Le site qui scanne l'opinion de la Majorité Silencieuse...
Blog de démocratie participative
Dites-le sur notre blog, vous serez peut-être entendu...
Agenda

ARNAQUES des OPERATEURS TELEPHONIQUES
Opérateurs téléphoniques : Le jeu du menteur !

La guerre du téléphone fait rage.
Orange perd du terrain, ne vivant de plus en plus que sur les abonnements que le consommateur/ pigeon croit encore ne pas pouvoir éviter de payer !
Les opérateurs multiplient les offres pour vendre des minutes téléphoniques ou forfaits.
Mais attention : leur présentation est souvent loin d'être transparente et honnête.

Suite aux regroupements ou ventes, le nombre d'opérateurs mobiles s'est réduit :

- Le groupe Neuf/ Cégétel/ SFR

- Orange (pour mémoire issu de l'opérateur historique France télécom), qui détient la plus grande partie des fils du réseau est aux abois. Il harcèle ceux qui ont eu l'outrecuidance de choisir un autre opérateur, en les menaçant "de ne plus s'occuper de leur ligne en cas de dysfonctionnement".
J'en passe et des meilleurs.

- Le groupe Alice / Free, après des débuts poussifs techniquement, Alice était arrivé un rapport qualité/ service/ Prix peu près satisfaisant. Depuis son rachat par Free, qui a largement encombré les tribunaux cause de pratiques illégales et abusives... ne pas conseiller.

- Enfin Bouygues a une politique de tarif et de respect du client-payeur qui a fait la différence à une époque. Un bémol cependant : des zones de couverture plus réduites que les autres.


Des prix exhorbitants
Le prix de la minute, au même titre que celui du pétrole, du kiloWatt, ou du cacao, a un coût de production que chaque opérateur est obligé de payer.
Le reste du prix regroupe les frais de fonctionnement (amortissement et entretien des réseaux), de commercialisation et de publicité.
Compte-tenu du nombre d'abonnés la téléphonie mobile, les réseaux d'émetteurs sont maintenant largement amortis et la mn devrait être facturée au maximum 3 fois moins cher qu'aujourd'hui.
De même, la qualité du service et de la relation client devrait être privilégié plutôt que le recours massif de la publicité racoleuse ; la fidélité un opérateur restant la valeur sûre privilégier.

Sachant ce que coûte par exemple la diffusion d'un seul spot de publicité à la télévision à une heure de grande écoute(2.500 Euros environ) une campagne radio, ou l'insertion d'un encart dans la presse ou les magazines, il est facile de comprendre qu'au final c'est le client-consommateur qui paie tout cela !
De même, plus le circuit commercial est long et passe par des sièges sociaux prestigieux, des agences nombreuses, un personnel important, des voitures de fonction, des salaires et des commissions motivants pour les commerciaux... plus le client voit son coût de communication augmenter, c'est mathématique.
A côté de cela, de plus petits opérateurs, ont fait d'autres choix : circuit de distribution court puisque distribution directe, publicité uniquement par le bouche à oreille et le parrainage, gestion rigoureuse et surtout politique du gagnant/ gagnant (tout gain de l'opérateur est immédiatement répercuté au bénéfice du client).
Il ne m'appartient pas de les citer ici, mais les comparatifs publiés dans les magazines de consommateurs, les font régulièrement sortir du lot...
A vous donc de tendre l'oreille, et de savoir les trouver.
P.E


Les pièges de la 3G
Lorsque vous souscrivez un abonnement avec / sans engagement qui ne comprend pas l'Internet illimité, vous devez payer chaque donnée reçue qui transite par le réseau téléphonique (GSM, EDGE, UMTS via la 2/3G...).

Mais les derniers téléphones mobiles supportent bien souvent le WiFi, ce qui permet de surfer gratuitement via un réseau WiFi ouvert et gratuit (borne MacDonald's ou encore réseau domestique partagé FON.).

Ainsi, lorsque vous lancez votre navigateurIInternet depuis votre mobile (comme l'iPhone d'Apple), même si vous êtes dans la zone de réseaux Wi-Fi gratuits, le téléphone portable téléchargera ces données par défaut via le réseau téléphonique. Si vous avez souscrit un abonnement incluant la navigation Internet (ex : Navigation Orange World illimitée, forfaits iPhone, etc.), cela ne pose pas de problèmes (encore que !) mais si vous le payez en supplément, vous risquez de faire un malaise lorsque vous recevrez la note !

Nombreux sont ceux qui ont reçus des factures avec des sommes hors forfait exorbitantes... il est vrai qu' environ 5 € le Méga-octet, cela va très vite !

Pourquoi ?
La carte SIM (Subscriber Identity Module), contient une puce avec un micro contrôleur et de la mémoire.
Utilise-t-elle par défaut le réseau GSM ou UMTS pour accéder Internet ?
Ou est-ce le téléphone lui-même qui gère mal cette priorité de Wi-Fi par rapport au réseau téléphonique ?
Difficile de le savoir, car les opérateurs ne communiquent pas l dessus.

Les parades
Plusieurs solutions existent :
- désactiver sur votre téléphone mobile le réseau de votre opérateur téléphonique (Bouygues Telecom, Orange, SFR) ou bien la fonction WAP.
(Par exemple sur les iPhone V1 (EDGE) et V2 (3G), passez en Mode Avion (Réglages > Mode Avion sur I) et réactiver le Wi-Fi (Réglages > Wi-Fi sur I et choisissez votre réseau).
- pour ceux qui n'ont pas d'autres alternatives, retirez la carte SIM de son téléphone portable le temps d'aller sur Internet via sa connexion WiFi (borne publique ou Hotspots WiFi).
Quelquefois la console de gestion de votre comptel peut proposer de désactiver ce service (option de désactivation du service Internet mobile Data).

Les recours...
Après avoir reçu une facture présentant un hors forfait Internet salé, il vous sera très difficile de vous faire rembourser...
Les opérateurs profitent de votre négligence pour vous facturer ce service prix d'or !
1 - Appelez le service client ou rendez-vous une agence de votre opérateur pour leur demander un geste commercial en prétextant un manque d'information sur ce service.
Le plus efficace restant de les menacer de partir chez un concurrent.

2 - L'étape suivante est d'envoyer une lettre recommandée avec AR au service client de votre opérateur en évoquant le manque d'information qui vous a conduit payer pour un service dont vous pouviez disposer gratuitement. Pour information, via cette méthode, certaines expériences vues ici et l sur des forums...
Cette démarche peut aboutir sur une réduction de la facture ou même quelquefois une annulation du surplus de facturation.

3- Enfin, reste le recours en justice en assignant votre opérateur devant un tribunal de proximité ; avant de vous engager dans cette procédure, sachez malgré tout que cela risque d'être long (plusieurs mois en général) et pas forcément votre avantage...


Annonces Immo
Vos réactions
Arnaques
Internet
Téléphone
Politique
Environnement
Consommation
Santé
Economie
Société
Service-Public
Sports
Agriculture
Education
Europe
Spectacles
Faits divers
Autres
A votre Avis
Liens
Partenaires :
Réalisation & publicité :
Sitecom.biz
Copyright ©