Le site qui scanne l'opinion de la Majorité Silencieuse...
Blog de démocratie participative
Dites-le sur notre blog, vous serez peut-être entendu...
Agenda

FOURNISSEURS d'ACCES Internet et HEBERGEURS
Vos réactions
Thème : Internet,
hébergeurs, moteurs recherche et FAI

24/04/16
Google Chrome... suite

J'utilise Xp depuis 10 ans, et j'en suis content !
Je ne veux installer sur mon système aucun nouveau OS. C'est une obligation morale de Chrome de nous fournir les mises à jour nécessaires. C'est également une logique commerciale, si Google veut garder ses clients sur Xp. Nous lui rapportons beaucoup plus d'argent que nous lui en coûtons...

S.K

21/04/16
Google Chrome

J'aime la façon relax où vous nous recommandez à "passer à un nouveau système d'exploitation" pour ceux qui travaillent toujours sur XP et Vista ! Lorsqu'on se veut "le number 1", et qu'on dépense des sommes aussi colossales sur des projets plutôt fumeux, on trouve de quoi assurer m'emploi d'une personne pour assurer les mises à jour.
J.J

11/03/16
Qwant en remplacement de Google

Un moteur de recherche français développé dans le sud de la France est en train d'émerger, il est efficace, sobre... un peu comme google à ses débuts !
Si vous en avez assez de l'égémonisme de Google, c'est l'occasion de le tester.
Pour ma part, c'est devenu mon moteur de recherche par défaut, et j'en suis content.

B.X

01/01/16
Maj de Google sur XP et Vista

Je viens d'être averti de la fin du service de mise à jour de Chrome pour XP qui est mon OS.
Pas question de changer mon appareil ou d'acheter Windows 10.
Mon système est stable et j'en suis satisfait.
C'est donc Chrome que je remplacerai.

M.L

31/10/15
SFR, encore...

Venant de lire votre post sur les Web-trotter de SFR, je ne peux qu'ajouter mon mécontentement à ceux déjà publiés ici ! J'ai acheté cet équipement, il y a déjà plusieurs mois, après m'être assuré en testant celui d'un collègue que je recevais ce service de chez moi.
Et effectivement cela se passait relativement bien avec une connexion à 4 ou 5 barres en 3G+.
Depuis maintenant plus de 10 jours, impossible de se connecter sur Internet car le signal est passé en Edge.
J'ai évidement commencé par tout réinstaller et reparamètrer, puis je l'ai essayé dans la grande ville la plus proche pour détecter une éventuelle défaillance de l'appareil. Enfin, pour faire bonne mesure et ne pas déranger les services techniques pour rien, j'ai l'ai fait tester dans la boutique SFR la plus proche. Tout était OK.
J'ai donc appelé le 1013, et au bout d'une longue conversation et différents tests, le technicien constate qu'en effet les antennes qui desservent ma zone n'émettent plus qu'en 2G, ce qui n'est pas normal et constitue une panne.
Il m'annonce aussi qu'il me faudra attendre une dizaine d'autres jours (en moyenne) pour que SFR s'en occupe, et on verra s'il y a lieu de faire un geste commercial. Voilà ce qu'est devenu SFR.

P.H

22/11/15
Venant d'emménager en limite de la Nièvre et du Cher, j'ai fait les démarches pour réactiver chez Bouygues l'ancienne ligne.
Entre les allers et retours entre Bouygues et France Télecom, cela a duré plus d'un mois et demi !
Pas étonnant que la France soit en panne...

D.B

18/05/15
SFR, toujours...

M'étant renseigné sur le Web-trotter" SFR, en prévision de nombreux déplacements au cours de l'été, le commercial de SFR m'a conseillé de le commander dès maintenant, et que la facturation de l'abonnement correspondant ne démarrerait, qu'à partir de ma première connexion, valant activation.
Or, je viens d'avoir la surprise de voir passer une facturation pour ce service !
Les ayant appelé, on m'a répondu qu'on ne pouvait pas supprimer une facture éditée (même à tort) et que j'avais qu'à me servir de mon Web-trotter dès maintenant.
Et bien je vais les prendre au mot, et résilier ma box qui fait donc double usage maintenant.
Sont vraiment bandits, mais surtout très cons... lorsqu'on constate la guerre qu'ils se font pour récupérer de nouveaux clients, et ce que cela leur coûte en budget pub et comm, sont même pas capables de garder leurs clients...

E.P

20/03/15
SFR, plus fréquentable !

Déjà SFR avait une politique commerciale dure avant son rachat par Numéricable, mais maintenant, c'est encore pire.
En bout de ligne, ne bénéficiant que d'un débit très limité sur ma box et d'aucun service ajouté tel que la télévision, j'avais obtenu, à force de râler et de menacer de les quitter... une petite ristourne sur le prix de mon abonnement.
Aujourd'hui, c'est terminé ! Il faut bien que Numéricable rackette une peu plus ses "abonnés" pour financer le prix du rachat de SFR.
C'est bon, je passe à la concurrence.

H.P

10/02/14
Le problème est que maintenant, on ne sait plus à qui se fier ! 1&1, chez qui j'hébergeais plusieurs sites a aussi largement augmenté ses tarifs. En plus, leur système de renouvellement automatique avec prélèvement tout aussi automatique sur votre CB ne me plait pas du tout.
B.S

10/10/12
J'étais chez Online.net pour héberger mes 2 sites et renouveler les noms de domaine qui vont avec.
Mais cette année, le prix de ces services ont été multiplié par 4.
Sans doute pour financer le lancement par FREE, qui est derrière ONLINE, de son réseau de téléphonie mobile.
Pas très clean FREE, par contre nous sommes libres, même si c'est un peu chiant de changer de prestataire...

U.M

01/02/10
Aux pigeons plumés par FREE ou les autres :

Vous êtes des nains et avec vous les FAI pas nets (jeu de mots pour les puristes :-) vont continuer à s'en mettre plein les poches !
Pourquoi compliquer les choses :
1) vous résiliez par lettre recommandée dans laquelle vous invoquez qu'ils n'ont pas assuré leurs obligations de service et renvoyez le matériel du FAI.
2) vous suspendez votre prélèvement à leur profit (car une quinzaine d'euros seront toujours moins chers que ce qu'ils vont vous piquer indument...)
3) vous gardez précieusement les preuves... et basta.
Croyez-moi, ils vont se le tenir pour dit et s'il font des tentatives d'intimidation, c'est parce que ça marche avec les blaireaux.
Dites-vous bien que cela leur couterait beaucoup plus cher de vous poursuivre pour quelques dizaines d'euros, et qu'il ont perdu de nombreuses fois en justice, alors maintenant ils font gaffe.

Merci qui ? Merci Tonton Net

08/01/10
J'ai résilié mon abonnement le 24/10/2009, envoi de la box complète, lettre de résiliation et lettre écrite demandant de régler tous les éventuels détails restant par courrier et autre moyen de paiement que le prélèvement...
Résultat : RIEN !
Ils ont continué à prélever mon abonnement. Le premier mois, je me dis que c'est le mois en cours donc normal, le deuxième, je m'inquiète un peu me disant que c'est long et le troisième, je finis par bloquer l'autorisation de prélèvement auprès de ma banque !
Frais d'annulation du prélèvement : 14 € et je reçois depuis des mails d'impayé de Free me réclamant mon abonnement + 4 € à chaque fois d'impayé !
Personnellement ça me gave de faxer quoique ce soit, on ne m'a rien demandé (à part de payer), dans le mail de réclamation d'impayé il y a plein de liens pour régulariser (payer) la situation mais rien pour contacter quelqu'un de compétent... et quand j'ai essayé d'envoyer un mail à un pseudo service contentieux ils me disent d'envoyer un courrier ailleurs !
Je ne vois pas pourquoi c'est au client de remuer ciel et terre pour essayer de faire accepter une demande de résiliation ? Je pense sérieusement à contacter une association de consommateur et voir s'ils peuvent faire quelque chose...
Pour info : Free me "doit" aussi 2 mois prélevés au début (2005) alors que je n'avais aucun service (la ligne ne fonctionnait pas) et qu'ils m'ont promis de me rembourser (mais bien évidemment je n'ai jamais rien reçu...)
En résumé : j'avais Free, j'avais rien compris !

G.S

02/01/10
Suite à mon déménagement, j'ai du résilier mon abonnement à FREE. J'ai suivi scrupuleusement la procédure (impression du bon de résiliation dument rempli sur leur site, envoi en recommandé des boxes et de la feuille dans le même colis, accusé de réception reçu...)
Le site indique clairement qu'un mail de confirmation serait envoyé sous 10 jours... Ayant recu l'accusé réception postal le 24/12/09 mais toujours pas leur confirmation, je décide donc de contacter FREE. Et là, on me demande de faxer une copie de la preuve d'envoi et de l'accusé réception et de re-téléphoner 1 heure après !
Je trouve cela assez scandaleux et tout à fait anormal !
Pourquoi FREE ne respecte pas sa propre procédure de résiliation ?
B.C

02/02/09
Google : manque de transparence dans le fonctionnement

Voici quelques remarques sur le fonctionnement d'Adword :
- Le fait de se faire renvoyer systématiquement sur une FAQ dès que l'on a un souci est inadmissible !
- le fait de voir son budget journalier dépassé n'est pas source de confiance et de sérénité envers la technologie et la gestion Google.
- les prix des enchères ne sont pas conformes la loi de l'offre et de la demande un temps T, ce qui devrait pourtant être le seul déterminant !
- le rendement global de campagnes Adwords, n'est pas forcément rentable, cad amenant une action de commande de la part du visiteur ; le taux de clics affluents facturés laisse donc encore une grosse part de perte et revient finallement assez cher.
Je précise que je suis utilisateur de ce type de service depuis longtemps et sur plusieurs types de campagnes et qu'il ne s'agit donc pas d'une erreur ponctuelle, mais plutôt d'un mode de fonctionnement de Google, qui reste malheureusement sans concurrent réel sur ce secteur, ce qui ne l'amène pas remettre en question certaines de ses pratiques.

S.B

06/09/07
Free : nous prend pour des crétins !

Ah ! Elle est bien, elle est marrante la pub de free à la télé avec "crétin.fr" !
Seulement, dans la réalité crétin.fr = free.fr ...
Cela fait 2 jours que ma base de données hébergée chez Free n'est plus accessible, et depuis hier, c'est encore mieux : j'ai 2 sites hébergés chez Free qui sont inacessibles !
Bien évidémment, pas un mot pour prévenir, expliquer, s'excuser... C'est Free, quoi !
Quand à leur offre ADSL, j'ai pas mal de potes qui ont eu un mal de chien à s'en défaire parce que ça fonctionnait moyen et que ça coupait régulièrement et que c'était toujours impossible d'avoir quelqu'un, et que la hot line est la plus chère des FAI, et qu'ils ont toujours raison et jamais tort, etc, etc.
Alors quand vous verrez la pub Free, marrez-vous un bon coup, mais dites-vous bien que le gars avec la belle tête de crétin, ça va être vous, si vous tombez entre leurs mains pas très Net...
Chez Free "la liberté" est seulement pour eux, alors évitez les embrouilles !

Sam

04/05/07
Amen : La messe est dite !

Mon site était jusque-là hébergé par cette société "AMEN". M'étant renseigné, j'ai constaté qu'ils étaient 3 à 4 fois plus cher que la concurrence à service constant ! J'ai donc fait le nécessaire à travers leur plateforme pour migrer vers un autre prestataire (puisque c'est légalement prévu !). Et Bien imaginez-vous que cela n'a pas pu aboutir ! Etonnant, non ! Pas possible non plus d'obtenir des info par mail sur ce bug ! C'est vraiment pas de chance ! Comme je prévoyais le coup (sans doute un sixième sens) j'avais réservé ailleurs un nouveau nom de domaine. Heureusement, car autrement j'aurais été pris.
J'espère que cette mauvaise expérience avec "Amen" pourra au moins servir à d'autres.

P.H

24/04/07
Google : toujours sur la sellette

A l'heure où la principale préoccupation de Google consiste à optimiser ses "adwords", la qualité d'un site devient de plus en plus accessoire. Il suffit peut-être simplement de faire un comparateur de prix avec une page "Le produit n'est plus en stock" ou encore une page dont le contenu se limite aux pubs Google pour être positionné naturellement dans les 3 premières pages. Les vrais sites avec un réel contenu se trouve généralement après quand, par chance, ils n'ont pas été filtrés. Je suis atterré par la baisse de qualité et le manque de pertinence de ce moteur et surtout son inconstance.
Alain

12/04/07
Free : Carton jaune pour liste rouge

L'opérateur d'Internet et de téléphonie Free s'est fait rappeler à l'ordre par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) qui lui reproche d'avoir diffusé des données personnelles et confidentielles de ses clients.
« Qu'on ne vous y reprenne pas. » Voilà en substance le message que lance la Commission nationale de l'informatique et des libertés en adressant à Free un avertissement public. La Cnil reproche au fournisseur d'accès à Internet d'avoir diffusé des données qui auraient dû rester confidentielles.
Au début de l'année 2006, des clients de Free ayant demandé à être inscrits sur liste rouge, conformément à l'article R.10 du code des postes et des communications électroniques, ont découvert que leurs coordonnées étaient diffusées par des annuaires téléphoniques sur Internet et des services de renseignements par téléphone (les 118). Free a reconnu sa faute et expliqué cette situation par une erreur de programmation informatique qui avait abouti à ce que les données du champ « liste rouge » soient intégrées à la base mise à la disposition des annuairistes fin avril 2006 au lieu d'en être exclues. Au final, plus de 120 000 clients de Free étaient concernés.
Outre les conséquences graves qu'a pu avoir cette diffusion inopinée pour les personnes concernées, cet événement met en lumière la fragilité des systèmes mis en oeuvre pour protéger les données personnelles. En août dernier, nous révélions un problème de protection des données sur le site Internet de la RATP qui a permis à n'importe quel internaute d'accéder à des centaines de formulaires d'adhésion au service Navigo. Avec la libéralisation des marchés dans divers domaines (renseignements téléphoniques, annuaires...), les échanges de fichiers augmentent, de même que le risque de voir des données confidentielles et personnelles diffusées au plus grand nombre.

C.B

20/02/07
Abonné depuis plusieurs années chez Noos-numéricable à l'offre triplex et suite à de nombreux dysfonctionnements TV, Net et Téléphonie, (période de Noêl 2006) le service hot line me conseille l'intervention d'un tehnicien. Pas de chance, le jour de son passage tout fonctionne. Pas de chance, le déplacement me coûtera 40 E. Pas de chance, la hot line est aussi payante. Merci Noos.
R.B

19/02/07
J'ai pris un nom de domaine + un hébergement chez OVH. Depuis maintenant, presqu'une semaine, le site est inaccessible. Le problème, c'est que nous avions une campagne de promotion sur Google et le réseau Yahoo, pour ce site. Cela crée un gros préjudice pour les activités touristiques que notre site regroupent.
Chez OVH, c'est le silence complet, malgré des appels surtaxés à 1,349 € TTC par appel puis 0,337 € TTC la minute, et nos mails ! Aucune explication, aucune nouvelles... C'est vraiment un manque de professionalisme et de l'arnaque.

X.C

11/02/07
J'ai plusieurs noms de domaines chez Lycos.
Mais je ne souhaite pas tous les renouveler. Malheureusement, avec Lycos, on vous oblige au "tout ou rien" ! C'est à dire que je suis obligé, malgré de multiples mails de tout renouveler. En violation de la loi, c'est donc de la vente subordonnée.
Maintenant, vous êtes prévenus, alors évitez Lycos.

S.B

21/12/06
Comme déjà lu sur cette page, Wanadoo, alias Voilà devenu Orange n'est absolument pas un moteur de recherche, mais un annuaire où il faut payer pour être référencé !
C'est un pur scandale, et ne m'étonne guère de l'ex-service public...
Camarades internautes qui vous retrouvez avec Orange comme moteur par défaut si vous êtes client chez eux, je vous invite à installer un "vrai" moteur de recherche, y'a le choix !

Jacques

16/10/06
Akeo-telecom sur la sellette !
Akeo télecom est une filiale du groupe 9-Cegetel. Leur mode de distribution de téléphone et d'Internet par VDI est la seule différence, mais permet au final de légères économies sur les tarifs.
Ils ont cependant pris les mauvaises habitudes de FT, Free et autres mastodontes du secteur : faire payer des services qu'ils ne rendent pas ou plus ! Ma ligne Internet, qui au départ à fonctionné correctement s'est tarie ! (affaiblissement trop important de ma ligne suite à la surcharge de nouveaux clients mieux placés géographiquement que moi !)
Je les ai appelé plusieurs fois, et au téléphone, ils ont admis les faits en me demandant de renvoyer mon kit de connexion et que "bien-entendu" je ne leur devais rien.
Leur service administratif continue cependant à me réclamer des frais de préavis et de résiliation.
Hors de question de m'en acquitter ! Peut-être faudra-t'il attendre des condamnations d'Akeo-Telecom, comme Free et FT pour que ce type d'abus n'ait plus à être relaté dans ces forums.

H.P

10/09/06
Blacklisté pour avoir critiqué Google

Suite à ce qui est arrivé à mon-avis.com (suppression du moteur) et à beaucoup d'autres sites, il est curieux de voir que magiquement, Mon-avis.com est réapparu sur Google. comme quoi :
1) le blog d'abondance est lu par Google,
2) Leur image de marque de plus en plus catastrophique, alors qu'ils ont la meilleure technologie, commence à leur faire grand tort.
Il y a pourtant des fondamentaux simples à ne plus ignorer : Les résultats de Google sont envahis de pseudo annuaires en cascade qui n'affiche que de la pub, et sans aucun contenu !
Ces tentative de spammer le moteur ont le droit d'exister, mais quand on constate leur Rank, on se pose quand même des questions sur le fameux algorithme hyper secret et la politique grise ou noire de Google !
Personnellement, je n'utilise plus Google à cause des résultats aléatoires et peu pertinents à mes recherches.
Rappelez-vous cela mes camarades, la nature a horreur du vide, et un autre Google surgira certainement. La technique passera, le besoin restera.

Poldo

04/08/06
Boycotter Google!

Tout d'abord félicitation pour votre blog, on y lit des choses qu'on ne trouve nulle part ailleurs !
Je veux moi aussi vous parler de l'égémonisme de Google qui se permet de blacklister des sites intéressants avec un vrai contenu, tout en laissant passer des annuaires bidons, et autres combines attrape internautes !
Google ferait mieux de s'occuper en effet de la fiabilité des clics qu'ils vendent de plus en plus cher.
Cela me fait plaisir de voir que ceux qui se sont fait avoir, mais qui ont les moyens de les attaquer juridiquement, obtiennent des dédommagements importants.
J'appelle donc tous les internautes à boycotter Google, il y a suffisamment d'autres moteurs qui reflètent la réalité des réponses présentes sur une requète précise.
N'était-ce pas cela qu'on demande avant tout à un moteur de recherche ?
Osons boycotter le blacklisteur !

B.O

31/07/06
Alice : rien n'est clair, si ce n'est que ça merde !

J'ai été accroché par la pub d'Alice (Tiscali Telecom) et je les ai appelé pour m'assurer que l'ADSL passait bien chez moi. Les tests faits, on m'a assuré un débit de 1 Mb ! J'ai donc fait le contrat, et après avoir reçu mon Alice Box, j'ai bien suivi les instructions à la lettre. Malheureusement, ça ne fonctionnait pas ! Pas de synchro ! J'appelle le service d'assistance et on me fait tout tester ! Ils vont même jusqu'à me demander de tester le modem chez un voisin qui a l'ADSL.
En passant, je signale que pour avoir la hotline, on poireaute des quarts d'heure entiers avant d'avoir quelqu'un, et qu'une fois, le technicien (Nicolas) m'a raccroché au nez.
Bref, tout cela est loin d'être aussi clair qu'annoncé et surtout pas opérationnel !
Total, toujours pas d'ADSL et on ne me promet rien avant encore plusieurs semaines...

H.P

28/07/06
Google suite !

Dans le procès qui oppose le moteur de recherche Google à plusieurs de ses annonceurs et notamment la société Lane's Gifts, la cour de justice de l'Arkansas a confirmé cette semaine le versement d'une enveloppe de 90 millions de $ par Google au titre de dédommagement concernant une affaire de fraude aux clics...
Abondance

11/06/06
Les éditions de La Martinière attaquent Google en justice !

L'éditeur français La Martinière a annoncé son intention d'attaquer en justice le moteur de recherche Google. Il reproche à Google d'avoir numérisé une centaine de ses ouvrages pour son projet "Google Book Search" (ex- Google Print) sans avoir obtenu son accord préalable...
A.M

10/06/06
Online : vente en gros !

Voilà je vous expose mon problème : J'ai hébergé mes sites sur Online.fr, et j'ai pris depuis des alias et créé de nouveaux noms de domaine.
Or l'anniversaire de mon hébergement arrive et Online me demande de renouveler mon hébergement et mon nom de domaine principal ! Jusque-là rien à dire, si ce n'est qu'il est impossible de renouveler uniquement les noms de domaines et alias qui m'intéressent ! C'est tout ou rien et c'est du vol manifeste !
J'ai évidemment envoyé plusieurs mail à Online.fr, qui n'a jamais daigné répondre. Des collègues viennent de m'apprendre que Online.fr est la même boite que Free. Tout s'explique !
Que ma mésaventure servent aux autres et je n'aurais pas tout à fait perdu mon temps et mon argent !

B.S

31/05/06
Free : ça l'fait plus

Nous sommes plusieurs copains à être des freenautes depuis longtemps !
Nous avons suivi Free dans son évolution, et sommes passés à son ADSL avec la Freebox.
Il est vrai que depuis plusieurs mois maintenant, la dégradation de la bande passante et les déconnections sont de vraies prises de tête ! Impossible de tenir une partie en réseau, de télécharger, ou de chatter ensemble en audio visuel sur MSN.
De plus, nos blogs hébergés sur Free sont sans arrêt inaccessibles, tout les potes se foutent de nous !
Ca commence à faire beaucoup, et je dois dire que maintenant que j'ai largement passé les 12 mois fatidiques d'abonnement, on songe à passer à la concurrence.
Quelqu'un peut-il nous donner les bons plans actuels (fiables surtout)

V.N

28/05/06
Free : un service de plus en plus mauvais

Je suis client Free et je confirme qu'au niveau de l'ADSL c'est pas la joie : déconnexions répétées et retour au bas débit aux heures de pointe !
De plus, j'ai un site perso hébergé par eux, c'est la cata au niveau de l'accessibilité !
La mention "serveur introuvable" commence à me gonfler menu !
Avec cela impossible de joindre quelqu'un au telephone ou par mel...
Dès que j'ai un peu de sous je change de crémerie.

K.F

28/05/06
Le serveur devait être indisponible au moment où vous avez fait votre recherche car on trouve bien Yahoo, sur Google !
G.G

26/05/06
Google blacklist Yahoo !

Trop nul Google ! Quand on tape dans leur moteur "Yahoo" y'a aucune réponse proposée... Genre on élimine la concurrence ! Carrément incroyable pour un moteur de recherche ! Après sa politique de blacklistage de sites sur des motifs jamais explicités, et des arrangements douteux avec les régimes totalitaires, Google s'attaque aujourd'hui aux moteurs concurrents. Google-Shumacher même vilains procédés...
Je précise : je ne travaille pas pour Yahoo, mais rien que pour ça je remplace Google par Yahoo dans ma fenêtre de recherche, na ! Et j'invite tout le monde à faire de même.

E.P

20/05/06
Tout à fait d'accord avec vous, selon le le célèbre théorème de Peter, Google est plus proche de sa chute qu'il ne l'a jamais été. Déjà parce qu'à la fois, il a oublié son métier de base "Offrir des résultats pertinents à une demande précise" puisqu'il se permet de supprimer ("blacklister") des sites importants que tous les autres moteurs proposent ! Jouant ainsi le rôle d'un super censeur de sites sur des règles incertaines, tout en vendant des services de promotion dans des conditions plus que douteuses et au détriment de ses clients !
1ère réflexion : les algorythmes ne remplaceront jamais l'humain pour déterminer la valeur d'un site (ou en tout cas, devrait pouvoir modérer le classement des algorythmes).
2éme réflexion : Un site devrait pouvoir continuer à exister, même mal classé quand il est blacklisté, ou alors que Google annonce clairement qu'il a rétabli la peine de mort sur son moteur !
3éme réflexion : Google devrait indiquer clairement aux sites supprimés les raisons de leur blacklistage, cela aurait au moins le mérite d'éduquer les webmestres et de normaliser ce que doit être un référencement tout en maintenant une certaine égalité de traitement entre chacun d'eux. (sur les forums, on lit à ce sujet tout et son contraire !)
4éme réflexion : Actuellement, c'est le plus bandit qui arrive à être bien classé, grâce notament aux techniques (entre autre) de cloaking, qui blousent Google ! Cela revient à attribuer un super bonus aux délinquants... Pas très logique pour une entreprise qui se veut faire le gendarme du Net en matière de popularité...
Le talent informatique de Google a fait ses preuves, et les compétences techniques n'y manquent pas, c'est indéniable !
Google laisse pourtant l'impression d'avoir perdu son âme et son cap. Pourquoi ne pas utiliser des humains (car les moyens ne lui manquent pas au vu des profits déclarés) pour enquêter sur les sites au classement litigieux, ou incompréhensibles quant'à la pauvreté de leur contenu ?
Pourquoi ne pas rajouter une composante d'appréciation humaine au classement d'un site ?
Pourquoi, enfin et surtout, ne pas mobiliser les talents informatiques de l'entreprise pour que la fiabilité des services payants représentant 98% des revenus de Google, soit assurée à ses clients ?

Paul de Haut

19/05/06
Fraude sur les liens sponsorisés de Google !

On en entend de plus en plus parler dans le petit monde des annonceurs Internet et le chiffre effarant de 30% des clics sur les liens sponsorisés seraient issus de fraudes (robots, concurrents malveillants...)
Le chiffre est difficile à vérifier, mais sachant que ce secteur représente 98% des revenus de Google, on est en droit de se poser la question.
La perte de confiance des Web-annonceurs est en train de s'installer vis à vis de Google ! Et au delà des chiffres, quand un annonceur constate que le retour sur investissement de son budget promotion dans "Google adword" et "Google adsense" alors que du même coup, le coût au clic s'est envolé, il sait parfaitement de quoi il s'agit, même s'il ne sait pas exactement quels sont les moyens employés pour cette fraude, dont il est une des nombreuses victimes.

H.D

15/05/06
Free...

Moi, je suis chez Free et ma Freebox déconnecte régulièrement, et quand on est en période de vacances ou en dehors des heures de cours, mon haut débit devient du bas-débit !
Je leur ai écrit en leur signalant entre autre que je trouvais anormal qu'on ne puisse pas les joindre par mail pour leur signaler ces problèmes.
A ce jour toujours pas de réponse.
Nous sommes vraiment des vaches à lait pour ces gens-là.

P.H

12/05/06
Wanadoo...

Moi je suis chez Wanadoo, et j'ai comme vous déménagé. Depuis 5 semaines, je n'ai toujours pas récupéré mon ADSL et continue de payer 24,90 €/ mois (pour seulement du 512 ko alors que ma ligne peut largement fonctionner techniquement à 2 Mo !)
S.K

09/05/06
Akeo...

Suite à mon déménagement dans la même ville, j'ai eu un message téléphonique d'Akéonet qui me dit que les non présélection et déprésélection et le changement de numéro de téléphone occasionnent des frais. J'ai changé de numéro de téléphone si j'avais su... aussi si je résilie mon abonnement je dois payer 57 € et la demande doit être faite par lettre recommandée, et je dois retourner le modem à mes frais.... c'est incroyable mais vrai !
F.D

21/04/06
Pratiques abusives de Free, suite...

L'équipe Free vous informe de l'évolution de ses conditions générales de vente qui sont entrées en vigueur depuis le 10 avril dernier à la suite d'un jugement rendu le 21 février 2006 par le Tribunal de Grande Instance de Paris.
Dispositif du jugement :
Par ces motifs, le tribunal statuant en audience publique, contradictoirement, en premier ressort, Ordonne la jonction des instances inscrites au répertoire général sous les n° 04/02910 et 04/08997 ; rejette l'exception de procédure soulevée par la sas free à l'encontre de l'association ufc - que choisir ;
Dit que sont abusives les clauses figurant dans les conditions générales de du contrat litigieux à :
1) l'article 2 § 2 qui présume acceptées lesdites conditions générales sans manifestation expresse de volonté ;
2 )l'article 3 § 3 qui dispense free de fournir l'accès au service pour pannes ou maintenance sans prévoir d'indemnisation ;
3) l'article 3.3 § 7 et 8 qui prévoit que les tarifs téléphoniques sont consultables sur un site et peuvent faire l'objet de modifications à tout moment ;
5) l'article 3.3 § 8 qui présume l'acceptation des tarifs du seul fait de 1'usage du service téléphonique ;
6) l'article 3.4.2 relatif aux services Internet préexistants qui limite les droits des usagers ;
7) l' article 3.6 qui autorise des suspensions d'accès au service sans indemnisation ;
8) l'article 3.7 qui autorise free à modifier unilatéralement ses tarifs sans informer l'usager de son droit à résiliation ;
9) les articles 3.3 avant dernier paragraphe et 6.3 qui mettent à la charge de l'usager en cas d'utilisation anormale des pénalités; 10) l'article 3.3 avant dernier paragraphe in fine qui réserve à free le droit de résilier ou suspendre le contrat en cas d'abus renouvelés ou massifs ;
11) l'article 4. § 2 qui rend opposable un code de bonne conduite non fourni à l'abonné au moment de la formation du contrat ;
12) l'article 5.1 qui fait obligation à l'abonné de divulguer son "mot de passe secret" à chaque correspondance avec free ;
13) l'article 5.2 qui répute effectuée par l'usager toute connexion faite avec ses identifiants ;
14) l'article 5.4 qui permet à free de modifier les identifiants ;
15) l'article 7.3 § 2 qui autorise l'usage d'informations nominatives pour toute opération nominative de "marketing" ;
16) l'article 8.1 § 3 qui exonère free de toute responsabilité quant aux dommages subis par 1'abonné ;
17) l'article 8.1 § 5 qui prévoit que les obligations de free envers l'usager sont toutes de moyens ;
18) l'article 8.1 qui exonère free pour "faits indépendants de sa volonté"
19) l'article 8.1 § 4 qui exonère totalement free quant au contenu des messages ;
20) l'article 8.1 § 10 qui limite la réparation du préjudice de l'usager à l'équivalent de 2 mois d'abonnement ;
21) l'article 8.2 § 1 qui ne dégage la responsabilité de l'usager pour utilisation détournée de ses identifiants qu'un jour ouvrable après réception d'une lettre recommandée :
22) l'article 10.2 § 1 qui impose le prélèvement automatique comme moyen unique de paiement ;
23) l'article 10.2 § 7 qui dispense free d'envoyer au client une facture papier et qui répute acceptée une facture non contestée sous 15 jours ;
24) l'article 10.2 § 8 qui autorise free à facturer des frais de traitement d'impayés ;
25) l' article Il qui autorise free à résilier ou suspendre de plein droit le contrat cas de violation grave ou renouvelée d'une des clauses des conditions générales de vente sans mise en demeure ni préavis ;
26) l'article 1l § 2 qui mentionne comme cas de résiliation le non-respect du code de bonne conduite qui ne constitue pas un document contractuel ;
27) l'article 11.2 § 2 qui impose à l'abonné qui résilie l'envoi d'une lettre recommandée avec demande d'accusé de réception ;
28) l'article 11.2 § 3 qui reporte l'effet du contrat de résiliation du contrat soit en fin de mois soit à la fin du mois suivant ;
29) l'article 11.2 avant dernier et dernier paragraphe (version 2004) qui met à la charge de l'usager des frais de résiliation même si celle-ci ne lui est pas imputable ;
30) l'article 11.4 § 4 qui met à la charge de l'usager des frais de réparation en cas d'un vice propre au matériel ;
31) l'article 1.4 § 5 qui en cas d'envois multiples d'équipements terminaux met à la charge de l'usager l'obligation de renvoyer sous huitaine l'équipement utilisé sous peine de se le voir facturer ;
32) l'article 12 qui rend opposable à l'abonné des clauses et des document sans qu'il n'en ait été régulièrement informé et en faisant prévaloir les conditions générales en ligne sur celles acceptées au moment de la souscription du contrat
Ordonne à la sas free, sous le délai d'un mois à compter de la signification du jugement, de supprimer de ses contrats toutes les clauses susvisées, sous astreinte de 1.000 euros par jour de retard ;
Enjoint à la sas Free d'adresser à l'ensemble de ses abonnés antérieurs au prononcé de la décision sous le délai d'un mois à compter de la signification du jugement, la copie du dispositif par courrier électronique, et ce sous astreinte de 1.000 euros par jour de retard ;
Fait interdiction à la sas Free d'utiliser pour ses nouveaux contrats lesdites clauses ;
Condamne la sas Free à payer à l'association Ufc- que choisir la somme de 30.000 euros (trente mille euros) à titre de dommages-intérêts,
Condamne la sas Free a payer a l'association Familles de France la somme de 15.000 euros (quinze mille euros) à titre de dommages-intérêts,
Ordonne à la diligence des requérantes la publication du jugement par extraits dans les journaux le Monde, le Figaro, Libération, aux frais de la sas Free sans que le coût de chaque insertion n'excède la somme de 7.700 euros, ainsi que sur la page d'accueil du site de la sas free également aux frais de celle-ci pendant trois mois à compter de la signification du jugement
Réserve au tribunal le pouvoir de liquider les astreintes ;
Condamne la sas Free à payer au titre de l'article 700 du NCPC la somme de 3.800 euros (trois mille huit cents euros) à l'association UFC-Que Choisir et celle de 3.000 euros (trois mille euros) à l'association Familles de France.
Ordonne l'exécution provisoire du jugement nonobstant appel et sans caution ;
Condamne la sas Free aux entiers dépens ;
admet la scp Bouaziz Benamara au bénéfice des dispositions de l'article 699 du NCPC.
Fait et jugé à Paris le 21 février 2006.

18/04/06
France Télécom, le salaire de pratiques malhonnêtes !

La Cour de cassation a confirmé l'amende de 40 millions d'euros infligée à France Télécom correspondant aux offres de gros dans l'ADSL.
En 2004, la cour d'appel avait doublé une amende de 20 millions d'euros infligée par le conseil de la concurrence après un premier appel de France Télécom.

L.E

02/04/06
Google est en effet coutumier du blacklistage de sites même très importants, on ne sait pourquoi ! C'est d'ailleurs arrivé pour mémoire au super annuaire canadien Quebec-Top !
Un jour le site est de nouveau référencé sur Google, sans plus de raisons objectives. Tout cela manque singulièrement de transparence et d'un minimum de sérieux.
A côté de cela des sites sans aucun contenu continuent à être "Page-Rankés"...
C'est sans doute ce qui les perdra un jour ou l'autre car la nature a horreur du vide, et chaque faille de pertinence dans le fonctionnement d'un service est immédiatement comblée par la concurrence !

E.P

01/04/06
« A la demande de l'association de consommateurs UFC Que Choisir, le Tribunal de grande instance de Nanterre, par une décision du 9 février 2006 susceptible d'appel, a condamné la société France Télécom à payer la somme de VINGT MILLE EUROS (20 000 €) à titre de dommages et intérêts, en raison de la présence dans son contrat d'accès à Internet éditions 2003, 2004 et 2005 de clauses illicites ou abusives...»
P.H

30/03/06
Google : pouvoir discrétionnaire !

Un des sites dont je m'occupe a été sauvagement déréférencé sur l'empereur américain des moteurs de recherche : GOOGLE.
Existant depuis plus de 5 ans et crédité de plus de 1200 visites par jour, on ne le trouve même plus en tapant directement son nom sur Google !
Son concurrent : VOILA, était déjà coutumier du fait, pour tenter de faire payer ses référencements (un petit peu comme s'il suffisait de payer un organisme pour obtenir un certificat de sérieux, d'efficacité, d'intelligence et d'originalité... )
Nous pensions que les ricains, partisans du "référencement naturel", sauraient rester sur cette axe stratégique qui leur avait si bien réussi jusqu'à présent.
Cela ne semble plus être le cas et c'est dommage.
De toute façon, maintenant, le rôle des moteurs de recherche ne représente que de 12 à 14 % dans les affluents visiteurs, et Google que 30 % de ceux-ci pour ce qui nous concerne. Alors, cela ne changera pas grand-chose à notre auditoire constitué pour la majorité de fidèles et dont la meilleure promotion est le bouche à oreille.
Tant que j'y suis, je dénonce le prix, absolument exhorbitant, en retour sur investissement des systèmes "Google Adword" et "Google Adsense".
Cela devient n'importe quoi, et d'autres solutions voient le jour, dans de meilleures conditions.
Avoir été le premier est bien, le rester est mieux ! Y'a qu'à voir ce qu'est devenu le pitoyable groupe France Télécom !
A bon entendeur...

S. P (Responsable Agence Communication)

15/01/06
Akéo... t'es KO !

C'est extraordinaire, la hotline AKEO est injoignable ; j'ai essayé x fois de les appeler sans succès et Akeo m'écrit qu'il faut les contacter sur la hotline pour un RV.
C'est plus juteux de facturer à la minute de la petite musique que de renvoyer par mail une date et une heure de RV !

T.C

05/11/05
Voila moteur pas pertinent !

J'écris régulièrement sur le site : "...". Un des blogs qui comptent aujourd'hui !
Sur les mots clés qui constituent son nom, il arrive dans les 3 premières réponses sur Google par exemple, mais mes amis m'ont indiqué qu'il est totalement invisible sur votre moteur ?
Qu'êtes-vous donc exactement : un moteur de recherche ou un annuaire payant ?

E.C

02/09/05
Tele2, la fausse bonne affaire !
Promo sur ses offres d'accès à Internet de type ADSL2+ (réservée aux nouveaux clients) : 20 Mbits/seconde pour 7,50 euros par mois pendant les 3 premiers mois. Après, l'abonnement passe à 14,85 euros pendant 9 mois avant de passer à 19,85 euros après 12 mois, une drôle de façon de remercier la fidélité du client !
De plus, cette promotion est valable est liée à l'adhésion au service de présélection de Tele2, sinon majoration de 5,10 euros. Ajoutons à cela une pénalité de résiliation de 96 euros dégressifs (-3 euros par mois d'ancienneté). Enfin, cette offre n'est disponible qu'en zones dégroupées par Télé2 et la location du modem Bewan ADSL2+ alourdit encore la facture de 2,50 euros. Pour les zones non-dégroupées, il vous en coûtera 23,85 euros par mois minimum.
Il y a donc la PUBLICITE et la REALITE...

E.C

02/04/05
Wanadoo/ France Télecom en queue de peloton pour le téléphone sur IP...

La qualité de connexion n'est plus le seul critère pour juger les fournisseurs d'accès à Internet. Celle de leur service de téléphonie sur ADSL devient déterminante car elle correspond de plus en plus à une demande des consommateurs. Il manquait jusqu'à aujourd'hui une plate-forme et un protocole précis pour les tester. C'est désormais chose faite avec la création d'un "IP-Label", classement hebdomadaire de "télephone par IP". Les premiers tests donnent Free vainqueur, devant neuf telecom, Club-Internet, Tiscali. Et réservent une petite surprise, puisque Wanadoo ferme la marche, avec une qualité globale de 81,7 sur 100, soit 10 points de moins que Free.
La Live-Box de Wanadoo/France Télecom, c'était déjà la plus chère, c'est aussi la moins bonne des solutions techniques...

P.E

21/09/04
Freebox : faut pas déménager !

Au moment de choisir son fournisseur d'accès, il peut être bon d'avoir des retours d'expérience de gentils utilisateurs (dans le cas précis la mienne ;-). Je m'en vais donc vous raconter mes malheurs avec Free.
En janvier 2003 (eh oui ! déjà...) je m'abonne à Free et récupère la Freebox. Six mois après je déménage (quelle drôle d'idée) et je ne peux pas transférer mon compte, il faut que je le ferme et que je le rouvre (la fermeture coûte 99€). Comme Free ne veut pas faire d'effort, je leur demande de résilier mon abonnement, tant pis pour les 99€ (censés être des frais France Telecom – c'est fou ce que les "frais" tombent pile ;-).
Comme je suis un peu énervé à ce moment là (et que j'ai un vieux fond de mesquinerie – oui je l'avoue ;-), je lis les conditions générales de ventes qui disent qu'après la résiliation, Free m'indiquera l'adresse ou expédier la freebox. Très bien, donc, attendons. Pas de nouvelles de Free, un mois, deux mois, trois mois, plein de mois, et tout d'un coup sur mon relevé de compte, 400 € de moins. Hummm sympa !
Donc Free me prend 400 €, comme ça, sans prévenir...
Morale intermédiaire : quand vous quittez un quelconque fournisseur de service, commencez par annuler votre autorisation de prélèvement.
Votre serviteur appelle Free, arrive vaguement à avoir quelqu'un qui ne peut pas grand-chose pour lui et re-expédie la Freebox en se fendant d'une lettre au service fidélisation (sic).
Réponse 3 mois et demi après (trop rapide Free), sans la moindre excuse et en substance le message est " Monsieur lisez les conditions générales de vente et envoyez-nous la preuve que vous avez expédié la Freebox. OK, on va les lire ! Bien entendu les nouvelles CGV sont en ma défaveur mais le web étant le web et grâce à l'excellent site de nos confrères d'archive.org, je retrouve les CGV (celles valables à mon inscription et celles valables lors de ma résiliation).
Quelle que soit celle qu'on choisi Free a tort. Je me fends donc à nouveau d'une lettre à laquelle je joins la preuve de l'expédition de la freebox (ainsi qu'un extrait des CVG par pure mesquinerie) et je rajoute (de plus en plus énervé) que si dans les deux prochains mois le problème n'a pas été réglé, je me ferai un plaisir de partager mon expérience ;-).
Pas de réponse de Free donc partageons, partageons mes amis.
Vous l'avez donc tous compris cela fait 6 mois maintenant et mes 400 euro; n'ont toujours pas été libérés par Free ! Série en cours.
Morale temporairement finale : si une freebox coûte 400 €, ça fait cher le gramme...

Sun

20/09/04
Cegetel : servez-vous sur mon compte !

J'ai souscrit l'offre téléphonique et ADSL Cegetel, pour mon commerce.
Impossible de me connecter à Internet et d'avoir quelqu'un de compétent pour me régler mon problème !
Ensuite je reçois une facture de téléphone peu en rapport avec les tarifs proposés.
Enfin, après avoir renvoyé mon modem comme prévu dans le contrat, Cegetel ne l'a (soi-disant, puisqu'envoyé en recommandé) pas reçu et me l'a prélevé sur mon compte ! sans parler des pénalités. Enfin, c'est une catastrophe et nous sommes en contentieux.
Comme je ne suis pas le seul cas sur le secteur, la fille qui m'a démarché pour Cégetel a démissionné, est en dépression et n'ose plus sortir !

P.P

06/04/04
Wanadoo, la grande arnaque !

J'ai eu le malheur de répondre à un appel des commerciaux de WANADOO, qui m'offraient un essai gratuit de 75 heures, avec l'option "booster" qui devait me permettre de me connecter avec un meilleur débit sur le Net !
On m'a assuré que c'était entièrement gratuit et sans aucun engagement, mais qu'ils avaient besoin de mon numéro de compte bancaire pour s'assurer de mon identité ? ! Las de cette conversation, j'ai fini par leur donner, pour m'en débarasser...
Evidemment, leur option booster n'a amené aucune amélioration dans ma vitesse de connexion et de téléchargement !
Bien avant le mois écoulé et les 75 heures consommées, je les ai donc appelés : plus d'un quart d'heure à 0,34 Euros par minute, soit au moins 5 Euros, pour résilier mon offre, et l'on m'a assuré que je n'aurait rien d'autre à payer !
Aujourd'hui, je viens de recevoir mon relevé bancaire, et Wanadoo m'a débité de 26,90 Euros.
Coût de l'opération : 31,90 Euros au bas mot !
Je vais bien sûr faire le nécessaire auprès de ma banque, de Wanadoo, et la DGCCRS, et des sites de défense du consommateur...
Frères Internautes, que cela vous serve de leçon, et quand le téléphone sonnera de la part de Wanadoo, vous savez ce qui vous reste à faire !

P.H

21/12/03
Tiscali, c'est fini !

Au chapitre des arnaques par Internet, je vous livre celle-ci.
Les prix ont bien baissé, j'avais décidé de passer à l'ADSL.
Début novembre, j'ai donc souscrit chez TISCALI dont, jusque là, je n'avais pas à me plaindre.
La suite SSSSS ?
Mettez en garde les internautes contre ce genre de pratique qui consiste à user les gens qui, compte tenu de la relative modicité des prélèvements mensuels, finissent par laisser tomber. Moi, je ne laisse pas tomber et j'ai bien l'intention de faire toute la publicité possible sur ce que je considère comme une malhonnêteté.

J.P

Annonces Immo
Vos réactions
Arnaques
Internet
Téléphone
Politique
Environnement
Consommation
Santé
Economie
Société
Service-Public
Sports
Agriculture
Education
Europe
Spectacles
Faits divers
Autres
A votre Avis
Liens
Partenaires :
Réalisation & publicité :
Sitecom.biz
Copyright ©