Le site qui scanne l'opinion de la Majorité Silencieuse...
Blog de démocratie participative
Dites-le sur notre blog, vous serez peut-être entendu...
Agenda

FORUM REACTIONS au thème RELIGION et DIVERS
Vos réactions
Thème : Autres



15/07/12
Discrimination envers les auteurs auto-édités...

La tendance de certains salons du livre, serait de ne plus recevoir les auteurs édités à compte d'auteur, c'est à dire n'ayant pas trouvé d'éditeur et/ou ayant choisi de faire imprimer leur(s) ouvrage(s) sur leurs propres deniers.
Il y des organisateurs qui pratiquent cette discrimination de fait et sans l'annoncer, et ceux qui la revendiquent comme récemment le salon de Saint-Honoré les Bains, dans un souci "de professionnalisation".
Si sélection il doit y avoir, pour répondre à l'argument : "on ne peut recevoir tout le monde, faute de place...", le critère est bien mal choisi. Quant à la professionnalisation d'un salon, c'est à dire littéralement : "qui vit de sa plume", nombre d'auteurs pourtant édités échappent à cette condition et beaucoup d'illustres classiques furent dans ce cas... Autre bémol, pour une partition qui en a déjà beaucoup à la clé, il faudrait faire un distinguo entre les vrais éditeurs, qui ne demandent aucun fond pour publier l'ouvrage d'un auteur et les pseudo maisons d'édition qui vivent sur le dos de ces derniers, sans prendre aucun risque.

Paul de Haut.
(Pourtant auteur publié par 4 éditeurs).

27/11/09
Le temps des cathédrales...

Les journaux («Journal des arts», «Le Monde», «la Tribune de l'Art») qui évoquent l'affaire sont rares et semblent hélas inaudibles, puisque les réactions sont fort peu nombreuses et pourtant l'heure est grave et le péril imminent.
Au détour de l'article 52 de la loi de finances 2010 se profile clairement la destruction par l'état de plus de deux siècles de protection du patrimoine national.
C'est en effet en 1794 que l'abbé Grégoire, s'en prenant au vandalisme révolutionnaire (« Je créai le mot pour tuer la chose » disait-t-il), affirme l'existence d'un patrimoine collectif que la Nation a pour mission de protéger : « le respect public doit entourer particulièrement les objets nationaux qui, n'étant à personne sont la propriété de tous ». La Convention décide dans la foulée de protéger « les objets qui intéressent les arts, l'histoire et l'instruction ». Guizot en 1830 crée le premier poste d'inspecteur des monuments historiques, poste que Mérimée occupera avec passion de 1834 à 1853, jetant les fondements de la protection par l'Etat des monuments importants et instituant à cette fin le classement des édifices. Les régimes politiques successifs ont tous depuis poursuivi ce processus de sauvegarde par l'Etat des ouvres patrimoniales dont la définition s'est étendue de façon exponentielle au XXème siècle : aux bâtiments anciens sont venus s'ajouter des créations contemporaines, des témoins de la mémoire industrielle, des jardins et, plus récemment encore, des « lieux de mémoire » (mur des fédérés, Oradour sur Glane.). Le succès, qui ne se dément pas depuis leur création en 1984, des journées du patrimoine, témoigne de l'adhésion des Français à l'idée d'un patrimoine commun à protéger.
Déjà en 2003 Jean-Jacques Aillagon avait autorisé la cession de certains monuments aux collectivités territoriales mais, outre que peu d'entre elles s'étaient empressées d'acheter des édifices d'un entretien souvent coûteux, le ministre de la culture avait alors limité très précisément les possibilités pour l'Etat de se défaire de son patrimoine. Or l'article 52 de la loi de finances élargit le périmètre des monuments et sites transférables, qui ne sera plus limité à une liste fixée par décret et couvrira dès 2010 la totalité des monuments appartenant à l'Etat et à l'ensemble de ses établissements publics, en outre l'Etat pourra maintenant se défaire aussi des objets mobiliers classés. On peut à première lecture se dire que, si l'Etat cède son patrimoine aux collectivités territoriale il n' y a que moindre mal, sauf que, la loi étant muette, rien n'interdira aux dites collectivités de pratiquer un nouveau transfert au profit d'une entreprise culturelle à visée commerciale ou même d'un particulier. Enfin il est essentiel de signaler que seul le préfet aura à se prononcer sur les cessions, le ministère de la culture, pourtant concerné au premier chef, n'ayant pas à être consulté. Une partie de l'UMP s'en réjouit ouvertement et le rapporteur spécial de la commission des finances du sénat, Yann Gaillard, a ces mots qui dévoilent la logique à l'ouvre : ce processus « s'inscrit dans la droite ligne de la « désétatisation » du patrimoine monumental .préconisée dans [un] rapport de 2002 sur le patrimoine monumental. De fait, c'est à la société tout entière qu'il appartient de conserver et d'entretenir le patrimoine, l'Etat ne pouvant se prévaloir d'aucun monopole en la matière. » Cette distinction entre Etat et société toute entière, signe tout simplement l'arrêt de mort de la politique patrimoniale nationale. L'extrême gravité de cette décision explique la réaction inquiète de quelques députés de droite comme Nicolas Perruchot, rapporteur spécial de la commission des finances de l'Assemblée Nationale qui, ne voulant pas s'opposer à la logique libérale en action, propose d'au moins « recenser, au sein d'une « liste négative » les éléments du patrimoine national non transférables ». Ainsi l'Arc de Triomphe, Versailles, les Invalides ou le Louvre (ce sont les exemples cités par Nicolas Perruchot) seraient déclarés « non transférables « mais on pourrait très bien imaginer qu'un préfet accepte de se défaire de la cathédrale de Chartres, de la colonne Vendôme ou du pont du Gard, voire du Mont Saint Michel...
A l'heure où l'on met en avant l'identité nationale, en évoquant le lien charnel des Français avec la terre et les morts, où l'on exige un musée consacré à l'Histoire nationale, on voit clairement que la logique libérale l'emporte, sur l'attachement de la Nation à son patrimoine. L'attachement à notre passé ne constituerait-il pas qu'un fonds de commerce électoral ?

H.G

27/02/07
Tabac à EVITER !

Ce week end commence le salon d'agriculture à Porte de Versaille, donc j'imagine que vous serez nombreux dans le coin et il y aura toujours ceux qui voudront aller boire un café et acheter des cigarettes au tabac... Il en a UN, mais je vous ne conseille pas de tout. Pourquoi ? Alors, imagine-vous qu'aujourd'hui je me suis fait jeter de là-bas, et pour quelle raison ? Parce qu'à peine rentrée (j'étais dehors sous une énorme pluie et je voulais juste rentrer pour boire un café et attendre quelqu'un) même pas le temps de rattraper mon souffle, je me suis fait attaquer par une blonde (qui travaille là-bas) "que ce n'est pas un endroit pour rester s'il pleut, et en plus je n'ai pas dis bonjour en rentrant...", je n'ai pas eu le temps de dire quoi que ce soit car on m'a agressé tout de suite et ça m'a très surpris. J'ai presque ouvert ma bouche en regardant les autres qui apparemment étaient d'accord avec la blonde. Elle m'a carrément dit de sortir, donc je suis sortie... et plus jamais je vais revenir !
En tout cas, c'est la première fois que des choses pareilles m'arrivent. TRES DECUE.

Ninu94

22/10/05
Ah ! il est beau le clergé. Une bande de papys attifés dans des affutiaux qu'on s'croirait au Carnaval avec pépère qui trône tout de blanc vêtu au beau milieu : c'est le synode des évèques ! Vont-ils s'intéresser aux problèmes de notre pauvre humanité ? Tout juste quelques mots ! Mais ce qui les passionne c'est le remariage des divorcés (à notre époque çà fait pas mal de monde !) en s'en remettant à un tribunal ecclésiastique.. C'est presque le retour de l'inquisition ! Feraient mieux de s'occuper de savoir pouquoi la moitié de la coorporation est pédophile, homo , voire obsédé sexuelle, plutôt que de s'occuper de la vie de gens qui sont eux normaux et qui pour la plupart se fichent éperdument de la position de l'église sur des problèmes qu'elle ne connait pas. Ah ! j'allais oublier il veulent redonner à l'homme le sens du péché ! Vaste programme !
A.T

13/10/05
Eh ! les Russes si vous voulez vraiment devenir des "occidentaux" le temps est peut-être venu de vous débarasser de vos momies de la place rouge : Lénine,Staline et autre Brejnev et de les enterrer là où ils devraient être depuis longtemps...
GRINGOIRE

14/08/05
Je lis dans le J du D. que selon un sondage Y. Noah a détrôné Zidane au palmarés des personnalités les plus aimées des Français... J'ai procédé par curiosité à un sondage personnel auprés d'une vingtaine de personnes... aucune n'a cité Y. Noah. Surprenant non ? Essayez vous-même et vous verrez la valeur de ces sondages bidons et inutiles. Je tiens à préciser que j'aime bien Noah, mais c'est juste pour l'exemple !
Gaston

07/07/05
J'espère que la machine à laver n'était pas de la marque Laden... Ben on sait jamais !

03/07/05
Décidement ces Américains me surprendront toujours.. V'là 40 ans, y z'envoient un cycliste sur la lune et aujourd'hui un lave-linge sur une comète !
Jules Beurdin

22/01/05
Je tiens à vous féliciter pour votre site, c'est très bien de réunir des gens qui ont eu des problèmes afin que tout le monde se fasse une idée, pour que d'autres ne se fassent pas avoir.
Donner son avis sur tout est une bonne idée aussi, je vais mettre ce site dans mes favoris. A bientôt.

P.L

21/01/04
Salut,
Avant de relayer ce message (pour Noelie) il aurait mieux valu téléphoner. Cela aurait permis de savoir que le problème est réglé depuis quelques mois.
Amitiés.

Karol

20/01/04
SOLIDARITE

Ceci est un appel venant du CHU de ROUEN,
Si vous connaissez une personne de groupe sanguin A rhésus négatif (très rare), de préférence de sexe masculin et âgée de moins de 40 ans, alors elle pourra peut-être aider NOELIE, 1 an, atteinte d'une leucémie rare, à bénéficier d'une greffe.
Le délai est très court : 2 mois.
Contacter l'établissement Français du Sang de Bois Guillaume au : 02 35 60 50 50
NOELIE est pour le moment hospitalisée à Rennes (35), hôpital Sud, sous "bulle".
Merci à tous.
Tél : 02.31.65.60.51 / fax 02.31.64.21.76 email : fhalopea@saur.fr
Fabienne HALOPEAU
Centre Normandie Est
Service TLE



Annonces Immo
Vos réactions
Arnaques
Internet
Téléphone
Politique
Environnement
Consommation
Santé
Economie
Société
Service-Public
Sports
Agriculture
Education
Europe
Spectacles
Faits divers
Autres
A votre Avis
Liens
Partenaires :
Réalisation & publicité :
Sitecom.biz
Copyright ©