Paul-Henri Mathieu, réside en Suisse
- Gaël Monfils, réside en Suisse
- Christophe Moreau, réside en Suisse
- Amélie Mauresmo, réside Genêve en Suisse
- Stéphane Peterhansel, réside en Suisse
- Cédric Pioline, réside en Suisse
- Alain Prost, réside en Suisse
- Fabrice Santoro, réside en Suisse
- Florent Serra, réside en Suisse
- Gilles Simon, réside en Suisse
- Jo-Wilfried Tsonga, réside en Suisse
- Vincent Rives, réside en Irlande
- Jean-Philippe Gatien , réside au Delaware aux USA.

Les chanteurs
- Charles Aznavour, réside en Suisse
- David Hallyday, réside en Suisse
- Johnny Hallyday, réside Gstaad en Suisse
- Patricia Kaas, réside en Suisse
- Florent Pagny, réside en Patagonie (Argentine)
- Michel Polnareff, réside aux Etats-Unis
- Marie Laforêt, résidente et citoyenne suisse.

Les acteurs
- Daniel Auteuil, réside en Belgique
- Emmanuelle Béart, toujours sur la brèche pour défendre les sans-abris, réside en Belgique
- Laetitia Casta, réside au Royaume-Uni
- José Garcia, réside en Belgique
- David Habibi, réside au Canada
- Alain Delon, résident et citoyen Suisse.

Les auteurs
- Christian Jacq, réside en Suisse
- Marc Levy, réside au Royaume-Uni
- Michel Houellebecq, réside en Espagne (en Irlande auparavant).

L.T


12/12/12
L’immigration de masse n’est pas une chance pour la France, c’est une catastrophe. Identitaire, sécuritaire, scolaire, administrative, sanitaire, économique, sociale, budgétaire, environnementale, politique, diplomatique, démographique ; c’est aussi une catastrophe pour les libertés. Il est temps de le rappeler sans haine, bien sûr, mais aussi sans faux semblants, ni tartufferies, ni concessions aux convenances de la bien-pensance.
H.G

09/10/12
"J'ai deux pères, j'ai pas de mère... Merci Mamère !" pourront bientôt chantonner une nouvelle génération de gamins dans les cours d'école.
Après avoir suffisamment exprimé que tout mauvais traitement des différences en général et concernant les homosexuels en particulier était indigne et condamnable, voici mon avis sur la question.
Tout d'abord, il ne faut pas confondre deux choses liées mais différentes : le mariage gay et l'homo-parentalité.
Pour aujourd'hui, restons-en donc au "mariage gay" ou "mariage pour tous".
Le mariage, tel qu'il a été conçu par la quasi totalité des civilisations et des religions est défini par une union officialisée devant la communauté entre deux êtres de sexe différent. Le mariage gay n'est donc pas une évolution "humaniste" ou "progressiste", mais la remise en question de cette définition, bien au delà de sa symbolique sociétale. Ni plus ni moins, c'est nier la différence sexuelle et génétique d'individus pourtant "issus de Mars ou de Vénus".
Le PACS, a été inventé pour assurer des droits, qu'en effet il était "injuste" de ne pas accorder à ces couples. S'il est insuffisant dans l'exercice des droits et devoirs des couples l'ayant contracté, il y a certainement encore des marges de manœuvre pour l'améliorer.
Au delà de toute considération religieuse ou réactionnaire, je reste donc à penser que vouloir englober sous le même nom des réalités aussi fondamentalement différentes ne peut être que source de confusion, dont on ne peut aujourd'hui mesurer les impacts futurs.
Pour résumer : je suis plus partisan du respect des différences que de leur négation.

Paul de Haut.

01/10/12
J’ai reçu ce jour votre contravention au code de la route 51 km/h au lieu de 50 km/h.
Je me suis aussitôt empressé de la payer par Internet.
Je souhaitais par ce geste vous montrer mon attachement et répondre ainsi à votre besoin urgent de finances publiques.
Je ne discute pas l'intervention des forces de police qui ont, j'en conviens, tout à fait raison de se prostituer ainsi au bord des routes plutôt que de veiller au maintien de la sécurité dans les banlieues où chacun sait par ailleurs, qu'il ne s'y passe jamais rien...
L'immigration massive à laquelle vous soumettez notre pauvre pays a, je sais, un coût exorbitant et je suis convaincu que ma modeste contribution de 90 euros permettra aux petits protégés de l'état de profiter un peu plus de la CMU et de toutes les autres aides sociales que vous leur dispensez fort généreusement.
Le retraité que je suis, comprend que cette modique contribution de 90 € est un effort indispensable pour permettre à tous ces malheureux qui n’ont pas eu, comme moi, la chance de travailler toute leur vie d’artisan pour toucher une retraite modeste, de recevoir une allocation Temporaire d’attente bien meilleur que ma retraite. Ces malheureux ont eu, il est vrai, d’énormes frais pour payer le passeur qui les a illégalement amenés dans notre pays. Ce n’est donc que justice que nous participions à leur intégration et payer aussi les derniers petits dégâts de la ville d'Amiens.
Pour le cas où vous n'utiliseriez pas ma contribution à cet effet, je vous autorise à l'affecter au paiement de la C5 hybride de François le Normal (oui, celle à 780.000 € à cause du blindage !).
C'est vrai que la C6 dans le garage est trop vieille avec ses 18.300 km ! (Au fait, ma caisse à moi, dangereux contrevenant de la route, affiche déjà 118.000 km au bas mot...)
Ou alors, pour payer la Tobira qui accepte que des étrangers se torchent avec le drapeau français devant les objectifs des journalistes hilares. Heureusement qu'on est là pour payer un ministre aussi compréhensif.
PS : Me prévenir s'il vous plaît lorsque vous lancerez la souscription pour le renouvellement de la garde-robe de la concubine.

Signé : un CON-tribuable.

30/07/12
J'adhère à 150 % avec la réponse de Charlie-Hebdo par la plume de Caroline Alamachère à Monsieur Mohammed Moussaoui, Président du CFCM. Je crains que malheureusement l'arrivée de Hollande et de sa bande de démagos, n'ayant aucune idée des répercutions de leur lâche et clientéliste angélisme, ne fasse qu'amplifier l'arrogance de l'Islam radical en France représenté entre autre par ce monsieur.
François P.

01/05/12
J'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre article intitulé "injustice flagrante".
Une question se pose : pour qui ce "Syndicat de la magistrature" roule-t-il ?
En effet, de telles prises de position ne peuvent que renforcer les adeptes du Front national.
Est-ce le but recherché, ou simplement un angélisme patent courant chez des magistrats retardés mentaux socialisants ou un manque de courage civique ?
Qui nous débarrassera de ces dangereux irresponsables ?

Jacques M.

08/02/12
Je reste, même si c'est contraignant, un fervent opposant à la délinquance routière. Cela ne m'empêche pas de m'interroger à propos de l'annonce de l'installation de 2500 nouveaux radars routiers au rythme de 500 chaque année. Un petit calcul se basant sur seulement 1 000 radars bien placés délivrant une contravention d’environ 100 € en moyenne toutes les trois minutes établit une recette pour l’Etat de 17,5 milliards d’euros par an !
A ce tarif, on comprend pourquoi le gouvernement attache autant d’importance à notre sécurité routière…
Nous sommes quelques-uns à ne pas avoir entendu, ce que proposent les différents candidats à la présidentielle sur le sujet.

P.H

06/02/11
Les dockers encore en grève...
La cour des comptes a levé le voile sur la réalité de la condition des dockers : entre 2500 et 4500 euros nets par mois pour 3 heures de travail par jour ! Ah, il est loin le temps où cette corporation déchargeait les navires à dos d'homme. Les infos viendraient de journalistes de droite ou des patrons, on pourrait douter, mais là .... Ces braves grutiers qui alignent quand même près de 200 jours de grève sur les 18 derniers mois l'emportent sur les "pauvres" conducteurs de TGV. Sauf que grâce à eux, le déchargement des marchandises dans les ports français a été délocalisé dans les pays voisins et le sera de plus en plus. Et tout cela avec le soutien de la CGT, le syndicat qui traite de voyous les patrons qui délocalisent leur entreprises en laissant sur le carreau leurs employés. La CGT est décidément un syndicat de plus en plus infréquentable ! Les français en ont assez d'être pris en otage pour défendre les privilèges de "camarades syndiqués".
F.R

01/12/10
Les mal logés... et les trop bien logés...
Chaque hiver à l'occasion des vagues de froid, la main sur le coeur et les yeux sur l'audimat, les médias et les politiques attirent l'attention des français sur les mal logés, ou "pas logés du tout".
Selon le journal La Tribune, ce ne sont pourtant pas moins de 53.000 ménages faisant partie des 10 % des foyers les plus riches de France qui habiteraient en HLM.
Ces familles disposeraient «d'au moins 11.200 euros par mois lorsqu'elles comptent un enfant, et d'au moins 13.500 euros par mois lorsqu'elles comptent deux enfants», indique le quotidien.
Il s'agit de familles ayant intégré des logements HLM au moment où leurs revenus les y autorisaient, mais qui y sont restées lorsque leur pouvoir d'achat s'est élevé.
Il faut rapprocher ces chiffres du fait qu'1,2 million de ménages pauvres ou modestes sont sur liste d'attente pour entrer dans le même parc social.
Mais à ce jour, la loi n'oblige pas un foyer à quitter son logement social lorsque ses revenus deviennent plus élevés.
Il est tout de même très étonnant qu'avec l'énorme lobbying exercé depuis de nombreuses années par les associations de mal logés (tous partis confondus), cette importante anomalie n'aie pas encore été réglée !
Nous attendons toujours une loi votée unanimement à l'assemblée à ce sujet, car au delà de l'aspect "un logement pour tous", il s'agit ni plus ni moins d'un abus de prestations sociales. Comment se fait-il également que les municipalités (en majorité à gauche, rappelons-le), ne fassent pas le ménage dans leur parc social, puisque sa gestion leur appartient.
Certains m'opposeront la mixité sociale, qu'ils souhaitent établir dans ce type d'habitat...
Foutaises ! Qui nous fera croire qu'un foyer qui gagne 10 fois plus que son voisin de palier va vivre comme lui et améliorer le lien social dans sa cité ?

P. de Haut

01/05/09
1er MAI : un petit brin d'imagination.

Le communiqué ci-dessous aurait pu être une réalité si le projet de décret transmis au ministère de l'intérieur stipulant « que tout participant à une manifestation publique, en dissimulant volontairement son visage dans le but de ne pas être identifié, sera puni de l'amende d'un montant de 1 500 euros, prévue pour les contraventions de 5e classe. » avait été officialisé.
"Le grand défilé communautaire du 1er Mai à Paris, a réuni plus d'un million de participants. A noter qu'ils étaient tous pourvus, en signe de protestation, de masques, à l'effigie du président Sarkozy avec, pandémie grippale « Méxicoporcine » oblige, système de protection intégré.
Le responsable des forces de l'ordre - également masquées à l'effigie de « Pasqua » et de « Balkany » deux grandes et honorables figures de la République française - a sommé les manifestants d'enlever leurs masques pour ne pas avoir à les verbaliser.
Après deux nouvelles sommations les manifestants ont enfin obtempéré.
Aussitôt après des milliers d'entre eux ont été pris de violentes crises de toux, d'éternuements et de troubles respiratoires. Ces derniers ne pouvant être causés par des bombes lacrymogènes qui n'ont pas été utilisées, les services de la santé publique, craignant une extension de la pandémie ont immédiatement été mobilisés pour les prendre en charge.
Depuis ce moment, fait très inquiétant, l'on est sans nouvelle du président de la République dont chacun sait l'attachement à « être prés du peuple ».
Selon certaines informations, un rapprochement pourrait être cependant établi avec la présence remarquée, dans le défilé, d'un participant, de petite taille, portant un masque, à l'effigie, anachronisme, de De Gaulle ?
D'après des témoins ce participant aurait été pris en charge, sans avoir enlevé son masque, par une ambulance escortée de nombreux motards, se dirigeant vers le Val de Grâce ?
"
Gérard GAUTIER

05/03/09
Je n'ai aucune animosité envers les lesbiennes et autres pédérastes, mais, Bon Dieu de nom de Dieu, qu'ils laissent les enfants en dehors de leurs "choix sexuels", un gamin a besoin d'un papa et d'une maman, que des politiques proposent cette loi, c'est un signe de décadence.
GRINGOIRE

27/06/08
Les syndicats ne représentent qu'eux-mêmes !
Seulement 15 % des agents et salariés de la fonction publique sont syndiqués.
Pourtant, ce sont les syndicats (de fonctionnaires évidemment) qui dictent leur loi au pays !
A la moindre tentative de réforme, ils savent bloquer le pays pour défendre leurs intérêts et avantages de façon opiniâtre, en toute ignorance des réalités du marché et même au détriment des travailleurs qu'ils sont sensé défendre.
De même que l'on a enfin osé audité et publier le bilan des 35 heures (avec les conclusions que l'on sait), ne serait-il pas temps d'oser auditer le coût réel des actions des syndicats pour la France, son économie, ses emplois, son pouvoir d'achat, ses contribuables et sa compétitivité sur la scène économique mondiale ?
R.F

02/05/08
Quelle retraite ?

Les chiffres sont têtus : actuellement la répartition coûte au smicard 2 500 euros par an et, quand il prendra sa retraite, il aura perdu 250 000 euros par rapport à ce que lui aurait rapporté une retraite en capitalisation. Les réformes proposées par le gouvernement appartiennent à la catégorie des soins palliatifs : elles accompagnent le malade dans ses derniers moments, mais n'évitent pas l'issue fatale.
Plus de 40 % des Français appellent de leur vou un changement en faveur des systèmes alternatifs. Mais en haut lieu, depuis un demi siècle, personne n'en parle, personne n'en veut.
Les spécialistes économiques des syndicats, et des partis politiques sont parfaitement conscient de cette réalité inéluctable.
Alors pourquoi ce silence ? Pourquoi ce refus de la réalité ?

A.C

04/02/08
Dailymotion a censuré le clip « Mets les voiles au lieu de mettre le voile » de Gilles LANGOUREAU et supprimé son compte et toutes ses vidéos. Protestez auprès de Dailymotion contre cette censure. ici :
http://www.dailymotion.com/feedback?urlback=/about/
Merci de permettre aux artistes de pouvoir continuer à s'exprimer librement.

P.H

20/12/07
LES MINI MISS

Ce soir 19.12.07, un reportage sur le JT de 20 h de David Pujadas, nous présentait ces fameuses mini miss.
Il s'agit de petites filles que les parents n'ont rien trouver de mieux que de les présenter dans des défilés comme des petites « miss France ».
Concours, défilé en maillot, en grande tenue, ou petite, etc… enfin ce que l'on pourrait prendre pour une grosse rigolade et qui finalement n'est que tristesse, c'est lamentable, et malsain.
Comment des parents osent-ils présenter leur enfant, comme ils présenteraient leur chien â une exposition canine ? cet étalage est ridicule, des petites filles déguisées, maquillées, qui dansent, qui prennent des poses d'adultes, et de quel genre !
La dernière image nous montrait une enfant, bardée de cuir, â cheval sur une petite moto, dans une pose plus que provocante, qui imitait BB et sa Harley D. Vous imaginez !
Quelle honte, un père de famille disait que ce genre de concours faisait la fierté des parents, et de leur fille et lui donnait de l'assurance ! Quelle assurance ? On fait jouer aux enfants un rôle qui n'est pas de leur âge. Si déjâ tout enfant une gamine se montre en cuir santiags aux pieds sur une moto, dans une pose décalée, comment se comportera-t-elle lorsqu'elle aura 18 ans ?
Je suis sûre que les parents qui exhibent ainsi leur progéniture sont les premiers â crier à l'horreur lorsqu'un pédophile viole une petite fille, et crient au scandale â propos du trafic de photos pédophiles !
Mais ont-ils réfléchi â l'image qu'ils donnent d'eux-mêmes en agissant ainsi avec leur enfant ? En faisant cela ils font tout pour encourager la pédophilie ! et je trouve, pour en revenir à la pose sur la moto, que l'on n'en est pas très loin.
Je trouve cela honteux ; laissons les enfants vivrent leur enfance, garder leur innocence, et les adultes vivent leurs rêves et leurs fantasmes entre eux. Ces jeux ne sont pas de leur âge.
Bien entendu les enfants n'ont pas conscience de ce qu'on leur fait faire, et de l'image qui en ressort, ils prennent cela comme un jeu, mais eux, non pas le pouvoir de réaliser que cela peut-être un jeu dangereux. Alors si les parents ont un peu de conscience et de réflexion qu'ils attendent que leur fille atteigne l'âge de raison pour qu'elle se présente d'elle-même au concours de Miss France.
Mesdames, Messieurs les parents des mini miss, j'ai honte pour vous. Si vous faites cela pour de l'argent, je crois qu'il y a d'autres moyens plus honnêtes et plus sains d'en gagner.
Jouer au loto, cela peut rapporter gros !

M.L

27/11/07
Vous savez quoi ? Je suis en train de devenir raciste par réalisme ! Je sais, c'est grave, mais c'est encore des jeunes des cités, sans doute issus du regroupement familial à cette génération ou à la précédente, qui expriment toute leur aversion pour notre pays ! Comment peut-on se comporter avec une telle violence contre la société et les équipements privés ou publics difficilement acquis et payés par tous alors que deux jeunes n'ont été victimes que de leur inconscience, de leur manque de respect des règles de prudence, d'équipement, d'usage et de règlementation en matière de conduite d'un 2 roues à moteur sur la voie publique ? Contrairement à la presse complaisante, je pointe du doigt les vrais responsables : les parents et les copains ! les premiers auraient du surveiller leurs enfants au lieu de les laisser livrés à eux-mêmes souvent depuis leur plus jeune âge. Les seconds auraient pu occuper mieux leur désouvrement qu'en s'entraînant mutuellement à jouer au plus casse-cou et au plus rebelle, défiant les règles de sécurité, le bon sens, les forces de l'ordre et tout ce qui peut représenter les règles établies par notre société pour que chacun vive dans les moins mauvaises conditions avec son voisin... Ces jeunes n'ont pas leur place chez nous, même s'ils ont une carte d'identité française et ceux qui les ont fait venir, leur ont laissé prendre le pouvoir sur ces territoires ainsi que les associations de défense des sans-papiers ont une lourde responsabilité dans cet énorme gâchis. Et que ceux qui les plaignent aillent vivre dans les cités, au milieu de ces braves petits, après on pourra en discuter sur un pied d'égalité. Moi, j'y ai vécu et j'en suis parti au prix de gros sacrifices financiers, mais je ne le regrette pas, ni pour moi, ni pour mes enfants.
Françoise

17/11/07
Les Français sont des enfants gâtés ! Ils sont d'une générosité et d'une solidarité à toute épreuve, sauf si c'est avec leurs sous, et qu'il faille partager vraiment avec les autres, quitte à perdre un peu de leurs avantages ! Il n'y a malheureusement que lorsqu'ils se trouvent devant les ultimatum de la réalité, et souvent quand il est trop tard, qu'ils consentent enfin à remettre en question leur position...
Ils se plaignent d'un pouvoir d'achat insuffisant et sont en train de le faire virer à la baisse. Ils se plaignent des gênes occasionnées par les grèves et avouent devant les caméras soutenir ou comprendre les grévistes... Nous sommes un peuple qui fait l'objet de l'interrogation et de la risée ce nos voisins européens. Ils se frottent les mains de voir un pays qu'il redoute par ailleurs organiser avec une telle énergie son manque de compétitivité...

Raspougnac

10/10/07
Islam

Le 9 octobre sur FR3, au JT de l'édition nationale, était présenté un reportage sur les femmes françaises qui se convertissent à l'Islam, et portent le voile. Le fait de vouloir changer de religion signifie que l'on a une vie spirituelle très intense, que l'on a pris une décision après une mûre réflexion, et c'est également faire preuve d'un très grand courage.
Il faut être totalement en accord avec soi- même, de cela dépend l'éducation des enfants, etc. et il faut aussi affronter parfois le désagrément de la famille, de l'entourage. Cela quelle que soit la religion vers laquelle on se tourne. Lors du reportage, une française catholique pratiquante (le reportage prouvait de son engagement dans cette religion à l'âge adulte il faut le préciser ) a décidé d'adopter la religion islamique, et il lui était demandé quelles avaient été les motivations qui l'avaient conduite à ce choix. Voici la réponse : « avant on me considérait comme une fille plus ou moins légère, maintenant avec le port du voile je me sens respectée ! ». Alors, si la marque de respect ne réside que dans le port du voile, pourquoi en tant que catholique pratiquante, n'êtes vous pas entrée au couvent ? Vous y auriez trouvé et le voile et le respect. J'espère pour cette personne et pour la religion qu'elle représente maintenant, que sa spiritualité ne se limite pas uniquement à un symbole.

M.F

08/10/07
Le rugby

Les Bleus ont gagné sur les All Black, c'est bien, tant mieux, on est content ; mais bon maintenant ça suffit, il faut arrêter de les encenser ; tous les jours on nous rappelle la victoire de la France.
Pas de quoi porter au pinacle ces joueurs (il en est de même pour les autres disciplines), qui sont en retraite dès la trentaine, qui gagnent des fortunes en jouant au ballon.
Pour les autres disciplines c'est encore mieux, on fête la victoire d'un super champion pour s'apercevoir plus tard qu'il était complètement drogué - où se trouve la vraie valeur de l'homme ?.
Par contre que pense-t-on du pauvre ouvrier des BTP qui a sa retraite à 60 ans s'il y arrive, le dos complètement cassé, usé, et qui gagne un petit peu plus que le SMIG pour essayer de nourrir sa famille ? Lui aussi a bien travaillé pour son pays, sans se camer chaque jour pour faire ses efforts, mais bon tout le monde ne peut pas jouer au ballon ! Quand on voit ces Français habillés en Astérix, Obélix, faire les guignols à Cardiff, quelle image de notre pays doivent-ils donner aux étrangers !
Et quand on pense que certaines personnes (pas forcément des plus fortunées) achètent sous le manteau des billets pour voir des matches, au prix de 200 euros environ, et que ceux-là mêmes se plaignent du coût de la vie, on est effectivement tombé bien bas.

Françoise

01/07/07
RAVE de vacances !

Tous les automobilistes ayant eu à circuler, le samedi 30 juin, jour symbolique des départs en vacances, entre Saint-Brieuc et Rennes et sans doute sur d'autres routes bretonnes, ont pu constater l'absence totale de représentants des forces de l'ordre. D'où, assurés d'une certaine impunité, le spectacle donné par des conducteurs irresponsables, d'une horde carrossée hystérique lancée, en principe, vers leur rêve de soleil et de repos annuel ou, malheureusement parfois, vers les odeurs d'anesthésie d'un service d'urgence ou de formol d'un lieu moins accueillant où le repos est éternel.
Toute la panoplie d'infractions a pu être constatée, au mépris de la sécurité des autres, vitesse excessive, avec cependant ralentissement «vertueux» (et très temporaire) à proximité immédiate des « radars-octrois de péage », circulation permanente dans le couloir de doublement, distances de sécurité entre les véhicules non respectées. La loi de la jungle réinventée. Tout cela étant loin de la conduite apaisée prônée, légitimement, par les directives officielles !
En effet il faut se rappeler qu'il est une tradition, salutaire, acquise depuis de longues années, à savoir qu'à la veille des départs en vacances, le Ministère concerné en appelle à la prudence des automobilistes, à leur civisme et au respect des règles élémentaires de la conduite. Cela s'accompagnant par la mise en place de dispositifs de forces de l'ordre chargées de veiller et de contrôler justement le respect de ces directives.
Aussi est-on en droit de se demander «où étaient ces forces de Police ?»
Ces dernières n'ayant pas le don d'ubiquité étaient, soit plus de 800 gendarmes et policiers, mobilisées, pour tout le week-end, sur le site de l'aérodrome de Trémuson, transformé en Fort Chabrol, pour encadrer une « Rave-party » à quelques encablures de Saint-Brieuc.
L'Etat, peu respectueux des édiles de ses Provinces et de ses propres lois, défaillant sur la route des vacances y avait, en effet, lui-même, « organisé l'illégalité ! »
Sans traiter sur le fond le problème de l'existence des raves, la question que l'on peut se poser est de savoir si, devant une telle situation, les victimes d'accidents de la route et leurs familles ne seraient pas en droit d'appeler en justice l'Etat, responsable au minimum du délit d'imprudence, pour « complicité de mise en péril de la vie d'autrui ? » lui qui devrait en être le garant.
Une manière de passer de la RAVE aux réalités !

Gérard Gautier

19/06/07
Les retraités du monde entier confrontés à la baisse des pensions

Dans un rapport récent, l'OCDE note que les populations des pays membres devront épargner d'avantage en vue de leur retraite. Car la promesse de pension moyenne dans les 16 pays de l'OCDE a été réduite de 22 % depuis les réformes mécaniquement et obligatoirement entreprises.
Y'en a quelques-uns qui, quand il vont atterrir, vont regretter amèrement de ne pas avoir organisé les choses en leur tempsn arc-boutés sur des dogmatismes d'un autre temps !

Anna

23/03/07
Allemagne: la retraite à 67 ans adoptée par les députés

La loi sur le relèvement de l'âge de la retraite de 65 à 67 ans a été adoptée vendredi à une large majorité par les députés du Bundestag (Chambre basse du parlement allemand). Pour entrer définitivement en vigueur, la loi doit encore être votée par le Bundesrat (chambre haute) où la CDU, très favorable au projet, est majoritaire. Ce projet avait été adopté en novembre dernier par le gouvernement, alors que l'Allemagne est confrontée à un vieillissement dramatique de la population couplé à une natalité en berne, qui met en péril l'actuel système de financement des retraites. A partir de 2012, le seuil pour toucher une retraite à taux plein sera relevé graduellement de 65 ans aujourd'hui pour atteindre 67 ans en 2029.
A.C

20/03/07
Une "Life Parade" pour la famille et contre l'homoparentalité à Paris

Une "dizaine de milliers" de personnes selon les organisateurs, 1.300 selon la préfecture de police, ont participé samedi à Paris à une "Life Parade" pour défendre la famille et afficher leur opposition à l'homoparentalité, alors que cette question est régulièrement évoquée lors de la campagne électorale. Après le handicap en 2005 et la protection de l'enfance en 2006, l'association "Life Parade" a choisi de mettre en avant en 2007, à cinq semaines du premier tour de la présidentielle, "bien évidemment le thème de la famille, avec la question de l'homoparentalité", a déclaré à l'AFP Pierre de Balincourt, porte-parole de l'association. Une quinzaine d'adolescents tenaient la banderole de tête où on pouvait lire "Quel avenir pour nos enfants ?", ouvrant la marche à de nombreux jeunes, venus en couple ou entre amis, à des familles avec vélos et poussettes ornées de ballons multicolores. Certains avaient fait le déplacement de Nantes, de Chateauroux, de Nancy, de Strasbourg, Caen et Lille, selon M. de Balincourt. Dansant sur des chars, des jeunes aux T-shirt jaunes, rose ou orange, siglés de l'association et portant des pancartes "un père, une mère, un enfant", ont battu le pavé, de Saint-Placide aux Invalides, dans les beaux quartiers parisiens. "Une des formes de l'homoparentalité est l'adoption, ce débat ne concerne pas que les personnes homosexuelles mais l'ensemble de la société", soutient le porte-parole de "Life Parade", qui concède que "20.000 ou 30.000 enfants concernés par l'homoparentalité, c'est un épiphénomène".
E.G

31/01/07
Moi, ce qui me choque c'est que ceux qui travaillent sont moins pris en considération que ceux qui ONT CHOISI de ne RIEN FAIRE et qui en ont TOUS LES AVANTAGES...
Moi ce qui me choque, c'est qu'on fasse tout pour en créer ou en attirer encore plus dans notre pays...
Moi ce qui me choque, c'est que celui qui travaille dur n'arrive pas à s'en sortir...
Moi ce qui me choque ce sont les imbéciles qui préfèrent partager la misère que créer puis partager la richesse...
Rappelez-vous, l'ultra nationalisme a fait son nid en Allemagne dans ce genre de ferment ! Et l'on sait ce que cela a donné. Qui seront les boucs émissaires de demain ? C'est justement ceux que vous voulez défendre aujourd'hui, vous les bien-pensants, les détenteurs de la bonne conscience politique !
Vous ne voulez pas de Sarkosy, vous aurez LE PEN, ou peut-être pire ! Et Sarkosy, qui se laisse déborder par sa gauche en tombant dans la démagogie et le populisme et en train de se priver de la possibilité de redresser la situation, s'il arrive au pouvoir !

Raspougnac

29/01/07
Plutôt d'accord avec Eric. d'autant que le fait de fournir gratuitement en plus des habits, de la nourriture, de la CMU, du RMI... un hébergement à quiconque réside sur le territoire français va non seulement créer un flux migratoire incontrôlable de tout ceux qui ne bénéficient pas d'un état-assistance comme le nôtre, mais aussi décourager et mettre en colère tous ceux qui ont du mal à s'offrir tout cela par leur seul travail. Le résultat ne va pas tarder à se faire sentir par une explosion du nationalisme et de la xénophobie. Je ne sais pas si Gaétan, Philippe et ceux qui défendent les mêmes thèses s'en rendent bien compte, mais avec leur angélisme béat, ils sont en train de faire une haie royale à Le Pen. 2002 n'est pourtant pas si loin, bon dieu !
Ben

25/01/07
Faut arrêter de se prendre la tête pour 15 cm de neige et faire comme s'il s'agissait d'une catastrophe nationale ou d'un tsunami... Nous sommes tellement habitués à être sécurisé et assistés que la moindre contrariété ou le moindre changement dans nos petites habitudes devient insoutenable pour certains ! Y'a pas de déneigement. ? Y'a pas de ramassage scolaire ? Y'a pas de courrier ? Y'a pas d'école ? Y'a pas de ramassage de poubelles ? ... pendant quelques jours... La belle affaire ! L'Etat, la préfecture, le Conseil Régional, le Conseil General, le Conseil Municipal, ne peuvent pas tout faire pour maintenir votre petite vie douillette, racler votre trottoir enneigé ou torcher le cul de vos enfants à votre place. Il y a quand même des problèmes plus importants à régler me semble-t-il. Et tous les pisse-vinaigre qui râlent sans arrêt n'ont sans doute jamais eu à affronter de vraies épreuves. Comme disait mon grand-père : s'il y'avait une nouvelle guerre, ce n'est pas l'ennemi qui ferait le plus de victimes en France, ce serait les français eux-mêmes !
Hugues

07/01/07
Droit opposable à l'inconscience !

Manipulation quand tu nous tiens...
La famille Legendre, pour se faire mousser, stariser, ou pour combler un vide existentiel... joue à l'apprenti sorcier !
Alors qu'elle devrait se contenter des acquis importants obtenus pour les SDF, elle continue sa campagne médiatique et pousse plus loin ses exigences en multipliant ses campements dans les villes de France.
Se rend-elle seulement compte des répercutions de tout cela sur les charges des collectivités, locales et territoriales ? Et pour finir sur le porte-monnaie et donc le pouvoir d'achat des français, qui sont déjà à la limite de la pauvreté, tout en travaillant, eux ?
C'est tout de même étonnant comme le français en général est généreux avec l'argent des autres et comme il n'a pas encore compris que quand c'est de l'Etat qu'il exige quelque-chose, ce sera à lui à le payer...
Pire, tout en croyant naïvement préparer le lit de Ségolène, ces enfants de la bêtise humaine sont en train de lui plomber l'avenir car selon toute vraissemblance, se sera en effet à elle à tenir (c'est à dire à financer et à gérer) les engagements pris !.
Se rendent-ils compte aussi de l'appel de tous les désespérés et mal nantis du monde entier qui vont affluer de plus belle avec ce nouveau droit accordé à toute personne accédant au territoire français ?
Et enfin de la xénophobie et des dérives extrémistes que la France qui peine et qui paie, ne manquera pas de développer envers ceux qui ont tous les droits et aucun devoir.

M.R, Maire d'une commune de 5500 habitants.

27/12/06
Vous avez raison, cet étalage de misère organisée et mise en scène par (ou pour) les médias, est indécente.
Ces pauvres diables, sont ainsi poussés à cultiver leur marginalité, puisqu'elle aboutit à une starisation.
Triste société où les seules ambitions des citoyens consistent à s'exposer à la Star-Ac, où en SDF médiatique ! Bientôt il faudra inscrire ces derniers aux intermittents du spectacle !
Ces pseudos "enfants de Don-Quichotte" feraient bien de lire l'oeuvre de Cervantes. Ils sont à côté de la plaque... d'égout (ou dégoût, au choix). La poésie, les valeurs sous-tendant l'oeuvre du grand poète espagnol sont absentes de leur discours démago et cent fois entendu, dont même les assos spécialisées dans le créneau "réinsertion des SDF" connaissent les limites.
Cet angélisme n'est pas le fait du hasard : il fait partie d'une campagne orchestrée pour "faire voter du bon côté" dans quelques mois.
Comme dit H.P, que tous ces coeurs vaillants les prennent chez eux et on en reparle après !
Par contre il faudrait aider plus et mieux, ceux qui travaillent, veulent vraiment s'en sortir, et se retrouvent obligés de coucher dehors ou dans leur voiture. N'aspirant qu'à une chose : retrouver leur place dans la société.

P.J

26/12/06
Ca y est le cirque des tentes des SDF le long du canal St-Martin à Paris à repris sa représentation simpliste de la "charity business" !
De quoi remplir à bon compte les médias pour des journalistes politiquement corrects et se gardant bien d'aller fouiller sous les apparences.
De braves types à la vie désespérément vide, à la recherche de popularité ou ayant beaucoup à se faire pardonner, sont manipulés par des politiques tissant leur réseau pour reprendre le pouvoir.
On invite le show-biz et le bobo bon teint à venir "partager" le temps d'une nuit la "misère" de ces "SDF et fiers de l'être". Dernière forme de l'immonde télé-réalité, on déroule à la chaîne reportages et images choc, pour remplir les gazettes et les écrans.
Pitoyable spectacle où l'on met en scène la fange sociétale pour mieux défendre ses petits et grands intérêts.
Aujourd'hui, le président d'une des multiples associations écran de cette Cour des Miracles moderne a décidé d'entamer une grève de la faim !
Mon pauvre ami, le vrai courage ce serait que tu en prennes ne serait-ce qu'un seul chez toi, ainsi que tous ceux qui comme toi demandent à l'Etat de créer les "abris, structures et mesures d'accompagnement" qui existent déjà mais sont désespérément vides ?!
On verra combien de temps tous les "grands coeurs" comme toi, supporteront ces "pauvres SDF", et ce que tu peux vraiment faire pour eux !
Tu constateras avec amertume que la plupart ne veulent sortir ni de la boisson, ni de la rue, et ne veulent avant tout supporter aucune contrainte.
Mais si tu as deux doigts de bon sens, tout cela tu le sais déjà ! Alors dis-nous pour qui tu roules ou parle-nous du vide insoutenable de ta vie intérieure, et nous pourrons peut-être faire quelque-chose pour toi.

H.P

11/10/06
Mon vieux Frédo, tu n'as pas tort sur les stocks-options, les salaires astronomiques de certains patrons, etc.
La suite est le plus pur discours de la CGT, dogmatique et en dehors de la réalité des choses. On ne peut pas avoir 2 discours : d'un côté combattre les patrons qui disent "travaillez, battez-vous comme nous et vous gagnerez autant que nous..." et de l'autre dire "ne jalousez pas ceux qui ont moins perdu par leurs luttes et faites comme eux défendez-vous contre les grands patrons..." C'est exactement le même discours à des niveaux d'application différents !
Soit on supprime les privilèges, tous les privilèges et pour tout le monde, soit c'est chacun pour soi sur tranche de mille-feuilles corporatiste. Tu es exactement comme ces patrons en te raccrochant à des avantages non partagés par tous. Pas étonnant que dans ces conditions, le syndicalisme crève chaque jour un peu plus, et l'idéal communiste ne soit plus qu'un vague souvenir.

Aldo

10/10/06
Le vrai scandale des retraites ce sont les pensions dorées des grands patrons à coup de dividendes et stoc-options. Les vrais privilégiés sont ces actionnaires qui touchent jusqu'à 1000 fois plus que le SMIC chaque mois.
Niveler par le bas n'a jamais rien apporté aux plus pauvres et ne profite qu'aux plus riches. Ne vous trompez pas de cible et ne jalousez pas ceux qui ont moins perdu par leurs luttes et faites comme eux défendez-vous contre les grands patrons. Les petits sont souvent aussi exploités que leurs salariés.

Fredo42

18/09/06
Vas z'y BENOIT ! ça c'est du pape de compète ! Et pan dans les dents le goupillon !

Jean-Paul

13/09/06
Je me suis amusé à calculer combien coûtait à la collectivité une famille polygame installée en France
Monsieur B a 2 femmes et 16 enfants, 8 avec chaque femme.
1) La deuxième épouse n'en est pas une une France : elle est considérée par la CAF comme un "parent isolé" et touche donc l'API, soit 707,19 € pour un parent seul avec 1 enfant auquel on ajoute 176,80 € /enfant supplémentaire. Soit un total de 1944.79€
2) Toujours pour ses 8 enfants elle touche chaque mois 978,08 € d'allocations familiales.
3) Il est probable qu'elle ait 2 enfants de moins de trois ans elle a donc droit à l'A.P.J.E. 161,66 € X 2 soit 323,32 €.
4) Comme parent isolé, en allocation logement,elle touche environ 300 €.
5) Avec 8 enfants elle n'a pas le temps de travailler, d'autant que son barbu de mari déclare que la femme musulmane "n'a pas le droit de travailler avec des hommes parce qu'elle pourrait être tentée par l'adultère"...d'où un RMI pour personne seule 417,88 € + 167,15 € par enfant, soit au total 1755,08 €.
6) Elle a au moins 4 enfants en âge d'être scolarisés : Allocation de rentrée scolaire 257,61 € X 4 = 1030,44 € soit un montant mensuel de 85,87 €.
Au total Mme B n°2 peut donc toucher 5296,14 € / mois.
Pendant ce temps, Mr et Mme B n°1 : avec ses 8 enfants touchenyt 978,08 € d'allocations familiales tous les mois + 2 allocations pour jeune enfant 323,32 € + l'allocation logement de 300 € + le RMI pour un couple (626,82 €) + 8 enfants (1337,20 €) soit 1964,02 € + allocation de rentrée scolaire pour 4 enfants de 85,87 €
Au total Mr et Mme B n°1 touchent quand même 3651,29 € / mois.
Mr B et ses 2 femmes touchent donc : 8947,43 € / mois et le pire c'est qu'en plus il ne paye aucun impôt sur ces sommes tout en bénéficiant de la CMU pour ces 18 personnes, que je ne suis même pas capable de quantifier en coût pour la société.
Pas étonnant qu'ils sont prêts à tout pour devenir français, et cela n'a rien à voir avec le choix de nos valeurs républicaines !

H.L

04/09/06
L'Imam de Vénissieux, expulsé provisoirement en 2004 par la France après avoir déclaré que l'on pouvait battre sa femme : "J'ai déclaré à la Préfecture mon statut. Elle a accepté que ma deuxième femme me rejoigne en France sans lui délivrer de carte de résidence. Mais comme nos enfants sont nés en France, ils sont Français. Du coup, même si elle n'a pas de papiers elle ne peut pas être expulsée".
Il a ajouté :
" Même si je critique l'Occident je demande toujours aux musulmans qui m'écoutent de respecter la loi du pays où ils vivent. Je suis très heureux quand je vois des français se convertir à l'Islam car je sais qu'ils sont sur le droit chemin".
A méditer d'urgence avant de voter pour les dangereux démagos qui soutiennent sans distinction les sans-papiers et autres fous de Dieu pour combler la vacuité de leur vie et manque de vrai idéal. Le jour où il se réveilleront, ils seront tout étonnés de se retrouver sous le régime fachiste qu'ils auront fini par installer en cautionnant n'importe quoi au mépris des valeurs fondamentales de notre république.

L.C

04/09/06
Tout à fait d'accord avec vous ! Autant j'apprécie les sketches de Muriel Robin, autant on la retrouve de plus en plus dans les plans foireux et démagos ! Cela reste son choix et peut-être a-telle besoin de ça pour continuer à donner un sens à son existence, et se faire pardonner sa réussite ? (je ne vois pas pourquoi, mais c'est un syndrome psy bien connu) Au résultat, elle est peu crédible dans ce rôle.
E.P

04/09/06
Muriel Robin est allée en Namibie chez les Himbas !

Quel évenement, enfin cela a alimenté les gazettes !
J'ai vu un extrait de cette émission où l'on voit notre humoriste "nationale" casser des cailloux avec les Himbas (mais rassurez-vous juste le temps de la prise de vue, car casser des cailloux, ce n'est heureusement pas à la portée de tout le monde !), ou s'enduire le visage de terre ! Cela ressemblait à un rôle très mal joué dans un film du genre Les Bronzés au Club Med ; mais là on savait que c'était du VRAI cinéma. Combien cette personne a-t-elle été payée pour cette fanfaronnade grand-guignolesque ? J'ose espérer, que, étant donné sa réputation d'aider les plus démunis (je pense au restos du coeur), elle a fait don de son cachet au Himbas. D'autant plus que pour cette peuplade le rire est la seule monnaie d'échange ! (lu sur son site Internet ! Pas mal pour une humoriste, on croit rêver !

M.L

16/08/06
Hier soir je vais à la poste pour envoyer une enveloppe contenant deux livres et 3 CD. Je m'apprête à prendre un ticket avec un numéro pour faire la queue, quand je vois un écriteau "pour prendre un ticket, adressez-vous l'accueil" ; je cherche l'accueil, personne. Un employé me demande ce que je veux "je voudrais envoyer cette enveloppe" "bien, voici un formulaire Colissimo" "mais je ne veux pas l'envoyer par colissimo, ce n'est pas urgent, et je ne veux pas payer un supplément !" "oui mais maintenant il n'y a plus que le colissimo !" "alors je ne peux pas l'envoyer autrement" "bien vous ne l'envoyez pas !"
Balaise comme réponse de la part d'un employé d'un service public, dans le privé si on répond de cette façon, on sent passer sa douleur !
De plus je trouve scandaleux que la poste oblige les gens à payer un envoi chronopost qui n'a de colissimo souvent que le nom, alors les pauvres gens qui n'ont pas les moyens de payer ce service, bien........ ils ne l'envoient pas ! On se moque du monde.
En fait de colissimo, après avoir payé la note, le paquet est parti (enfin je pense) le mercredi pour arriver le samedi, donc comme un envoi simple qui m'aurait coûté moins cher.
Autre chose : un envoi chronopost expédié le vendredi avec garantie d'arriver le samedi matin (un médicament pour une personne malade), n'est arrivé que le lundi ! Pas mal, j'ai payé une vingtaine d'euros !
Et la cerise sur le gâteau : à la poste de Cavalaire, là c'est super balaize, le bureau de poste ouvrait à 15h30(en réalité les portes se sont ouvertes à 35, le temps que ces travailleurs aillent ouvrir il faut bien cinq minutes), donc vous vous pointez à 15h30 attendez 5 minutes, faites enregistrer votre chronopost, payez bien cher, et bêtement vous demandez « il arrivera bien demain ? » et là on vous répond froidement « ben non, le courrier est déjà parti !» le paquet a mis 48 heures ! C'était urgent ! la poste ouvre quand le courrier est parti !
Je n'avais jamais encore vu cela "en France on n'a pas de pétrole, mais on a la poste !" C'est normal, c'est un service public !

MF.L

22/07/06
Et si les témoins de Jéhovah immergaient dans leur piscine baptismale tous les SDF qui crèvent de chaleur !
Gringoire

04/07/06
Tout à fait d'accord avec ce que je viens de lire. Dans mon cas, je suis artisan et je travaille facilement mes 60 heures par semaine et même le dimanche. Je paye un maximum de charges pour avoir moins du SMIC au bout du compte ! Le pire c'est que non seulement, je paye ces charges, mais qu'en plus le temps et la peine que représente le simple fait de remplir toute la paperasserie et de faire toutes les démarches qu'obligent ce type d'activité me prend pas loin de 15 jours cumulés sur l'année.
J'aime mon activité et mon indépendance mais il faut bien le reconnaître je le paie le prix fort en étant un "forçat" des temps modernes. Quel est l'homme politique qui s'intéressera enfin aux gens comme moi et me libérera de mon esclavage ?

B.S

26/06/06
L'argent n'a pas d'odeur dit-on, sauf pour celui qui le gagne à la sueur de son front.
Dans le temps, y'avait des riches et des pauvres.
Les riches l'étaient et les pauvres pouvaient le devenir quelquefois, et le souhaitaient souvent ! Cela avait au moins le mérite d'être clair.
Aujourd'hui, la nouvelle donne de la répartition sociale de la population française a changé :
- le simple fait de posséder une maison principale à l'ile de Ré vous fait payer l'impôt sur la fortune, même si vous avez une retraite de Smicard !
- les vrais riches, sont hors de portée du fisc, avec des actifs placés judicieusement dans les paradis fiscaux ou dans des pays ayant compris l'intérêt de ne pas chasser de leur territoire les poules aux oeufs d'or.
- Le simple fait d'avoir un travail, une voiture et une maison range définitivement dans le camp des nantis ses détenteurs ! Cela les oblige à contribuer financièrement de telle manière que maintenir en l'état et régler les charges de ce patrimoine pourtant basique, les oblige à des acrobaties et à de nombreux sacrifices, puisqu'ils n'ont droit à aucune aide.
- Les petits artisans, ou travailleurs indépendants qui pourtant font allègrement leur 60 heures par semaine, n'arrivent quelquefois même pas à dégager des revenus atteignant le Smic !
- La classe des pauvres s'est elle-même scindée en deux parties : "les smicards ou presque" qui travaillent dur mais ont du mal à joindre les 2 bouts... Et les assistés professionnels, qui ne payent rien, touchent en argent de poche l'équivalent d'un Smic et quelquefois bien plus, sans aucune contrepartie ni faux frais d'aucune sorte !
Savez-vous que les plus grand clients de la Française des Jeux, ceux qui boivent et fument le plus, sont justement ceux-là ? Car il faut bien occuper des esprits dont le seul objectif dans la vie est de gagner au Loto... et d'en profiter au maximum en attendant...
Je vous le dis tout net : ceux qui ont participé à l'élaboration de cette nouvelle donne sociale sont des fous irresponsables.

Paul de Haut

03/06/06
Entendu sur RTL ce matin: "faible participation aux manifestations d'hier à Bordeaux (soutien aux salariés de la SOGERMA) et à Toulouse (pour la réintroduction des ours dans les Pyrénées) rien d'étonnant à cela, les loisirs et l'égoïsme prennent le pas sur tout autre considération. Il est plus facile de remplir les rues du lundi au vendredi que le week-end, allez comprendre pourquoi !
Simon

06/05/06
Suite à la mort du voyou, qui s'était vu refusé l'entrée d'une discothèque nivernaise, et qui mécontent était revenu avec sa bande, puis avait défoncé l'arrière de l'établissement à coup de masse... avant de s'en prendre violemment aux jeunes qui s'amusaient à l'intérieur... ce qui avait eu pour conséquence de faire perdre son sang froid à un vigile, et de le transformer ainsi en assassin... On a cru bon d'organiser une marche en mémoire de ce jeune voyou !
Bien sûr, rien ne justifie la mort d'un homme, qu'il soit jeune, voyou, d'origine maghrébine ou pas ! Mais si on analyse bien les faits, les réactions et leur interprètation à travers les médias, puis dans la tête des jeunes, cela renforce l'idée que la loi sur la propriété, sur la liberté de pouvoir choisir les personnes avec qui s'amuser n'ont plus aucune réalité et que la violence en bande est au dessus de tout cela ! Ce deni de droit fondamental, ne peut malheureusement aboutir qu'à la montée des racismes de tout ordre, à la multiplication de vigiles et milices privées ou assimilées, à la montée des vote Front National, à une perte de confiance dans la justice de notre pays, etc, etc et surtout à de futures victimes en pagaille !
Quand j'étais jeune et qu'on me disait non, je respectais ce non et il ne me serais pas venu à l'idée de venir casser la tête de celui qui m'avais dit non, ou de mettre le feu à sa voiture ou à sa maison. Que ceux qui organisent ce genre de manifestation se rendent compte, qu'ils ont peut-être réuni un millier de personnes autour d'eux, mais qu'ils ont en même temps fait monter d'un cran l'exaspération de millions de français.

P.J

09/04/06
CPE, pas CPE, ce n'est pas le fond du problème !
Ce n'est pas du TRAVAIL que veulent ces jeunes, assistés depuis leur naissance par des parents qui le sont aussi et veulent l'être encore plus.
Ils veulent un EMPLOI à VIE ! Pas fatiguant, bien payé, sans contrainte, comme à la maison.
Ces jeunes ne sont pas armés pour affronter les réalités de la vie ! CPE pas CPE, il ne peuvent finir que dans la fonction publique car ils n'ont absolument pas le profil pour intéresser les entreprises du privé.

M.G

04/04/06
Le CPE est peut être une mesure critiquable, mais elle a le mérite d'exister !
Ce qu'il faut savoir, cette disposition est une mesurette à côté de celles qu'il va falloir prendre dans les prochains mois si on veut que la France ne soit plus en dérive économique et si on veut arrêter lh'émoragie du déficit et du chômage ! Il faut opérer docteur, et très vite ! Et ceux qui veulent garder des acquis qui sont d'une autre époque, creusent la tombe de la France d'une manière certaine !
Vous voulez la perte de la France ? Réfléchissez bien messieurs de la gauche ! Soyez constructifs ! Le bateau que vous plombez, vous aurez peut être à le piloter dans 6 ans ??

G.P

25/03/06
Je suis étudiante, et une partie de mes camarades ont décidé de bloquer depuis plusieurs semaines l'accés aux cours qui nous permettraient d'obtenir le diplôme qui nous donnerait accès au monde du travail. Ils l'ont fait sans ménagement, en nous imposant leur point de vue, usant même de violence envers ceux qui n'étaient pas d'accord avec eux.
Notre semestre ne sera sans doute pas validé, et nos examens au mieux reportés à la rentrée, ce qui n'est vraiment pas une façon de mettre toutes les chances de notre côté.
Alors quand j'ai appris que des casseurs s'en prenaient aux manifestants, je me dis que c'est un juste retour des choses : qui séme le vent récolte la tempête, et on trouve toujours plus violent que soi !
Merci à l'UNEF et la FIDL pour le beau gâchis qu'ils nous ont organisé. Eux ils s'en foutent, on les retrouvera comme cadre au PS, comme Isabelle Thomas (conseillère régionale et député), pour nous par contre, ce sera plus dur de trouver du boulot, même à l'essai...

Aude

05/03/06
Le sectarisme des mouvements antiracistes s'est illustré, dimanche à Paris, par l'exclusion de Philippe de Villiers de la tête du défilé en mémoire d'Ilan Halimi. Aucun élu présent n'a protesté contre cette intolérance, dénoncée depuis par de nombreuses organisations juives, dont le Crif.
I.R

06/02/06
Je suis effarée de voir ce que la publication de quelques caricatures peuvent produire comme effets, une fois instrumentalisées par les fanatiques musulmans. Bien sûr, il ne doit pas être plaisant pour des musulmans de voir leur prophète brocardé avec une bombe en guise de turban. Le pape et ses collègues subissent tous les jours le même traitement, sans pour cela mettre le monde en émoi !
Au-delà de la caricature, si le monde islamiste est ainsi représenté, c'est tout de même bien à cause des terroristes, qui mettent la planète à feu et à sang au nom de leur religion, et sans doute aussi parceque les musulmans modérés n'ont pas suffisamment condamnés ou trop mollement ces pratiques fanatiques barbares.
Même si j'apprécie la finesse et la gentillesse de beaucoup de collègues musulmans, imaginer un monde sous le diktat d'une telle pratique religieuse me fait très peur.

Marie

Cela a été clairement affirmé dans les débats que j'ai suivi ces temps-ci : les musulmans, même modérés mettent la loi de Dieu au dessus de nos lois. C'est parfaitement intolérable, anti-constitutionnel, et indigne d'un état de droits !
Ce simple fait, me confirme ce que beaucoup ont déjà constaté depuis le 11 septembre : la Troisième guerre mondiale a commencé, c'est une guerre de religion, ou plus exactement une guerre utilisant la religion à la fois comme arme et comme justification. L'islam est en train d'envahir le monde, de le coloniser de façon insinueuse à coup d'intolérance et de violence.
Tous nos combats pour faire triompher les droits de l'Homme, dont ceux de la femme, la laïcité de nos institutions et liberté de culte, d'opinion et de pensée sont en train d'être anéantis.
Quel sera le nouvel ordre islamiste de demain ? Qu'en restera-t'il de nos libertés individuelles et collectives ?
Il y a vraiment de quoi s'inquiéter.

E.P

05/02/06
Je ne sais pas si vous publierez ces quelques lignes, étant donnée la période d'obscurantisme et de fanatisme religieux que nous traversons, mais les violentes réactions qu'ont provoqué la publication des caricatures du "prophète" Mahomet me font froid dans le dos... Comment voulez-vous que le catholique prêt à s'exclaffer au bistrot du coin sur une blague concernant Jésus et un manque de clous du soldat romain lui demandant de bien vouloir croiser les pieds, comprennent ces réactions fanatiques tout juste sorties du Moyen-âge. Je croyais l'Islam tolérant comme l'a dit le prophète, je m'aperçois qu'à part quelques exceptions ce n'est qu'un ramassis de brutes sanguinaires et fanatiques plus proches de la bête de l'apocalypse que du saint-homme dont ils se réclament... Dieu merci j'ai quelques amis musulmans pratiquants qui ont malgré tout le sens de l'humour et qui respectent la liberté d'expression de notre pays.
Alamo

28/01/06
"Celui qui ignore son passé est condamné à le revivre" Marc Bloch.
De quel droit peut-on se recommander de l'Histoire si on accepte de l'occulter ? De créer l'oubli ?
De quel droit peut-on parler de communautairsme si on accepte la discrimination, le non respect des droits de l'Homme ? De quel droit peut-on se recommander de la République si par intolérance, on refuse la diversité culturelle de chaque citoyen et si l'on pense assimilation au lieu et place d'intégration ?

G.G

30/11/05
Au sujet de l'allocation adultes handicapés. Il existe un complément de ressource depuis le 01/07/2005, mais n'a pas été appliqué faute d'imprimés, il s'avère que le paiement n'est pas retroactif et part de la date d'envoi du dossier. Je suis sûre que beaucoup de personnes concernées ne sont pas au courant et j'estime que l'on se fait avoir une fois de plus.
Mamy Catherine

11/11/05
Tous ceux qui donne la parole à ces jeunes, alimentent le feu qui brûle nos cités !
Ils n'ont aucune vraie revendication, si ce n'est de faire parler d'eux, de faire comme dans les vidéos de guerilla urbaine qui sont leur bible.
Frustrès de ne pas passer à la télé à la "Starac", ou dans les émissions qui transforment un imbécile heureux anonyme en héros momentané de son quartier, ils se consolent avec ce jeu de rôle grandeur nature pour avoir l'impression d'exister.
Tant qu'on invitera les casseurs et leurs reprèsentants, plutôt que des jeunes ayant vraiment fait quelque-chose de leur vie, on leur distribuera de l'essence pour brûler nos cités.

E.P

10/11/05
Quand les Français se lèveront... ou LA GUERRE CIVILE INEVITABLE.

Croyez-vous qu'un seul Français est capable d'attaquer un pompier? Celui qui s'en prend aux pompiers signe son crime contre la France et avoue qu'il ne se sent pas français. Il ne mérite pas d'y vivre. Alors, qu'il ait au moins le courage de partir !
Les responsables : l'Etat laxiste et trop lâche depuis trop d'années, les médias qui mettent de l'huile sur le feu en excusant et justifiant souvent le vandalisme et à cause des idéologies gauchistes (du style "le pauvre a tjrs raison, le piéton aussi, l'émigré est une victime, etc"). Il est trop tard. Nous allons lentement mais sûrement vers une guerre civile.
Mais quand les français moyens de cette majorité silencieuse qui ne descend pas habituellement dans la rue, 70 % du peuple, quand ils se lèveront, les voyous qui détruisent la France autant que les corrompus de l'Etat trembleront (avec ceux qu'ils protègent : ... fonctionnaires, banques, opérateurs téléphoniques et escrocs de tout poil... )

C.Q

08/11/05
Ceci est à prendre au... 6 ème degré au moins ! Et si on demandait à José BOVE d'embaucher quelques centaines de jeunes des cités ! On leur donne des faux, quelques hectares de céréales OGM et pis peut-être que le soir ils auront plus envie de dormir que de mettre le feu... Le risque c'est que BOVE s'endorme avec sa pipe... Y en auraient qui iraient encore accuser ces pauvres enfants innocents !
Gringoire

07/11/05
Y'en a marre de la langue de bois, ces jeunes n'ont besoin ni d'éducateurs de quartiers, d'associations bidons, ni de locaux, ni de dialogue, ni de discrimination positive... Ils ont besoin d'être encadrés et dressés, tout simplement !
La seule loi qu'ils respectent, c'est celle du plus fort. La République est faible et ils l'ont bien compris dès leur plus jeune âge !
Alors ils en profitent, à tous les niveaux.
Ce sont des gens comme vous qui comprennent et soutiennent à demi-mots l'inacceptable, les enseignants et les services sociaux démagos, les parents démissionnaires et attendant tout de l'Etat, relayés par les politiques, qui avec leur mauvaise conscience et leurs manoeuvres clientélistes ont importé et organisé cette misère.

Dupont

05/11/05
Le feu est mis dans nos cités, mais en fait, c'est notre pays qui brûle et son modèle social socialo-cureton !
La seule essence qui la fait flamber, c'est l'angélisme et la couardise des politiques. Leur pseudo dialogue, la charité qu'ils prodiguent depuis des décénies envers une population qui s'est maleureusement habituée à un assistanat forcené et qui en en veut toujours plus...
En même temps, tous ces jeunes savent bien que cela ne les mênera à rien de solide et en veulent à un pays qui n'a pas su leur faire mériter d'être citoyen français.
Tout se paye un jour, et nous n'avons pas fini de le faire.

C.P

Je suis chef d'entreprise, et je n'engagerai jamais plus un de ces jeunes issus des cités ! J'aurai toujours le doute : est-ce un casseur, son frère, son cousin, ou même un voisin qui n'a rien dit et rien fait quand il les a vus mettre le feu à mon quartier, à l'outil de travail de mes collègues, ou de ceux qui ont le courage d'aller travailler au lieu de vivre de traffics et de rapines...
B.T

25/10/05
Si le comité d'éthique comdamne le clônage reproductif, il faut aussi qu'il condamne la procréation asexuée des lesbiennes. La création d'un organisme humain résulte de la fusion d'une cellule mâle avec une cellule femelle. Et depuis la nuit des temps celà s'est fait tout simplement. Si on oublie cela, on viole une loi biologique fondamentale.
G.G

20/10/05
J'suis p'être dépassé par les événements, rétrograde ou con tout simplement, mais j'arrive pas à comprendre les lesbiennes qui vont se faire artificiellement empapaouter en Belgique... Ca me dépasse. Pour moi c'est contre nature. Qu'elles vivent leur sexualité déviante ne me pose pas de problème mais qu'elle mettent au monde des enfants qui auraient peut-être préféré avoir un papa et une maman, sans qu'ils aient pu choisir, me révolte. Je suis trés tolérant mais il y a certaines régles élémentaires qu'il faut respecter, sinon c'est la fin du monde. J'ajoute que je suis athée et qu'aucune considération religieuse n'influe sur mes propos. Je me demande comment j'aurais pu vivre en apprenant que je suis le fruit d'une telle conception... J'aimerais qu'une de ces dames me réponde.
J.M

30/08/05
Tout à fait d'accord, avec vous...
J'irai même jusqu'à imaginer, que des petits malins squatters par ailleurs, sont tout à fait capables de mettre le feu à leur propre squat, quitte à ce que plusieurs de leurs compatriotes y laissent la vie, pour pouvoir être relogé en priorité.

R.C

29/08/05
Ce qui vient d'arriver à Paris est dramatique. Mais il faut avouer qu'on l'a bien cherché. A force de tolérer des "sans-papiers" sur le territoire et de les laisser se loger dans des immeubles insalubres avec le consentement des pouvoirs publics, on allait à la catastrophe. Et maintenant essayez d'expliquer au père de famille de trois enfants qui travaille dur et peine à payer son loyer que l'on va reloger tous les illégaux dans des appartements trois étoiles...
S.M

28/08/05
Tout à fait d'accord avec vous M.F . Ces émissions sont pour les débiles et me donnent la nausée.. Mais encore ce n'est rien, que pensez vous du loto européen ! ? On tombe dans la démence. Et je ne parle pas des Star'ac and co. qui rapportent un max par SMS ou téléphone ! Enfin... faites comme moi, j'ai une bonne collection de cassettes et DVD qui me permet de regarder Regain ou César 3 fois par semaine et d'éviter" l'ile de la tentation" ou autres débilités du même genre !
Gringoire

25/08/05
Répression routière...

Je suis d'accord pour rouler à 50 km/h en agglomération, et je le fais de plus en plus comme quoi les contrôles portent leurs fruis.
Je ne bois jamais plus qu'un verre de vin pas quand je conduis.
Je fais de plus en plus d'efforts pour respecter les distances de sécurités.
Je ne grille jamais les feux rouges.
Je roule toujours sur la voie de droite sur autoroute quand elle est libre.
Pourquoi je respecte cela...
Parce que j'ai peur du gendarme ?
NON
Parce que je suis un automobiliste responsable.
Alors SVP, puisque je pense conduire extremement prudement, permettez moi de rouler à 180, voir 200 sur autoroute, quand il n'y a pratiquement personne. Je vous promets moi je peux également rouler à moins de 130 quand une autoroute est bondée, et riqué un retrait de permis parceque je vais rouler à 160 sur une autoroute déserte. Alors qu'un fou roulant à 130 sur une autoroute proche d'une grande ville, et donc pleine ne risquera rien.
Alors SVP, continuez les contrôles, soyez même pourquoi pas plus sévère dans certains cas. Mais réféléchissez il est possible de rouler a plus de 130 sans être dangereux. Enfin l'humain reste un enfant, si vous voulez qu'il respecte certaines choses, il faut lui offrir la possibilité de faire autre chose.

Yann

10/08/05
Je suis scandalisée lorsque j'entends aux informations télévisées de 20 h que c'est le gouvernement qui est responsable des accidents de la route et des morts qui s'en suivent.
C'est le gouvernement qui est responsable si un IRRESPONSABLE boit avant de prendre le volant, si un IRRESPONSABLE grille un stop ou dépasse la limitation de vitesse, c'est le gouvernement qui est responsable si un garçon ou une fille complètement camé prend la route ??
Cafouillage, cafouillage, avant le cafouillage, personne ne picolait, tout le monde respectait les stops, etc. ! Sauf que l'on fauchait des enfants ou des adultes aux arrêts de bus ou sur la route !
En 2003 c'est aussi le gouvernement qui était responsable des petits vieux qui mouraient à cause de la canicule !
C'est peut-être la faute du gouvernement si les familles laissent leurs aïeux pour aller se dorer la pilule sur les plages ou autres ?
A-t-on les moyens d'avoir une infirmière à domicile pour tenir la main à chaque vieillard qui refuse de boire ? En 2003 aucun vieillard n'est décédé de vieillesse ou de maladie, mais c'est le gouvernement qui l'a fait mourir ! Alors il faut en finir avec l'ère des ASSISTES, que les gens prennent une bonne fois pour toutes leurs responsabilités et ne se retournent plus vers les autres. Il faut arrêter de prendre les gens pour des demeurés !
La société ne s'en portera que mieux.

M.F L

12/07/05
L'intolérance, le fanatisme, les guerres sont pour moi les conséquences des religions toutes confondues dans l'obscurantisme et la peur dont elles sont issues... Ajoutons une dose de bêtise et de haine et on a le parfait mariage du sabre et du goupillon. Seul l'athée pour qui les valeurs philosophiques ne sont dictées que par lui-même peut écrire homme avec un H majuscule.
A.T

11/07/05
- 33 % de la population mondiale est constituée de chrétiens qui sont persuadés que le Christianisme est la seule vraie religion.
- 25 % de la population mondiale est constituée de musulmans qui sont persuadés que l'Islam est la seule vraie religion.
- 14 % de la population mondiale est constituée d'hindouistes qui sont persuadés que l'Hindouisme est la seule vraie religion.
Et ces 72 % de la population mondiale seraient bien en peine de convaincre les 4 % de boudhistes qu'ils se trompent, et qu'ils doivent change leurs croyances...
Il en est ainsi de la plupart des religions: elles doivent être considérées comme des opinions, car personne ne peut décider quelle croyance est la bonne jusqu'à ce qu'il meure et trouve la réponse par lui-même.
La force n'y changera rien. La violence n'y changera rien. Le terrorisme n'y changera rien non plus.
Personne n'est revenu sur terre pour nous dire ce qui se passe de l'autre côté, et c'est bien ainsi. Cela nous permet de respecter chaque croyance,aussi éloignée soit-elle de nos propres opinions et croyances.
L'ennemi à abattre, ce n'est ni l'occident, ni l'orient, ni le moyen-orient, ni l'extrême-orient :
L'ennemi, c'est l'intolérance, sous toutes ses formes.

C.G

08/07/05
Je suis comme tout le monde profondément choqué par ces attentats en Angleterre. J'entends les commentaires des médias qui parlent de barbarisme, de fanatisme, etc. Mais quelle guerre n'est pas barbare ? Croyez-vous que les civils tués sous les bombes durant la dernière guerre mondiale soient différends des pauvres gens qui se trouvaient dans le métro ? Croyez-vous que l'Irakien de la rue qui venait de souffrir plus de 20 ans sous le régime d'un tyran et qui meurt sous les tirs des rockets U.S soit différend ? Non la guerre a changé de forme c'est tout ; mais elle restera qu'elle soit "terroriste" ou "traditionelle " une bête immonde. L'homme est un barbare . L'homme est un prédateur. Il se prend pour le maitre de l'univers sous prétexte qu'il a fait quelques petits progrés scientifiques et technologiques mais l'évolution depuis des millénaires de sa mentalité et de son comportement est voisine de zéro. Et puis n'oublions pas que pour se battre il faut être deux.
M.J

20/06/05
Ce matin au boulanger, discussion entre une dame pré-estivante parisienne et un vieux gars d'cheux nous, un "bounhoume" comme diraient les berrichons...
"Croyez- vous qu'il pleuvera bientôt vous qui êtes du coin ?" Pour sur ma brave dame c'est pour vendredi".J'admire vos connaissances d'interpréter les signes de la nature pour prévoir le temps, c'est vraiment propre aux gens de la campagne..."
Réponse du "cul-terreux" : "c'est pas difficile j'y ai vu sur l'Internet !"

GRINGOIRE

01/05/05
Je commence à en avoir vraiment assez de la langue de bois qui règne dans notre pays !
Comment se plaindre de celle des politiques, quand celle de nos concitoyens est du même acabit ! Ne sont-ils pas sensés être nos représentants et nos porte-parole ?
L'affaire du lundi de pentecôte est très révélatrice à ce sujet. Rappelez-vous : lors de la canicule, tous les bien-pensants s'étaient offusqués que le gouvernement n'ait pas su anticiper et traiter ce problème en temps réel (notamment à cause d'un manque cruel de moyens... criaient les syndicats !) Devant tant d'émotion et de consensus, le gouvernement se croit alors fondé à trouver une solution pour pallier à toute nouvelle éventualité et en profiter pour améliorer le dispositif d'aide aux personnes âgées. Une proposition est faite qui est votée par le Parlement avec une quasi unanimité : donner une journée de travail par an pour les vieux, par exemple le lundi de Pentecôte !
Le lundi de Pentecôte se profile et c'est le tollé général : plus personne - ou si peu - n'est décidé à joindre l'effort à la parole ! Et comme d'habitude, ce sont les fonctionnaires qui renaclent le plus !
J'ai honte d'appartenir à un pays constitué de telles girouettes, roublardes et malhonnêtes, avec un service public tellement accroché à ses privilèges, qu'il a oublié qu'il était justement au service du public et non le contraire ! Qu'il était sensé respecter et faire respecter les lois de la République.
Avec des hommes ou femmes de gauche, toujours d'accord pour donner ou être solidaire, à condition que ce soit avec le porte-monaie des autres, et qui oublient que l'état-providence : c'est nous !
A l'époque de la commémoration du soixantenaire de la victoire alliée, je frémis en pensant à ce que telles mentalités auraient occasionné...
Merci de passer ce coup de gueule, il re-équilibrera quelques contre vérités que j'ai eu l'occasion de lire.

P.E

29/04/05
LUNDI DE LA PENTECOTE : « SOLIDE HILARITE»

Le premier ministre se trouve aujourd'hui, au sujet du lundi de la Pentecôte, confronté à une véritable cabale. Après le drame de la canicule de 2003, que personne ne pouvait imaginer, Monsieur Raffarin a pris soudain conscience du phénomène du vieillissement de la population française et de ses conséquences. Il aurait pu s'en rendre compte en visitant le Sénat, institution dans laquelle bientôt il siègera. Il aurait pu également - gouverner c'est prévoir - prendre connaissance des statistiques qui auraient du l' alerter ? Elles existaient depuis des années mais qui, avant lui, en avait pris connaissance ? Dans l'urgence et pour démontrer toute sa réactivité le premier ministre a demandé à ses hauts fonctionnaires d'imaginer de nouvelles ressources pour financer les mesures indispensables à prendre.
Ces derniers, torturés, ne sachant pas où en trouver ont suggéré qu'une taxe ferait l'affaire.
Passons sur ce qui, dans la loi votée, peut énerver tous ceux qui font démonstration d'un manque d'esprit de solidarité, se considèrent défavorisés, hors des privilèges, victimes d'une discrimination. Tout ce qui en fait, dans la loi pourrait, éventuellement démontrer son iniquité, son atteinte à la démocratie, à la vie associative et au bénévolat. Revenons au seul problème important : le financement à trouver.
Osons faire, au premier ministre, quelques suggestions qui auraient été de nature à éviter les turbulences qu'aujourd'hui il connaît. Il ne lui a sans doute pas échappé que les Français en payant leurs impôts ont le sentiment de contribuer à la nécessaire solidarité vis-à-vis des personnes âgées.
Ils imaginent donc, sont-ils simplistes, qu'une plus grande rigueur dans la gestion du char de l'Etat permettrait, à elle seule, de couvrir les mesures à prendre ? A ce titre le montant de l'augmentation - environ 50 millions d'euros - accordée par décret, des indemnités des membres des Conseils Econo-miques et Sociaux aurait été une bonne contribution à l'effort de solidarité ?
Ils imaginent que pourrait être demandée la restitution les sommes détournées par les partis politiques, et celles dilapidées par les gestionnaires de l' Etat (Crédit Lyonnais.)
Ils imaginent qu'en ayant une action volontariste contre la corruption il serait possible d'économiser 100 mùilliards d'euros ?I
ls imaginent que les 35 à 40 milliards d' euros (évaluation de 1997) de la fraude fiscale aurait pu être de nature à abonder au budget ?
Ils imaginent, ils imaginent. mais ils ne sont pas hauts fonctionnaires sortis de l' E.N.A. Il faut donc faire preuve de mansuétude à leur égard.
Certains de ceux qui seront « Soumis au Travail Obligatoire» du lundi de Pentecôte sont angoissés : et si ils tombaient en panne de voiture ce jour- là ? Les garagistes (des artisans) chômeront ce jour là.
Mieux vaut en rire. Solide hilarité.

G.G

12/04/05
Mieux vaut thiare que jamais !

Vu dans un journal ce matin : "les cardinaux travaillent déjà"... A leur âge, il était temps qu'ils s'y mettent.
Gringoire

05/04/05
Le pape est mort !

Le pape est mort et c'est tant mieux ! Le chef de la plus grande et surtout la plus riche secte du monde s'en est allé et j'espère maintenant que les Africains, les Asiatiques, les Américains, bref tous les pauvres du monde auront enfin le droit de mettre un préservatif et de ne plus se suicider en faisant l'amour au nom d'une religion et de conceptions idéologiques intolérables de nos jours.
Manu.

29/01/05
Ma petite fille de 6 ans se trouvait prés de moi pendant la diffusion de la cérémonie commémorative d'Auschwitz et m'a évidemment demandé des explications... Comme je tentais de lui dire que des hommes trés méchants avaient tué et brûlé des millions d'autres, elle répondit : si on les a brûlé ça a fait des cendres, de la terre et ça a fait pousser les fleurs... Des fleurs ! Puissent les enfants avoir raison dans leurs rêves d'éternité.
GRINGOIRE

19/01/05
Je vois qu'après les non-voyants, les mal-entendants, il y a maintenant des mal-lisants, des mal-comptants et des mal-écrivants...
Autrefois on disait des aveugles, des sourds et des cancres... Mais désormais même les borgnes ne sont plus rois au royaume des fous !

J.M

12/01/05
La religion c'est l'éthique, Dieu c'est les tocs !

Nom de Dieu où il est encore passé ? Même durant les dernières inondations qui frappent désormais aux quatre coins du monde, les nouvelles de Dieu nous parviennent au goutte à goutte. King, Son Altesse Sérénissime, God, Lord, Lui qui aime tant les déluges le voilà qui fait le dégoûté !
Cela devient une obsession : Dieu mais kestufous ?
" - Dieu n'arrange les billes de personne. Il s'est autorisé la gageure de vous créer affranchis au risque que vous fassiez un emploi nuisible de ce cadeau inestimable : la liberté."
Ok les hommes naissent libres, égaux et tout le toutim, ce n'est pas Dieu qui arme leur bras, ils sont assez grands pour se mettre des dégelées et assumer leur connerie. Mais là ce n'est pas une guerre, c'est la nature qui nous fait chier et la nature c'est toi. Qu'est-ce qu'on t'a fait récemment pour que tu nous envoies cette putain d'ondée ? On t'a servi un café déguelasse, on t'a marché sur les pompes ? Quand même merde. A quoi tu sers Dieu ?
" - Dieu n'a jamais prétendu qu'il se mêlerait des affaires des hommes, prendrait des décisions à leur place, les protégerait d'eux-mêmes. Cette idée sur mon rôle et ma bonté permanente est parfaitement humaine et par conséquent sans foi."
L'enfoiré a raison : il a rien promis. Dès lors on mène contre la déshumanisation de l'humanité un putain d'éternel combat grostesque et burlesque perdu d'avance. L'homme est con, con, con. Pourquoi changer cet état de chose ? Depuis la nuit des temps on déconne, on bouffonne, c'est une tradition, on le sait : l'homme est un putain d'abruti pour l'homme. C'est plus fort que lui, la connerie obsessionnelle. C'est son obsession. La religion c'est l'éthique Dieu c'est les tocs !
Du coup, la religion (fléau divin) est en train de foutre le camp, de se retrancher dans l'extrémisme. L'absence de Dieu dure et oblige de nouvelles inventions. Les sectes suppléent au côté éphémère des vieilles croyances. L'indifférence de Dieu encourage l'imagination des fanatiques. Ne voilà-t-y pas que des enfants, dopés à l'aura résiduelle, soi-disant indigos, viendraient bouleverser notre routine monothéiste ?
Merci mes petits chéris car nous en avions marre d'adorer des dieux de pacotille, jamais là quand il faut. Il était nécessaire et urgent de trouver de nouveaux prophètes pour ranimer la flamme, semer le bon grain, délivrer à tous les humbles jouets des destinées, alllleeeeeluuuiiiiiiiaaaaaaaaaaa! Il est né le divin enfant, pouet pouet pouet pouet !
Merci aux enfants de la lumière, indigos dingos, déjantés de toute sorte, oui apportez-nous la bonne parole on en a bien besoin. Vos sermons de nouveau monde, de nouvel âge, on les boira jusqu'à plus soif des fois qu'on aurait le gosier sec.
PS : merde à Dieu s'il me lit.

B.S.M, écri-vain alterbondialiste

03/01/04
Alors que des centaines de milliers d'enfants vont mourir de faim, de soif ou d'épidémies la priorité de certains gouvernement semble être l'identification des riches occidentaux qui passaient leurs vacances dans ces pays... Quelle dérision... Quelle horreur... Pauvre humanité.
Gringoire

01/11/04
Toussaint ou Flora Park ?

En ce jour de Toussaint je n'irai pas porter la marguerite des morts sur ceux que j'ai aimés. Non ils ne sont pas dans ces Flora Parks que sont devenus les cimetières le jour des morts. Non ils ne sont pas dans ces tombes. Non ils ne sont pas sous terre. Mais ils sont dans mon coeur et je n'ai aucun besoin des marchands de souvenirs pour penser à eux.
J.J.

08/10/04
Otages depuis 50 jours !

Cela fait 50 jours que deux journalistes français sont retenus en otages en Irak en compagnie de leur guide.
Le consensus malgré un certain nombre de péripéties et un abus d'affichage médiatique s'est fait pour qu'ils recouvrent la liberté. Tous les médias, tous les journalistes se sont associés, avec une légitime émotion, à l'action menée par Reporters Sans Frontières pour obtenir leur libération. Cela est bien. Il faut continuer à être mobilisé et que tout soit fait pour qu'un dénouement heureux intervienne.
Pour autant l'épreuve endurée par les otages doit amener chacun à se poser un certain nombre de questions quant à sa propre responsabilité dans la sauvegarde, en France, de la démocratie que ces deux journalistes par leur présence, par leurs témoignages défendaient en Irak, au péril de leur vie.
Il semble vain d'en appeler, sur ce point, aux politiques qui chaque jour font la démonstration – malgré toutes leurs déclarations - du peu de respect qu'ils ont pour la Démocratie et son expression.
La Presse reste quant à Elle un des derniers garants de la Démocratie, de la Liberté dans notre Pays. Or la presse quotidienne rencontre actuellement une crise grave, est en péril. Cette dernière crise est sans doute, entre autres causes à caractère économique, le reflet du manque de confiance qui existe chez les lecteurs quant à la crédibilité et à l'engagement réel, courageux, de nombreux journalistes "à prendre des risques" pour participer, à leur niveau, à la diffusion d'une information au service... justement de la Démocratie.
Nombreux sont ceux qui, en effet, participent, dans le confort de leurs rédac-tions, en ne dénonçant pas ce qui doit l'être, en participant à une "censure souterraine", en tronquant certaines informations, en ne traitant pas les problèmes de fond, en étant complaisants, en surfant sur l'information spec-tacle, à une plus grande pesanteur de la pensée unique. Ce faisant ils partici-pent à terme, en même temps qu'à la disparition de la démocratie, à leur propre perte.
Il y a 50 jours que deux journalistes sont retenus en otages en Irak.
Combien le sont, volontaires, en France depuis plus longtemps ?

G.G

03/08/04
L'abandon des chiens

Le choix d'ajouter un animal familier à la famille est une importante décision qui engage pour sa vie.
Les animaux méritent notre amour et nos soins.La recherche d'une autre maison appropriée pour votre animal est votre responsabilité et toute vie est précieuse.
S'il vous plaît, faites votre part pour arrêter le meurtre d'animaux, et encouragez les campagnes pour prévenir des animaux désirés aujourd'hui et abandonné demain.

L.C

18/07/04
Cher Lundi de Pentecôte

Bientôt, tu n'auras plus la côte
Car, pour tous les salariés,
Tu ne seras plus férié !
Tu seras même supprimé
Nous devons te sacrifier,
Sous prétexte de solidarité
Avec les personnes âgées.
Elle a bon dos la canicule
Pour nous faire avaler la pilule:
Travaillons ! Travaillons !
Et des taxes, de plus en plus, nous aurons.
Nous aurions dû descendre dans la rue,
Pour défendre ton statut...
Mais tout le monde s'est tu
Car plus personne n'y croit plus :
Ni travailleurs, ni syndicats
Ne font désormais le poids
Face au pouvoir du patronat
Qui fait ce qu'il veut de l'emploi.

Il eût été plus populaire
De donner 1% de vos salaires
Messieurs les Ministres et Députés
Au lieu de nous culpabiliser
En nous disant : Trop de loisirs,
Ce n'est pas bon pour l'avenir !

Nous n'irons plus au bois
Nous promener ce jour-là,
Mais dans les usines et les bureaux,
Nous irons bosser le coeur gros !
Nous ne pourrons plus maintenant,
Rendre visite à nos parents,
Eloignés par la distance,
Dans un joli coin de France ;
Vous, qui avez eu cette idée,
Messieurs les Députés,
Avez-vous donc pensé
A toutes ces personnes âgées
Que leurs enfants pouvaient retrouver
Lors de ces week-end prolongés ?
Ce sera fini désormais !
Et ne soyez pas étonnés
Qu'il y ait un jour, un revers
A cette décision arbitraire
A vouloir tout casser,
A ne plus rien respecter,
Il est possible et je l'espère
Que vous récoltiez tout le contraire
De ce que vous attendez
En supprimant ce jour férié !
Il nous reste l'espoir encore
Que l'Esprit (de Pentecôte !) ... souffle très fort
Et vous ramène à la raison
En nous laissant à la maison.

Toi qui existais depuis des années
Si vraiment tu disparais
Sache que nous t'aimions bien, tu sais,
ô Lundi de Pentecôte, désormais,
Nous ne penserons plus à toi avec le sourire
Car, de toi, il ne nous restera que des souvenirs...

Collectif Internet

15/07/04
Le jour de libération fiscale est arrivé !

Vendredi prochain 16 juillet, les Français cessent de travailler pour l'Etat et commencent enfin à gagner de l'argent pour eux-mêmes.
Pour cette année, les dépenses publiques sont fixées à 53,9% du Produit intérieur brut (PIB). Appliqué au calendrier, cela veut dire que les Français auront travaillé 197 jours sur 365 uniquement pour financer le mille-feuilles de l'administration : Europe, Etat, régions, départements, intercommunalités et communes !
L'an dernier, les contribuables avaient été libérés le 14 juillet. Vous avez donc perdu deux jours de travail. Ce qui laisse entendre que les promesses qui ont été faites de réduire le fardeau des contribuables n'ont pas été tenues, bien au contraire !
Pourtant, la plupart de nos voisins européens ont pris des mesures pour contenir ou réduire leur dépense publique et soulager leurs contribuables. Et ils y sont parvenus... Les Espagnols sacrifient à l'Etat 53 jours de moins que les Français ; les Anglais, 41 jours de moins ; l'ensemble des pays de la communauté européenne, 20 jours en moyenne. L'abus d'impôts handicape notre pays par rapport à ses partenaires économiques, provoque la fuite des capitaux et des cerveaux, incite les entreprises à délocaliser et génère le chômage. Dans ces conditions, il devient bien difficile d'affronter la concurrence.
Malgré cette oppression fiscale, les contribuables français ne manqueront pas de célébrer, vendredi prochain, le " jour de libération fiscale ".

L.C

08/06/04
Le MARIAGE de trop de MAMERE !

A la suite du mariage célébré par Monsieur Noël Mamère de deux homosexuels à Bègles, il a été demandé qu'une requête en nullité soit immédiatement présentée au Tribunal de Grande Instance. Monsieur le Procureur de la République de Bordeaux a indiqué qu'il allait engager, dés aujourd'hui, la procédure. Sans vouloir émettre un jugement sur le bienfondé ou non de cette célébration qui ouvre pourtant un légitime débat, je fais part à Monsieur Mamère, qu'il y avait sans doute pour un parlementaire responsable d'autres dossiers prioritaires à traiter dans l'urgence ? Cela, qui plus est, à la veille d'une élection européenne dont on sait qu'elle ne mobilise pas les électeurs...
G.G

19/05/04
MARIAGE HOMO

Contre toute attente, et alors que les socialistes ont emboité le pas à Super-Démago, alias Noël Mamère, pour défendre le mariage des homos, Jospin a déclaré publiquement ses plus extrèmes réserves sur le sujet. Lionel vieillit bien en dehors du pouvoir, ou alors il a été transfusé, ou je ne sais quel miracle l'a touché ! Moi, y'me botte bien comme ça, dans son opposition aux socialistes bon teint. Le problème avec la bande à Hollande, c'est qu'hier ils ont poussé à la roue pour le PACS, qu'aujourd'hui c'est pour le mariage homo, que demain ce sera pour l'adoption d'enfants par les homos, qu'après-demain ce sera pour la procréation assistée pour les homo(e)s, et qu'ensuite ils trouveront encore une surenchère pour foutre en l'air les bases de notre société, les repères des adultes et des enfants. Mais non, me direz-vous ils ne peuvent pas faire cela ! Socialiste, ça vient de société ! Seulement il est plus difficile de construire et de renforcer la société que de la défoncer, à grand coup de démagogie. Et vous savez pourquoi ? Plus y a de misère et plus ça râle. Plus ça râle et plus ça vote socialiste. Un fond de commerce pareil, c'est une rente, ça s'entretient et ça se développe !
Super Nana

17/02/04
Message à tous ceux qui sont nés avant le 3ème millénaire.

(Les autres ne pourront pas comprendre !)
L'enfance des années 50, 60,& 70. En regardant en arrière, c'est dur de croire qu'on ait réussi à survivre si longtemps.
Lorsque nous étions enfants, nous nous promenions en voiture sans ceinture de sécurité ou d'airbags pour nous protéger.
Nos chambres étaient peintes de couleurs vibrantes au plomb et nos maisons étaient isolées à l'amiante.
Il n'y avait pas de couvercle de sécurité sur les bouteilles de médicaments et de produits toxiques, ni de serrures sécuritaires sur les armoires. Et lorsque nous partions faire un tour de vélo, on le faisait sans casque !
On allait seul en ville chercher le pain, le lait dans un broc en aluminium à peine fermé.
On buvait même de l'eau directement des tuyaux d'arrosage. Quelle horreur !
On se faisait des petites voitures (caisse à savon) avec des vieux patins à roulettes et des planches en bois pleines d'échardes et on se laissait aller dans les descentes, sur le trottoir bordant la Nationale, pour s'apercevoir trop tard qu'on avait oublié de mettre des freins.
Aprés être rentrés dans les buissons ou les clôtures à quelques reprises, on solutionnait le problème.
On quittait seul la maison tôt le matin pour aller à pied à l'école et on revenait souvent au moment où les lampadaires de la rue s'allumaient.
Imaginez donc : pas de téléphones portables, personne ne pouvait nous joindre de la journée.
On mangeait des gâteaux secs, du pain et du beurre et nous n'étions pas obèses... Il faut dire que nous jouions presque toujours à l'extérieur.
On buvait souvent à quatre ou cinq dans la même bouteille et il n'y a jamais eu de décès à cause de ça.
On jouait à des jeux dangereux et souvent, on se faisait mal. On grimpait dans les arbres, on emjambaient les murs des voisins. Parfois, il y avait des chutes, avec des coupures et des os cassés, mais personne n'était blâmé.
C'était l'apprentissage de la vie.
Parfois, on se battait entre nous, on avait des bleus, mais on apprenait à passer par-dessus.
On avait pas de Nintendo 64, de Playstation 2 ou de X Box, sans compter les jeux vidéo ou même les 99 canaux de la télévision, les magnétoscopes, les ordinateurs personnels, etc.
Mais nous avions des amis et si nous voulions les voir, tout ce qu'on avait à faire, c'était de sortir et se rendre chez eux, sonner et entrer pour pouvoir leur parler. Imaginez ça, sans même demander la permission à nos parents !
Comment faisait-on tout ça, sans gardiens, dans ce monde cruel ?
On inventait des jeux, avec des bâtons et des balles de tennis, on mangeait toute sorte de choses, mais contrairement à ce qu'on nous disait, rarement quelqu'un perdait un oeil ou était infecté d'un virus.
Certains écoliers n'étaient pas aussi futés que les autres. Parfois, ils manquaient leur année et devaient redoubler. Les classes et les examens n'étaient pas encore ajustés pour compenser ces différences, qu'elle qu'en soit la raison.
Nos actions étaient les nôtres. Nous en supportions personnellement les conséquences. Personne pour nous cacher. L'idée de se faire protéger par nos parents si nous commettions une infraction était impensable.
D'ailleurs, nos parents étaient du côté de l'autorité, cela n'est-il pas effrayant ?
Mais cette génération a produit les meilleurs preneurs de risque, solutionneurs et inventeurs. Les dernières 50 années ont été une explosion d'innovations et d'idées nouvelles.
On avait la liberté, la responsabilité de nos succés, ainsi que elle de nos défaites. Le plus important, c'est qu'on a appris à vivre avec tout ça.
Félicitations, car tu étais de ceux là...
...avant que les avocats et les gouvernements se mettent à règlementer nos vies pour notre bien !

Philippe Ducloux.

13/01/04
Je pensais, au sujet du port du voile islamique à notre chance d'être chrétien. Une petite croix autour du cou c'est discret ! Imaginons que Jésus se soit noyé... on aurait l'air malin avec un aquarium au bout d'une chaine...
J.J

31/12/03
Bonjour,
Je souhaiterais savoir si mon père (divorcé) doit légalement une contribution (participation financière) à l'hébergement de ma mère (dont les revenus sont de 1100 €/mois) dans le cadre d'une maison de retraite, section Alzheimer (à 1500€/mois) et si oui, dans quelle proportion et en vertu de quelles lois ?

J.F

18/12/03
Bravo les américains ! Ils ont enfin trouvé l'arme de destruction massive... Le détonateur était sans doute caché dans la barbe !
Gringoire

11/12/03
Bonjour,
Il me semble important de réglementer clairement le port de signes distinctifs religieux dans les écoles et dans les services publics.
L'école publique doit rester un endroit ou les enfants et les professeurs n'expriment pas de manière ostentatoire leurs orientations religieuses et politiques. Il peut par contre exister des écoles privées religieuses de toutes confessions. Et il appartient à chaque école privée de décider de ses règles. Mais certains voudraient interdire purement et simplement le port du voile ou de la Kippa ou une grande croix ou autre signes religieux en France. Je n'irais pas jusqu'à cet extrême qui me semble rétrograde.
Je trouve que le mouvement "ni pute ni soumise" doit être encouragé. Je crois que les femmes elles-mêmes peuvent changer leur condition dans le monde musulman.

J.M

07/12/03
Comme l'année dernière, je serai partant pour le décrypthon, à la fois au boulot (plusieurs PC, puisque je suis informaticien) et à la maison.
Je trouve ce projet super, tant scientifiquement que dans son côté solidarité.

P.J

19/11/03
...Qu'est-ce qu'on attend pour faire la fête,
Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux
Y'a plus de corbeaux sous nos fenêtres
Pas de dioxine pour nos boeufs.

Qu'est-ce qu'on attend pour faire la fête,
A moins d'un avis malencontreux
Qu'aurait donné perdant la tête
Un décideur s'prenant pour Dieu

Qu'est qu'on attend pour faire la fête,
Croyez bien que les Amogneux
Sont furieux qu'on les croit si bêtes
A pas voir c'que veulent ces messieurs.

Qu'est-ce qu'on attend pour faire la fête,
Dépéchez-vous sinon dans peu
On reviendra sous vos fenêtres
Et p'têtre qu'cette fois on f'ra du feu.

Mais on fera bientôt la fête,
Je veux pas croire que sous nos cieux
Y'ait plus d'honnêtes, y'ait plus d'poètes
Y'ait plus de braves gens qu'aiment le ciel bleu...

La Pucelle des Amognes


Annonces Immo
Vos réactions
Arnaques
Internet
Téléphone
Politique
Environnement
Consommation
Santé
Economie
Société
Service-Public
Sports
Agriculture
Education
Europe
Spectacles
Faits divers
Autres
A votre Avis
Liens
Partenaires :
Réalisation & publicité :
Sitecom.biz
Copyright ©